Brèves de comptoir #186

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en bref !

Lundi : l’affiche des Utos !

Le festival aura lieu cette année du 31 octobre au 5 novembre 2018, au Palais des Congrès de Nantes. Et voici l’affiche de cette édition, signée Beb-deum :

Lundi encore : 9 sagas à lire en attendant le retour de Game of Thrones !

Et c’est une sélection d’Aymeric Parthonnaud, à lire sur le site de RTL  !

Mardi : expo Le Château des Étoiles !

La génialissime BD d’Alex Alice aura son expo à la rentrée, du 20 au 23 septembre, à l’Espace Commines (17, rue Commines, Paris 3e), puis du 26 septembre au 6 octobre, à la Galerie Daniel Maghen (36, rue du Louvre, Paris 1er). Il vous reste tout l’été pour découvrir la bande-dessinée !

Mardi encore : une série Dune en prévision !

Denis Villeneuve travaille toujours à l’adaptation du Dune de Frank Herbert, avec Brian Herbert (fils du précédent et auteur sur la saga) comme consultant pour le scénario. Et apparemment, le scénario du premier film couvrirait seulement la moitié du premier roman, ce qui laisse penser qu’ils sont plutôt partis sur une saga cinématographique qu’un one-shot. Affaire à suivre, donc !

Mardi toujours : Tolkien sur France Inter !

Frederik Sigrist, dans son émission Blockbusters, en compagnie de Justine Breton (docteure en littérature médiévale, spécialiste de fantasy et de médiévalisme), Nils Renard (élève à l’École Normale Supérieure de Paris, organisateur du séminaire dédié à Tolkien), Mahdî Brecq (étudiant-chercheur sur le monde ancien scandinave et médiéval) et Hortense (booktubeuse),  évoque Le Seigneur des Anneaux et l’oeuvre de Tolkien. Tout cela s’écoute ici !

N’hésitez pas à suivre la page de l’émission, qui a proposé cette semaine un épisode sur Doctor Who, sur Final Fantasy, les DC Comics et bien d’autres !

Mercredi : deux récompenses à l’Eurocon !

La convention internationale de SF s’est tenue le week-end dernier à Amiens et de nombreux prix y ont été décernés (je vous invite à consulter le récapitulatif d’Actusf).
Parmi tous ceux-là, on peut noter deux prix exceptionnels !
En effet, le titre de European Grand Master a été attribué à Gérard KleinNoosfere, écrivain, directeur de la collection Ailleurs et demain (R. Laffont) et spécialiste de la SF, pour l’ensemble de sa carrière, par les ESFS Awards.
Par ailleurs, le site internet a reçu le prix d’excellence de la création sur internet. Si vous ne connaissez pas le travail de cette association spécialisée dans la promotion de la SF en langue française, je vous encourage à visiter leur site, une véritable mine encyclopédique !

Mercredi encore : plongée dans le tournage de De bons présages !

Celui-ci poursuit sa lancée… en voici un petit aperçu :

Jeudi : les finalistes des World Fantasy Award !

Depuis 1975, ce prix récompense des œuvres de fantasy. Le lauréat du World Fantasy Award sera révélé à la World Fantasy Convention, qui se tiendra du 1er au 4 novembre à Baltimore, où seront également fêtés les deux-cent ans du Frankenstein de Mary Shelley.
Et voici les finalistes de cette édition :

Prix du meilleur Roman :

– The City of Brass, S. A. Chakraborty (Harper Voyager)
Ka : Dar Oakley in the Ruin of Ymir,  John Crowley (Saga Press)
The Strange Case of the Alchemist’s Daughter, Theodora Goss (Saga Press)
Spoonbenders, Daryl Gregory (Riverrun)
The Changeling, Victor LaValle (Spiegal & Grau)
– Jade City, Fonda Lee (Orbit)

Prix de la meilleure Novella :

– The Teardrop Method, Simon Avery (TTA Press)
In Calabria, Peter S. Beagle (Tachyon Publications)
Mapping the Interior, Stephen Graham Jones (Tor.com)
Passing Strange, Ellen Klages (Tor.com)
The Black Tides of Heaven, JY Yang (Tor.com)

Prix de la meilleure Nouvelle

– “Old Souls”, Fonda Lee (in Where the Stars Rise : Asian Science Fiction and Fantasy)
– “Welcome to Your Authentic Indian Experience™”, Rebecca Roanhorse (in Apex Magazine)
– “The Birding : A Fairy Tale”, Natalia Theodoridou (in Strange Horizons)
– “Clearly Lettered in a Mostly Steady Hand”, Fran Wilde (in Uncanny Magazine)
– “Carnival Nine”, Caroline Yoachim (in Beneath Ceasless Skies).

Les autres titres nominés sont toujours visibles ici !

Jeudi encore : Locke & Key sur Netflix !

La série de BD connaîtra donc elle aussi son adaptation, sur Netflix. Elle sera supervisée par Meredith Averill (à qui l’on doit The Good Wife) et Carlton Cuse (qui a notamment commis Lost). Le scénario du premier épisode sera signé Cuse, Joe Hill et Aron Eli Coleite ; celui-ci sera complètement différent des deux pilotes parus récemment, que ce soit pour Hulu ou la Fox. Affaire à suivre !

Vendredi : Bâtir aussi, par le collectif des Ateliers de l’Antémonde !

Le recueil de nouvelles du collectif Ateliers de l’Antémonde construit un futur d’autonomie et d’émancipation : la version numérique est libre de téléchargement et vous pouvez la trouver ici. Voici de quoi ça parle :

2011, les printemps arabes ont donné le ton à d’autres révoltes. Un mouvement mondialisé s’étend, c’est l’Haraka. Les productions industrielles, les États et toutes les hiérarchies vacillent. Des dynamiques populaires s’entrechoquent pour répondre aux nécessités de la survie et dessiner un futur habitable.

2021, les communes libres s’épanouissent sur les ruines du système. Comment vivre avec l’héritage de l’Antémonde ? Comment faire le tri des objets et des savoirs d’une époque aux traces tenaces ? Les haraks dessinent leur quotidien en fonction de leurs ressources et de leurs rêves. Des dynamos aux rites funéraires, des lave-linge aux assemblées, ces nouvelles d’anticipation politique racontent non pas une utopie parachutée, hors-sol, mais des routines collectives qui se confrontent à la matière, à ce qui résiste dans les têtes, bâtissant un monde qui s’espère sans dominations.

Vendredi encore : l’expo Tolkien en France !

L’expo Tolkien, actuellement visible à Oxford, posera ses valises à la BnF fin 2019. Stay tuned !

Bon dimanche !

 

P.S : les vacances se profilent, donc les brèves reprendront mi-septembre. À la revoyure !

Publicités

Brèves de comptoir #185

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en bref !

Lundi : guide de lecture SFFF !

Apophis propose régulièrement des guides de lecture pour découvrir ou progresser dans les différents sous-genres des littératures de l’imaginaire. Cette semaine, il vous propose une bibliographie en SF mililaire !

Lundi encore : Matrix sur France Inter !

Frédérick Sigrist, dans son émission Blockbusters, vous parle de la trilogie Matrix des sœurs Wachowski, qui fête ses 20 ans cette année.

Mardi : Man in the High Castle, bientôt la saison 3 !

Elle devrait être diffusée à l’automne, toujours sur Amazon Prime Vidéo – et une saison 4 est déjà annoncée. Le scénario sera cette fois signé Eric Overmyer. Et voici le trailer :

Mardi encore : trois courts-métrages d’animation pour Battle for Azeroth !

La nouvelle extension de World of Warcraft sort le 14 août. Juste avant, Blizzard publiera Prémices, une série de courts-métrages d’animation suivant les parcours de trois chefs ayant des rôles à jouer dans les événements à venir : Jaina Portvaillant de l’Alliance, Sylvanas Coursevent, chef de guerre de la Horde et Azshara, reine des nagas. Voici le trailer :

Mercredi : le trailer de la nouvelle série de G.R.R. Martin !

Nightflyers, nouvelle série Netflix adaptée des écrits de G.R.R. Martin et produite par Jeff Buhler vient de dévoiler son trailer :

Adaptée de son roman Le Volcryn, elle propose une intrigue mêlant SF et thriller.
On y suit un groupe de scientifiques et d’explorateurs embarqués dans le vaisseau le plus moderne de l’Histoire pour entrer en contact avec des extraterrestres, seuls possesseurs des connaissances nécessaires pour sauver l’humanité. Tandis que l’équipage s’envole vers l’inconnu, une série d’incidents mystérieux menace leur mission et leur vie.
Tension et méfiance s’installent à bord alors que chacun tente de comprendre d’où vient le danger, et s’ils peuvent compter les uns sur les autres pour mener à bien leur mission : sauver l’humanité.

La diffusion devrait avoir lieu fin 2018, début 2019. Et le trailer est dispo en VF ici.

Jeudi : des prix en pagaille !

Prix Arthur C. Clarke.

Le prix Arthur C. Clarke récompense le meilleur roman de SF publié au Royaume-Uni durant l’année civile précédente. Le lauréat de l’année est Dreams Before the Start of Time d’Anne Charnock (47 North) ! Les autres titres en lice sont visibles ici.

David Gemmell Awards 2018.

Le prix David Gemmell, créé en 2009, est un prix britannique récompensant des romans de fantasy écrits ou traduits en anglais, l’année civile précédente, sur la base du vote des lecteurs.

Legend Award (meilleur roman de Fantasy) : Assassin’s Fate, Robin Hobb (DelRey).
Morningstar Award (meilleure découverte en fantasy) : Kings of the Wyld, Nicolas Eames (Orbit).
Ravenheart Award (meilleure couverture de fantasy) : Richard Anderson, pour la couverture de Kings of the Wyld, Nicolas Eames (Orbit).

Les titres de la shortlist sont visibles ici.

Wellman Award 2018.

Le Wellman Award récompense un roman de l’imaginaire originaire de l’état de Caroline du Nord ; cette année, il a été attribué à Gail Z. Martin pour son roman Scourge.

Prix Shirley Jackson.

Ce prix, nommé en l’honneur d’une romancière américaine spécialiste du roman fantastique, distingue un accomplissement littéraire dans les genres de l’horreur, du thriller psychologique et de la dark fantasy. Voici les lauréats de l’année :

Shirley Jackson Award du roman : The Hole de Hye-young Pyun.
Shirley Jackson Award de la novella : The Lost Daughter Collective, Lindsey Drager et Fever Dream de Samantha Schweblin.

Cordwainer Smith Rediscovery Award.

Ce prix s’attache à mettre en avant un auteur de science-fiction peu connu du grand public. Il a été attribué pour l’année 2018 à Frank M. Robinson (décédé en 2014) ; deux de ses 8 romans ont été traduits en français : Le Pouvoir (Gallimard) et Destination ténèbres (Denoël).

Shortlist des British Fantasy Awards.

La liste étant un peu longue, je vous invite à la consulter directement sur le site du prix !

Vendredi : une nouvelle de Greg Egan !

Intitulée The Nearest, elle est disponible sur le site de Tor.com.
Voici le résumé  :

Quand une détective, jeune mère, doit enquêter sur le cas d’un triple homicide terrifiant, cela semble être une tragédie domestique indépendante qui n’affecte pas du reste de la communauté. Pourtant… Petit à petit quelque chose de beaucoup plus sombre et dangereux se dessine ; quelque chose qui va mettre en péril les relations entre les personnes touchées par cette affaire.

Et pour faire régulièrement le plein de nouvelles, n’oubliez pas que vous pouvez en télécharger très régulièrement sur le site des éditions du Bélial‘ et en écouter sur Coliopod !

 

Bon dimanche !

Brèves de comptoir #184

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en bref !

Lundi : titres en lice pour le prix Rosny aîné !

Depuis 1980, le prix Rosny aîné récompense des œuvres de science-fiction (romans et nouvelles) parues en langue française sur support papier au cours de l’année civile précédente.
Chaque année, le Jury du Prix Rosny soumet au choix du public tous les livres et toutes les nouvelles de Science-fiction parus pendant l’année précédente. Il en sort une « short-list » de quelques sélectionnés. C’est au tour des inscrits à la convention nationale française de science-fiction (cette année confondue avec l’Eurocon) de voter. Voici les deux listes :

Romans :

David Calvo, Toxoplasma (La Volte).
Laurent Genefort, Spire (Critic).
Léo Henry, La panse (Folio SF).
Sylvain Lamur, Quaillou (Rivière Blanche).
Christine Luce, Les papillons géomètres (Les Moutons électriques).

Nouvelles :

Pierre Brulhet, « Isaac » (in Dimension révolte des machines, Rivière Blanche).
Andréa Deslacs, « Comme un têtard dans l’eau » (in AOC n° 46).
Loïc Henry, « Vert Céladon » (dans Galaxies n°49).
Grégoire Kenner, « Ophélia » (dans Galaxies n°45).
Laurence Suhner, « Le Terminateur » (dans le recueil Le Terminateur, L’Atalante).

Lundi encore : clap de fin pour les éditions Boz’Dodor !

Et voici leur communiqué :

« C’est le cœur lourd que je vous annonce, pour des raisons professionnelles et personnelles, la fermeture de la maison d’édition.
Je tiens à remercier toutes les personnes avec qui j’ai eu le plaisir de travailler.
Ne souhaitant pas laisser mes auteurs, qui m’ont fait confiance, sans rien, je suis entrain de leur chercher une nouvelle maison. Je vous conseille de vous abonner à leurs pages auteurs afin de pouvoir continuer à suivre leur actualité.
Pour les livres dont les tomes ne sont pas encore sortis, je vous donnerai des infos dès que j’en aurai.
Toutes les commandes en cours seront bien évidemment soldées. Par ailleurs, afin d’écouler le stock restant, tous les livres papiers sont disponibles à -30% sur notre boutique. https://www.editions-bozdodor.com/boutique/
Je vous souhaite, malgré cette annonce, de bonnes vacances d’été. »

Vous savez ce qu’il vous reste à faire !

Lundi toujours : dates des prochaines Imaginales !

Le festival spinalien se tiendra du 23 au 26 mai 2019, à Épinal, comme toujours. En attendant, vous pouvez toujours (ré)écouter les conférences des éditions précédentes !

Mardi : mobilisation pour les bibliothèques de Nantes !

La semaine dernière, au cours des émeutes à Nantes, deux bibliothèques associatives ont été incendiées à Nantes. Les locaux comme les collections sont détruits. Les professionnels du livre et de la lecture des Pays de la Loire lancent un appel à mobilisation.
Si vous avez des livres ou du temps à donner, rendez-vous ici !

Mardi encore : les nominés au prix Elbakin !

Les romans sélectionnés doivent avoir été publiés entre le 1er juin 2017 et le 31 mai 2018, et deux jurys (adulte et jeunesse) tranchent pour les 4 catégories. La sélection se veut le reflet de la fantasy telle qu’elle est conçue par l’équipe d’Elbakin : « dans sa diversité, son originalité mais aussi son classicisme de qualité, sans oublier de tenir compte des traductions et des traducteurs, que nous citons systématiquement depuis le début de cette aventure. Même si nous l’avons déjà rappelé plusieurs fois, signalons aussi que la catégorie Jeunesse a toujours englobé le Young Adult, et ce depuis la création de la section correspondante sur le site. Nous privilégions les histoires complètes en un volume ainsi que les premiers tomes, ce qui ne signifie pas pour autant qu’il ne peut pas y avoir une exception de temps en temps. Précisons si besoin est que les œuvres d’un membre actif du site sont par nature exclues des nominations (on vous invite à consulter le règlement du prix). Il est aussi parfois plus difficile de se mettre d’accord dans telle ou telle catégorie (en général, ça change là encore d’une année à l’autre !), mais on finit toujours par y arriver, n’est-ce pas ? »

Les résultats seront annoncés en septembre. Et voici donc les nominés de l’année :

Meilleur roman fantasy français :

– Bertram le Baladin, de Camille Leboulanger (Critic).
Grish-Mère, d’Isabelle Bauthian (ActuSF).
L’Enfant de poussière, de Patrick K. Dewdney (Au diable vauvert).
Rouille, de Floriane Soulas (Scrinéo).
Uter Pandragon, de Thomas Spok (Aux Forges de Vulcain).

Meilleur roman fantasy français Jeunesse :

– Miss Pook et les enfants de la lune, de Bertrand Santini (Grasset).
Le Clan des loups, tome 1 de La Légende des quatre, de Cassandra O’Donnell (Flammarion Jeunesse).
Les Aériens, de Marie-Catherine Daniel (Sarbacane).
Phelan, tome 1 des Chroniques de Zi, de Jean-François Chabas (Nathan Jeunesse).
Presque minuit, d’Anthony Combrexelle (404 éditions).

Meilleur roman fantasy traduit :

– La Ballade de Black Tom, de Victor LaValle, traduit de l’anglais par Benoît Domis (le Bélial’).
La Bibliothèque de Mount Char, de Scott Hawkins, traduit de l’anglais par Jean-Daniel Brèque (Denoël Lunes d’encre).
La Marque du corbeau, Blackwing, tome 1, d’Ed McDonald, traduit de l’anglais par Benjamin Kuntzer (Bragelonne).
Le chant du coucou, de Frances Hardinge, traduit de l’anglais par Patrick Couton (L’Atalante).
Le Serpent Ouroboros, de E.R. Eddison, traduit de l’anglais par Patrick Marcel (Callidor).

Meilleur roman fantasy traduit Jeunesse :

– Emma et le livre oublié, de Mechthild Gläser, traduit de l’allemand par Mathilde Ray (Fleurus).
L’Anti-Magicien, tome 1, de Sébastien de Castell, traduit de l’anglais par Laetitia Devaux (Gallimard jeunesse).
La Belle Sauvage, tome 1 de La Trilogie de la Poussière, de Philip Pullman, traduit de l’anglais par Jean Esch (Gallimard jeunesse).
La Fille qui avait bu la lune, de Kelly Barnhill, traduit de l’anglais par Marie de Prémonville (Anne Carrière).
Riverkeep, de Martin Stewart, traduit de l’anglais par Natalie Zimmermann (Milan).

Mercredi : les conseils de lecture d’Actusf !

C’est l’été et donc Actusf vous propose des idées de lecture, amoureusement compilées. Le premier à ouvrir le bal est Joyeux Drille, avec 5 conseils de lecture !

Mercredi encore : littérature, afro-futurisme et marketing !

Nnedi Okorafor, interviewée par Lloyd Chéri pour Le Point Afrique, explore les liens entre marketing et afro-futurisme.

Mercredi toujours : le retour de Firefly !

Mais pas en série, malheureusement… La série culte revient en comics, sous la plume et les crayons de Greg Pak et Dan McDaid, avec Joss Whedon comme consultant. La version en anglais, publiée par Boom! Studios,  est attendue pour novembre. Elle servira également de base à l’éditeur pour publier d’autres parutions autour de la série, notamment une nouvelle impression des comics Dark Horse, sous le titre Firefly Legacy Edition.

Jeudi : événement cosplay Game of Thrones !

Dans le cadre de l’exposition Game of Thrones : The Touring Exhibition (jusqu’au 2 septembre à la porte de Versailles), un événement cosplay est organisé le samedi 21 juillet. L’entrée et le concours sont gratuits pour les cosplayeurs de 14h à 16h. Ceux-ci pourront tenter de remporter un lot officiel Game of Thrones incluant le tout récent coffret Blu-ray Ultra HD 4K de la saison 1.
Infos subsidiaires ici.

Notez au passage que si le tournage de la saison 8 est achevé, celui du spin-off, qui décrira des événements se déroulant un millénaire plus tôt, devrait débuter en octobre à Belfast, sous la houlette de Jane Goldman.

Jeudi encore : Dmitry Glukhowvky sur Arte !

L’auteur russe était invité dans l’émission 28 minutes, afin de débattre du rôle que joue la science-fiction dans la lutte contre le régime autoritaire de Vladimir Poutine. Vous pouvez découvrir l’émission ici :

Jeudi toujours : apéro-conférence Retour vers le futur !

Le K fée des jeux à Grenoble (1, quai Stéphane Jay), en partenariat avec l’émission de radio Pop-en-stock, vous invite à venir discuter imaginaire, au cours d’un apéro-conférence consacré à la série Retour vers le futur, le 26 juillet, à 19h. Autres infos ici.

Vendredi : plein de prix !

Premiers titres sélectionnés au Prix Imaginales des Bibliothécaires 2019 !

La présélection n’est pas terminée, mais voici déjà les 12 premiers titres en lice au prix Imaginales des Bibliothécaires 2019.

Dernières fleurs avant la fin du monde, Nicolat Cartelet (Mü).
Le Cycle de Syffe, tome 1 : L’enfant de poussière, Patrick K. Dewdney (Au Diable Vauvert).
Le Dieu oiseau, Aurélie Wellenstein (Scrinéo).
Calame, tome 1 : Les deux visages, Paul Beorn (Bragelonne).
Femmes d’argile et d’osier, Robert Darvel, (Les Moutons électriques).
Opération Sabines, Nicolas Texier (Les Moutons électriques).
La Crécerelle, Patrick Moran (Mnémos).
Grish-Mère, Isabelle Bauthian (ActuSF).
L’Automne des magiciens, tome 1 : La Fugitive, Hélène P. Mérelle (Bragelonne).
La Marque rouge, Ruberto Sanquer (Scrinéo)
Le Chaudron brisé, Natalie Dau, (Les Moutons électriques).
Presque Minuit, Anthony Yno Combrexelle (404 éditions).

J’ai déjà lu L’Enfant de poussière, qui m’a fait une forte impression et j’espère bien pouvoir à nouveau participer avec mes collègues cette année !

Nominés au prix Endeavour Awards.

Les Endeavour Awards sont attribués à un roman ou bien à l’ensemble de l’œuvre d’un auteur du Pacifique Nord-Ouest ; voici les titres en lice pour le prix cette année :

CrossTown, Loren W. Cooper (Xeno).
Ironfoot, Dave Duncan (Night Shade).
Portal of a Thousand Worlds, Dave Duncan (Open Road).
The Cold Eye, Laura Anne Gilman (Sagad).
A Secret History of Witches, Louisa Morgan (Orbit).

 

Bon dimanche !

Brèves de comptoir #183

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en bref !

Lundi : toutes les conférences Imaginales !

Comme tous les ans, l’équipe d’Actusf a enregistré les conférences données aux Imaginales. Elles sont désormais toutes en ligne et vous pouvez les écouter ici.

Lundi encore : début du casting pour The Witcher !

Le casting pour l’adaptation des romans d’Andrzej Sapkowski est sur le point de débuter à l’international. Pour éviter tout risque de fuite, des scènes ont été rédigées exclusivement pour ces essais. Ainsi, si des prises de vue des essais terminent sur internet, le suspense de la série sera préservé !

Lundi toujours : trailer pour l’adaptation du Livre Perdu des sortilèges !

L’adaptation du roman de Deborah Harkness en série sera diffusée dans quelques mois (sans date annoncée pour l’instant) sur la chaîne Sky. En attendant, voici le trailer !

Mardi : Actusf fait son apéro !

Actusf vous invite à son apéro d’été, le vendredi 6 juillet, de 19h à 23h50, à Chambéry (45, chemin du Peney). Notez que Vincent Tassy, Chloé Chevalier, Jean-Laurent Del Socorro et Nadia Coste seront là !
Infos supplémentaires ici.

Mardi encore : nouvelle collection chez Scrinéo !

L’éditeur lance la collection Les coups de coeurs de Cassandra O’Donnell, destinée aux lecteurs de 8 à 12 ans. Cette nouvelle collection, dirigée par Cassandra O’Donnell (dont la série Malenfer est une des chouchoutes de ce public), ouvrira le 4 octobre 2018, avec Comment devenir une vraie sorcière ? d’Anne-Marie Desplat-Duc et L’Île au manoir, d’Estelle Faye.

Mercredi : SNAG fiction, nouvel éditeur de l’imaginaire !

 

L’éditeur a publié ses premiers titres au début du mois de juin 2018. Voici sa présentation officielle :

SNAG : Addict / Accro. 

De jeunes étoiles arrivent… Une nouvelle génération d’auteurs se dévoile avec des romans de l’imaginaire fondateurs : fantasy, anticipation, contemporain, pop culture. SNAG joue la Supernova.

Le catalogue s’articule autour de plusieurs collections : Lune Pourpre (« entre magie et chamanisme, raison et déraison, l’initiation sera addictive ») ; La Compagnie Descartes (« collection dédiée à l’aventure au sein du prestigieux Club « Descartes » ») ; Snaggy fiction (« les icônes de la pop Culture pour une collection 100% mythique ») ; la Réserve sauvage (« nos histoires, nos vies, nos trajectoires ») ;  Supernova (« Demain est aujourd’hui : les dystopies de la nouvelle génération »).

Et voici les deux premiers titres du catalogue, disponibles aux formats papier et numériques :
Initiée, Laëtitia Danae.


« Un jour, on m’a dit que ce pouvoir exacerbé qui grandissait en moi ne pouvait plus être caché.
Pour le bien de toutes les espèces opprimées, je me devais d’être une initiée ». Lilith, fille de paysan, vit en autarcie dans un village reculé, rongé par les superstitions et les cultes de divinités. Obligée de dissimuler sa vraie nature, elle reçoit un jour la visite d’un homme très singulier, qui prétend pouvoir la protéger de tous les dangers. Malgré elle, Lilith va devoir faire face à de nouvelles responsabilités, dans un monde où elle est considérée comme une icône susceptible de redonner à Hibendrill sa splendeur d’antan. Une aventure extraordinaire à la rencontre d’une jeune fille au destin singulier, qui devra partir en quête de sa véritable nature.

Éclaircir les ténèbres, Nicolas Bouchard.


1640. Une Province a disparu. Il semble que l’enfer se soit abattu sur la paisible vallée d’Ouraos, territoire enchanté du Jura et berceau de la princesse Sophronia. Les étoiles ont pâli, une brume verdâtre se glisse partout. Les habitants, terrifiés, se cloîtrent chez eux. On y a vu Frigg, une ancienne déesse païenne accompagnée d’une armée de monstres…
Recrutés dans le Paris misérable et grouillant du XVIIe siècle par le cardinal de Richelieu, quatre hommes sont désignés pour lutter contre les puissances des ténèbres : fantassin, mousquetaire, artilleur et lansquenet. Mais le Cardinal leur adjoint un cinquième comparse en la personne du brillant philosophe et ancien mercenaire René Descartes. Son objectif : soumettre la sorcellerie à la loi de la raison, et au final, éclaircir les ténèbres. Un roman à la croisée des chemins, entre aventures, sorcellerie et roman historique.

Vous pouvez suivre l’actualité de l’éditeur sur son site ou sur ses réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.).

Mercredi encore : la grosse OP Bragelonne joue les prolongations !

 

La grosse opération commerciale de l’éditeur aurait dû s’arrêter vendredi soir mais des titres numériques sont encore proposés à 0.99€ tout le week-end ! A vos liseuses !

Jeudi : les nominés des prix Utopiales !

Tous les ans, le festival nantais dédié à la science-fiction récompense des auteurs européens des littératures de l’imaginaire. Le prix récompense un roman ou un recueil paru en langue française durant l’année précédente, et dont l’auteur est ressortissant de la communauté européenne. Voici les titres en lice pour le Prix Utopiales et le Prix Utopiales jeunesse.

Prix Utopiales :

– L’Or du diable, Andreas Esbach (L’Atalante).
Espace lointain, Jaroslav Melnik (Agullo).
L’Âme des horloges, David Mitchell (L’Olivier).
Amatka, Karin Tidbeck (La Volte).
Station : la chute, Al Robertson (Denoël).

Le jury se compose de 5 personnes : 4 jury lecteurs, un(e) président(e) du jury.

Prix Utopiales jeunesse :

Le jury officiel se compose de sept jeunes de la région nantaise, âgés de 13 à 16 ans, sous la houlette de Denis E.Savine, traducteur.

– The Rain, Virginia Bergin (Bayard).
Les Puissants, tome 1, Esclaves, Vic James (Nathan).
Nouvelle Sparte, Erik L’Homme (Gallimard jeunesse).
Star Trip, Eric Senabre (Didier jeunesse).
La Mort du temps, Aurélie Wellenstein (Scrinéo).

Les sélections BD et cinéma ne sont pas encore connues !

Jeudi encore : des auteurs de SF au CERN !

En janvier dernier, des auteurs de science-fiction, invités par le CERN, ont pu visiter des installations et questionner les rapports entre science et fiction. Un compte-rendu et des interviews sont disponibles ici.

Vendredi : Locus Awards 2018 !

Chaque année depuis 1971, le prix Locus récompense  les meilleures œuvres de science-fiction, de fantasy ou d’horreur ; il est décerné par les lecteurs de la revue américaine Locus, qui représentent un électorat au moins aussi grand que celui des Hugos : il est donc le prix qui reflète sans doute le mieux les goûts du public. Il a été créé par l’éditeur de Locus, Charles N. Brown.
Voici les lauréats 2018 !

Science-fiction : The Collapsing Empire, John Scalzi (Tor).
Fantasy : The Stone Ky, N. K. Jemisin (Orbit).
Horreur : The Changeling, Victor LaValle (Spiegel & Grau).
Young-adult : Akata warrior, Nnedi Okorafor (Viking).
Premier roman : The Strange Case of the Alchemist’s Daughter, Theodora Gauss (Saga).
Novella : All Systems Red, Martha Wells (Red.com publishing).
Novelette : « The Hermit of Houston », Samuel R. Delany (F&SF 9-10/17).
Nouvelle : « The Martian Obelisk », Linda Nagata (Tor. com 7/19/17).
Anthologie : The Book of swords, Gardner Dozois (Bantam/Harper Collins).
Série : The Hainish Novels & stories, Ursula K. Le Guin (Library of America).
Magazine : Tor.com
Maison d’édition : Tor
Editrice : Ellen Datlow.
Artiste : Julie Dillon.
Non-fiction : Luminescent Threads : Connections to Octavia E. Butler, ed. Alexandra Pierce & Mimi Mondal (Twelfth Planet).
Art book : The Art of the pulps : An illustrated History, ed. Douglas Ellis, Ed Ulse & Robert Weinberg (IDW).
Prix Spécial : Clarion West.

Les titres qui étaient nominés sont visibles ici.

 

Bon dimanche !

Brèves de comptoir #182

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en bref !

Lundi : réouverture des soumissions chez Mü !

Les éditions Mü, pépinière pour les jeunes auteurs d’imaginaire, rouvrent leurs soumissions de manuscrits, du 18 juin au mardi 31 juillet 2018.
Toutes les infos ici ou !

Mardi : Anna Starobinets dans Télérama !

Hubert Prolongeau a interviewé l’autrice russe ; l’entretien est à lire ici.

Mardi encore : Gravité zéro, l’expo !

Consacrée à l’aventure spatiale, l’expo Gravité zéro : une exploration artistique de l’aventure spatiale est visible au Musée des Abattoirs de Toulouse (musée-FRAC Occitanie, 76 allées Charles de Fitte), jusqu’au 7 octobre 2018.
Issue de la collaboration entre le Musée de l’Observatoire de l’Espace et le laboratoire culturel du CNES, elle met en scène des œuvres des collections du CNES ainsi que des réalisations historiques.
Plus d’infos sur le site du musée, ou dans l’interview de Gérard Azoulay, responsable de l’Observatoire de l’Espace du CNES, par Sciences et Avenir.

Mardi toujours : TAU sur Netflix !

La plateforme propose un nouveau film de SF (disponible le 29 juin 2018). TAU est le premier film en tant que réalisateur de Federico D’Alessandro et réunit au casting Maika Monroe, Ed Skrein et Gary Oldman (notamment). Voici le synopsis et la bande-annonce de ce thriller de SF :

Kidnappée par un inventeur qui a fait d’elle un cobaye pour perfectionner son IA, une jeune femme débrouillarde essaie de s’échapper de sa prison high-tech.

Mercredi : Pratchett illustré !

Les Camionneurs, premier tome du Grand Livre des gnomes, de Terry Pratchett va être publié en version illustrée, sous les pinceaux de Mark Beech – lequel a déjà officié sur les couvertures de la trilogie, mais aussi sur celles des recueils de nouvelles Les Dragons de Château-Croulant ou L’Aspirateur de la sorcière. La parution anglaise est prévue pour le 18 octobre 2018. Les romans de la trilogie seront publiés par J’ai Lu en France.

Mercredi encore : l’imaginaire, genre de prédilection des jeunes lecteurs !

Le Centre National du Livre vient de publier une étude sur les pratiques de lectures des jeunes adultes qui, parmi leurs genres favoris, citent en tête le fantastique et la SF. L’étude est visibles par tous ici.

Mercredi toujours : conférence SF et Cinéma !

Mercredi 27 juin, de 18h30 à 20h, l’auditorium l’IMAG de Saint-Martin d’Hères (700, avenue Centrale, St-Martin d’Hères, Isère) accueille la conférence « Physique et Science-Fiction : c’est quoi ce cinéma !? », donnée par Richard Taillet (professeur de physique à l’Université Savoie Mont Blanc). Il y évoquera notamment les films de SF (réussis ou ratés) faisant appel à des notions de sciences, à grands renforts d’extraits (sont déjà annoncés 2001, l’Odyssée de l’Espace, Sunshine, Mission to Mars, Inception, Gravity et Interstellar). L’entrée est gratuite mais se fait sur inscription. Infos supplémentaires ici.

Jeudi : Alain Damasio prête sa plume à la ZAD !

Les éditions Les Liens qui libèrent viennent de publier un recueil de nouvelles sur la Zone à Défendre (ZAD) de Notre-Dame-des-Landes, intitulé Éloge des mauvaises herbes – ce que nous devons à la ZAD. De nombreuses personnalités ont participé (auteurs, chercheurs, réalisateurs, etc.), parmi lesquels Virginie Despentes, Bruno Latour, Amandine Gay ou encore Alain Damasio, expliquant en quoi la ZAD compte à leurs yeux. La nouvelle de ce dernier, « Hyphe… ? » est disponible dans son intégralité ici.

Jeudi encore : appel à textes d’Arkuiris !

Les éditions Arkuiris lancent un appel à textes, coordonné par Yann Quero, sur le thème « Journalistes du futur ». Les textes ne devront pas excéder les 50 000 signes et sont attendus jusqu’au 4 novembre. Infos supplémentaires ici.

Jeudi toujours : grosse OP Bragelonne !

Les ebooks à 0.99€ reviennent, dans toutes les librairies numériques, à partir de lundi 25 juin !
Infos ici.

Vendredi : d’où vient le terme « Science-fiction » ?

Natacha Vas-Deyre répond à cette question sur Radio Campus.

Vendredi : #Payetonauteur, c’est toujours en cours, bien malheureusement !

Il y a des brèves, comme ça, que je ne préférerais pas avoir à rédiger mais, comme manifestement en France on a décidé de marcher sur la tête, je n’ai guère le choix.

Si vous suivez un peu l’actu littéraire, vous n’êtes pas sans ignorer que le statut des auteurs devient de plus en plus précaire, alors même qu’une éditrice est à la tête du Ministère de la Culture.
Si le sujet vous intéresse, voici quelques ressources à consulter :
Sabrina Calvo a publié un texte engagé évoquant la situation alarmante, disponible sur le site des éditions La Volte ; il fait suite à sa décision, suivie également par Ketty Stewart et Alain Damasio de boycotter le festival Futur.e.s (ex Futur en Seine), celui-ci n’ayant pas prévu de rémunérer les auteurs en intervention, ce qui n’est pas légal.

Samantha Bailly, présidente de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse s’est également exprimée sur le sujet au cours des Imaginales, au cours d’une conférence enregistrée par ActuSF. Le comble de l’ironie, lorsque l’on a découvert que le festival n’était pas totalement honnête sur la rémunération des auteurs en intervention.

– Vous pouvez également écouter Boomerang, l’émission d’Augustin Trapenard sur France Inter, dans laquelle Joann Sfar a bien évoqué les tenants et aboutissants de la situation actuelle.

Et vous pouvez suivre le mouvement sur le site officiel de Paye ton auteur (et en parler sur les réseaux sociaux sous le hashtag consacré : #Payetonauteur). N’hésitez pas à indiquer en commentaire vos propres ressources, manifestations, pétitions, ou vos arguments !

 

 

Bon dimanche (malgré tout) !

Brèves de comptoir #181

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en bref !

Lundi : mais pourquoi les personnages de fantasy lisent-ils autant ?

C’est une question étudiée par Anne Ewbank dans un article qu’elle publie dans Courrier international. La version numérique est en accès payant et peut se lire ici.

Lundi encore : L’Odyssée de l’Espace, 50 ans plus tard !

Christine Masson et Laurent Delmas ont consacré un épisode de leur émission On aura tout vu, diffusée sur France Inter au film 2001, l’Odyssée de l’espace de Stanley Kubrick. C’est à écouter ici.

Le site Konbini a également publiée une interview de Katharina Kubrick, Keir Duella et Jan Harlan sur les dessous de la conception du long-métrage.

Lundi toujours : appel à textes du fanzine !

est un fanzine consacré à la SF et aux teen-movies ; l’équipe lance un appel à textes pour trois nouvelles dystopiques :
– 1 nouvelle de SF
– 1 nouvelle « Teen »
– 1 nouvelle SF dont le héros est adolescent.

Les textes devront respecter le thème de la dystopie ; la nouvelle « Teen » doit se dérouler dans une société dystopique, sans pour autant être de la SF (il peut s’agir d’un monde sombre mais sans technologie par exemple, une société d’adultes qui semble dystopique aux adolescents, etc.). Les nouvelles ne devront pas dépasser les 9000 caractères, espaces incluses. Vous pouvez participer à une ou plusieurs des catégories, en précisant le genre dans l’objet du mail (fanzineh2@gmail.com). Deadline : 10 août 2018, minuit.
Infos subsidiaires ici.

Mardi : les Deep Ones aux Imaginales !

Le groupe a donné quatre lectures-concerts, respectivement consacrées à La Messagère du Ciel (Lionel Davoust), Les Chants primordiaux des Étoiles (Stefan Platteau), Satinka (Sylvie Miller), L’Épée sorcière (Nathalie Dau). Vous pouvez les réécouter sur leur chaîne Youtube !

Mardi encore : nouvelle série SF sur Netflix !

La chaîne a commandé une nouvelle série de 10 épisodes de SF, intitulée Away, qui sera écrite par Andrew Hinderaker et supervisée par Jason Katims et Matt Reeves (La Planète des singes).
L’histoire, inspirée d’un article de Chris Jones (publié dans le magazine Esquire) narre l’histoire de la première mission humaine sur Mars, par une équipe d’astronautes commandée par Emma Green, une femme laissant derrière elle son mari et sa fille adolescente, pour une année (au moins). La série devrait mêler histoire d’amour et survival haletant ; aucune date n’a encore été annoncée, mais on peut tabler pour une parution en 2019.

Mardi toujours : l’interview de Steven Erikson !

Babelio a rencontré Steven Erikson et voici un court entretien avec l’auteur du Livre des Martyrs.

Mercredi : une nouvelle série fantasy annoncée !

Ici, on entre dans le domaine de la probabilité car le projet en question n’est pas encore sur les rails, mais Brandon Sanderson travaillerait à l’élaboration d’une série, qui serait produite par FremantleMedia North America (qui avait déjà produit l’adaptation d’American Gods de Neil Gaiman). Plus qu’une simple série, Dark One sera un véritable projet multimédia avec bande-dessinée, saga de romans sur les personnages secondaires et un podcast en sus de la série télévisée.
L’histoire, spécialement conçue pour devenir un média visuel, sera celle d’un jeune garçon qui ferait face à des visions (supposément hallucinatoires) d’un univers de fantasy, dans lequel il serait amené à semer destruction et ruine – le projet ne s’appuie donc pas sur l’univers Cosmere développé dans la plupart des romans de l’auteur.

Mercredi encore : les finalistes du prix Halliennales !

Les festival Les Halliennales se déroulera le 6 octobre, à Hallennes-lez-Haubourdins. Voici les finalistes pour le prix 2018 :

– Marie Caillet, Les Rumeurs d’Issar (Hachette)
– Morgane Caussarieu, Rouge Toxic (Actusf)
– Aurore Gomez, L’espoir sous nos semelles  (Magnard Jeunesse)
– Floriane Soulas, Rouille (Scrinéo)
– Vincent Tassy, Comment le dire à la nuit (éditions du Chat Noir).

Mercredi toujours : hommage à Ursula K. Le Guin !

Le site Literary Arts a publié une longue vidéo d’hommage à Ursula K. Le Guin, visible ici.

Jeudi : clap de fin pour les éditions Walrus !

Voilà un genre de brève qu’il n’est jamais agréable de rédiger. Les éditions numériques Walrus viennent d’annoncer qu’elles fermaient leurs portes. Leurs livres seront encore disponibles quelques temps, avant de disparaître du marché dans le courant de l’été.
Vous pouvez lire le communiqué du fondateur et de l’éditeur sur le site internet de Walrus.

Jeudi encore : anthologie caritative Donnez-moi des nouvelles !

L’anthologie caritative Donnez-moi des nouvelles paraîtra le 15 septembre 2018. Le projet est de faire découvrir 10 nouvelles SFFF de 10 auteurs différents et une illustration. Chaque créateur soutiendra une association de son choix. L’anthologie est gratuite et sous licence creative commons ; à l’issue d’une lecture, vous serez libres de financer la création comme vous le souhaitez ; l’argent sera entièrement reversé aux associations soutenues !
Voici les auteurs qui portent le projet : Célia Chalfoun, Emmanuel Chastellière, Christophe Collins, Dave Côté, Sara Doke, Julia El Puma, Doris Facciolo, Katia Lanero Zamora, Sebastian Marchese, Diane Özdamar et Damien Snyers.

La page Facebook du projet donnera, au fil des semaines à venir, des informations sur les associations, les auteurs, le contenu de l’anthologie !

Vendredi : Le Terminal, expo très éphémère à Lyon !

Le Terminal (42, rue Raulin, Lyon 7e), situé dans un hangar destiné à être détruit à la fin de l’été 2018, accueille un ailleurs SF jusqu’au 21 juin ! L’équipe d’artistes composée de Romain Lardanchet, Kalouf, Julien Menzel, Kat.Arzis ont eu moins de 5 moins pour investir les lieux et créer des œuvres à partir de matériaux de récupération. Celles-ci sont fortement inspirées de pop-culture !
L’entrée est gratuite et vous pouvez voir quelques photos ici.

Vendredi encore : cartes et romans de fantasy !

Venez tester vos connaissances sur ce test de Playbuzz, qui vous invite à retrouver les titres de romans de fantasy via les cartes d’univers.

Vendredi toujours : opération 10 romans, 10€ !

Comme tous les ans depuis son dixième anniversaire, Bragelonne reconduit l’opération 10 romans, 10€. Voici les titres de l’année :

Les Dossiers Dresden, Jim Butcher.
La Marque, Jacqueline Karey.
Le Conclave des ombres – l’intégrale, R. E. Howard.
Royaume désuni, James Lovegrove.
L’Algébriste, Iain M. Banks.
La Fée des Dents, Graham Joyce.
Le Destin des nains, Markus Heitz.
L’Âge du feu, l’intégrale I, E.E. Knigth.
L’Homme-rune, Peter V. Brett.
Les Autres, James Herbert.

 

Bon dimanche !

Brèves de comptoir #180

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en bref !

Lundi : Roland Lehoucq et Simon Bréan en direct !

Dans le cadre du MOOC SF dispensé par l’Université d’Artois (et toujours en ligne), Roland Lehoucq et Simon Bréan étaient en direct. La vidéo est visible ici !

Lundi encore : Nnedi Okorafor dans La Méthode scientifique !

L’autrice de Qui a peur de la mort ? (entre autres) était au micro de Nicolas Martin dans La Méthode scientifique : Afrique, retour vers le futur. Le podcast se réécoute ici.

Mardi : hommage à Ray Bradbury !

Blow Up, une émission d’Arte, a mis en ligne son hommage à Ray Bradbury – réalisé au moment de la mort de l’auteur, en 2012.

Mercredi : une archive de Tolkien sur la BBC !

Dans le cadre d’une exposition consacrée à Tolkien, à la Bodleian Library, la BBC met en ligne un court extrait d’interview dans laquelle on entend JRR Tolkien parler du Hobbit. C’est à écouter ici !

Mercredi encore : l’anthologie officielle du Salon Fantastique !

Elle sera intitulée Dragons et publiée par les éditions Elenya. Voici les auteurs prévus au sommaire : Florent Baudry, Pierre Brulhet, Emmanuel Chastellière, Fabien Clavel, Doris Facciolo, Estelle Faye, Valérie Frances, Jacques Ouroboros Fuentealba, Thomas Geha, Sylvie O’Scaryne Vannier et Carine Roucan. L’illustration de couverture, elle, est signée Mathieu Coudray.

Mercredi toujours : Faut-il tuer la mère en SFFF ?

C’est un article d’Alex Evans à lire sur son blog !

Jeudi : prochaines Rencontres de l’Imaginaire de Sèvres !

La date vient de tomber : elles tomberont le samedi 24 novembre, et à Sèvres, évidemment ! Toutes les infos sur la page de l’événement.

Jeudi encore : la bande-annonce de Dragons 3 !

Ce troisième opus s’intitulera Dragons : le monde caché et il est toujours signé Dean DeBlois. Voici le résumé :

Alors qu’Harold et Krokmou réalisent leurs rêves de vivre en paix entre Vikings et dragons, une sombre menace planant sur le village et l’apparition d’une femelle Fury Nocturne vont mettre à mal leurs liens d’amitié comme jamais auparavant.

Rendez-vous dans les salles obscures le 6 février 2018 !

Vendredi : soirée fantastique !

Le samedi 30 juin aura lieu la soirée officielle du Salon Fantastique aux Caves Saint-Sabin à Paris. Infos ici. Le salon, lui, aura lieu du 2 au 4 novembre, à l’Espace Champerret (Paris).

Vendredi encore : pilote pour un spin-off de Game of Thrones !

HBO vient de commander un épisode pilote pour l’un des spin-offs de GoT, à partir du projet de G.R.R. Martin et Jane Goldman. La série devrait narrer des événements survenus des milliers d’années avant l’histoire de la série-mère, au moment du passage de l’Âge des Héros à la Longue Nuit et révéler un tas de secrets de l’histoire de Westeros.
Il faudra attendre la validation du spin-off par la chaîne avant de savoir si la série est lancée ou non ; auquel cas, Jane Goldman deviendrait scénariste, mais aussi productrice exécutive, aux côtés de Daniel Zelman, Vince Geraldis et G.R.R. Martin.

 

Bon dimanche !