Brèves de comptoir #237

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en bref !

Mardi : titres en lice pour le prix Babelio 2020 !

Le prix Babelio récompense 10 titres, dans 10 catégories différentes, parus entre octobre de l’année précédente et mai de l’année en cours. Le jury se compose des utilisateurs du site ; chaque catégorie présente les 10 titres les plus populaires sur Babelio (soit les dix livres les plus ajoutés dans des bibliothèques de lecteurs). Les votes sont ouverts jusqu’au 2 juin et les lauréats seront annoncés le 19.

Voici les titres en lice pour les catégories Imaginaire et Jeunes adultes (car il y a pas mal d’imaginaire dedans). Les autres titres sont visibles ici.

Imaginaire :

Je suis fille de rage, Jean-Laurent Del Socorro (Actusf)
Les Chroniques de St-Mary, tome 4 : Une trace dans le temps, Jodi Taylor (HC Editions)
Nécropolitains, Rodolphe Casso (Critic)
Les Miracles du Bazar Namiya, Keigo Higashino (Actes Sud)
Les Livres d’Emmett Farmer, Bridget Collins (Lattès)
Journal d’un AssaSynth, tome 4 : Stratégie de sortie, Martha Wells (L’Atalante)
La Piste de cendres, Emmanuel Chastellière (Critic)
Vita Nostra, tome 1 : Les Métamorphoses, Marina et Sergueï Diatchenko (L’Atalante)
Rois du Monde, tome 5 : Chasse royale partie 4, Curée chaude, Jean-Philippe Jaworski (Les Moutons électriques)
Jardins de poussière, Ken Liu (Le Bélial’).

Jeunes adultes :

Les Brumes de Cendrelune, tome 1 : Le Jardin des âmes, Georgia Caldera (J’ai Lu)
Aurora squad, tome 1, Amie Kaufman
Et le désert disparaîtra, Marie Pavlenko (Flammarion)
Romance, Arnaud Cathrine (R. Laffont)
Falalalala, Emilie Chazerand (Sarbacane)
Heartstopper, tome 1 : Deux garçons. Une rencontre, Alice Oseman (Hachette)
Chronique des Cinq Trônes, tome 1 : Moitiés d’âme, Anthelme Hauchecorne (Gulf Stream).
Extincta, Victor Dixen (R. Laffont)
Killing november, tome 1, Adriana Mather (Pocket jeunesse).
La Faucheuse, tome 3 : Le Glas, Neal Shusterman (R. Laffont).

Pour voir les titres en lice pour toutes les autres catégories, c’est ici !

Mardi encore : la SF, une littérature intelligente !

Jeanne Gosselin signe sur Daily Geek Show un article en faveur de la science-fiction, intitulé La Science-fiction, une littérature intelligente, loin des clichés qui lui sont attribués. C’est à lire ici !

Mercredi : les finalistes du prix Bob Morane !

Le prix Bob Morane récompense une œuvre de fiction publiée dans l’année du prix en cours (en pratique : du 1er avril au 31 mars de l’année suivante) ; il a été créé en 1999 par Marc Bailly, en hommage au personnage fictif d’Henri Vernes, créé en 1953, que vous connaissez peut-être par le biais des romans ou des bandes-dessinés dont il est le héros (à défaut, vous avez peut-être entendu la chanson d’Indochine). Comme Bob Morane a exploré tous les genres possibles et imaginables, la sélection est à son image.
Et voici les finalistes de cette année !

Romans francophones :

Gwenn Ael : Les Mutilés, Évidence Éditions
Barbéri Jacques : L’Enfer des masques, La Volte
Serge Brussolo : Anatomik, Bragelonne
Sandrine Destombes : Madame B, Hugo
Catherine Dufour : Danse avec les lutins, L’Atalante
Karine Giebel : Ce que tu as fait de moi, Belfond

Romans traduits :

Katherine Arden : L’Ours et le rossignol, Éditions Denoël (traduit par Jacques Collin)
Robert Anson Heinlein : Waldo, Le Belial’ (traduit par Pierre-Paul Durastanti)
Stephen King : L’Outsider, Albin Michel (traduit par Jean Esch)
Kim Stanley Robinson : Aurora, Bragelonne (traduit par Florence Dolisi)
Martha Wells : Journal d’un assasynth, l’Atalante (traduit par Mathilde Montier)

Nouvelles :

Christophe Corthouts-Collins : Mémoires vivaces, Évidence Éditions
Lionel Davoust : Contes hybrides, Éditions Mille Cent Quinze
Bruno Pochesci : L’Espace, le temps et au-delà, Flatland
Tade Thompson : Les Meurtres de Molly Southbourne, Le Bélial’

Coup de cœur :

Jean-Pierre Andrevon : Anthologie des dystopies, les mondes indésirables de la littérature et du cinéma, Vendémiaire
Xavier Maumejean & Didier Graffet : Effluvium, Bragelonne
♥ Tolkien, voyage en Terre du milieu, le catalogue de l’exposition publié par la BNF

Pour retrouver les présélections successives, ça se passe là.

Mercredi encore : antidépresseur ou personnage tolkinien ?

À vous de jouer ici pour tester votre connaissance des personnages de Tolkien (ou de la pharmacopée) ! J’ai réussi à afficher un score de 19/24 au premier essai, je n’étais pas peu fière 😀

Jeudi : dans les coulisses des Imaginales 2020 !

En raison de la crise sanitaire, du confinement, et autres joyeusetés, il n’y a pas eu d’Imaginales cette année (à mon grand dam, car je ne suis pas sûre de pouvoir y être l’année prochaine). L’équipe d’Elbakin s’est entretenue avec Stéphane Wieser, le directeur du festival, à propos de cette édition fantôme.

Vendredi : concours de scénarios de JDR !

L’association Nickel organise son deuxième concours de scénario de JDR. Thème : Mettez en avant une légende locale autour des créatures de la nuit. Vampire, Loup-Garou, Fantôme, Sorcière, Mort-Vivant ou encore Chasseur de monstres, plongez les joueurs au cœur de la Légende !
Deadline : 4 septembre 2020. Le règlement complet est lisible ici, les informations autour du concours ici.

Vendredi encore : les lauréats du prix BSFA 2020 !

Le prix British Science Fiction est un prix littéraire créé en 1970 par la British Science Fiction Association et récompensant des œuvres de science-fiction. Les prix sont décernés chaque année lors des conventions nationales de science-fiction britanniques (Eastercon) suite aux votes des membres de l’association. Voici les lauréats pour l’année 2020 :

Meilleur roman :  Children of Ruin, Adrian Tchaikovsky (Tor).
Meilleure nouvelle :  This is How You Lose the Time War, Amal El-Mohtar & Max Gladstone (Jo Fletcher).
Meilleure non-fiction :  The Pleasant Profession of Robert A. Heinlein, Farah Mendlesohn (Unbound).
Meilleure illustration : Couverture du livre Wourism and Other Stories by Ian Whates, Chris Baker (Luna).

Les autres titres en lice sont visibles ici.

 

Bon dimanche !

Brèves de comptoir #236

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en bref !

Lundi : le bestiaire de The Witcher !

Netflix s’attarde sur les inspirations d’Andrzej Sapkowski (et des scénaristes) pour les créatures rencontrées dans la première moitié de la saison 1.


Mardi : les lauréats du prix Vampires & Sorcières 2020 !

Après deux ans d’absence, c’est le grand retour des V&S Awards ! Pour ce millésime 2020 l’équipe a réalisé une sélection de ses titres préférés de l’année 2019 et c’est aux lecteurs que revient la charge de choisir qui sera sacré dans chaque catégorie. Les titres en lice sont visibles ici et voici les lauréats 2020 par catégorie :

Fantasy et urban fantasy : Dans l’ombre de Paris, Morgan of Glencoe.
Science-fiction : Les Furtifs, Alain Damasio.
Fantastique : Je suis fille de rage, Jean-Laurent Del Socorro.
Graphique et beaux livres : Noces d’écailles, Anthelme Hauchecorne
Recueil et anthologie : Contes et récits du Paris des merveilles, Pierre Pevel.
Illustration : Xavier Collette pour Contes et récits du Paris des merveilles
Série SFFF : The Witcher
Film SFFF : Joker, Todd Phillips.

N’hésitez pas à aller regarder sur le site, pour connaître la répartition des voix au sein de chaque catégorie !

Mardi encore : la SF au service de l’analyse du réel !

Cet entretien avec Raphaël Granier de Cassagnac, réalisé par Cécile Danjou et Julien Le Corre est à lire sur Soon soon soon.

Mercredi : cinq sagas cultes de fantasy pour s’évader !

Cette sélection d’Hubert Prolongeau est à retrouver sur Télérama.

(PS : je crois que je n’aurais cité aucune des cinq 😀 )

Jeudi : tous les Prix Imaginales 2020 !

Prix Imaginales :

Créé en mai 2002, à l’initiative de la Ville d’Epinal, le Prix Imaginales est le premier prix exclusivement consacré à la fantasy en France. Il récompense à la fois des écrivains, des illustrateurs, des essayistes ou des traducteurs. Un jury composé de journalistes, de critiques et de spécialistes départage les meilleures œuvres de fantasy dans six catégories ; les six lauréats reçoivent un prix doté.
L’annonce des prix se fait début mai, afin de pouvoir, dans la mesure du possible, accueillir les auteurs récompensés aux Imaginales à Épinal. Voici les lauréats :

Roman francophone : Catherine DUFOUR, Danse avec les lutins (L’Atalante)
Roman étranger traduit : Marina et Sergueï DIATCHENKO, Vita Nostra – Les Métamorphoses 1 (L’Atalante)  traduction : Denis SAVINE
♥ Roman jeunesse francophone : Flore VESCO, L’Estrange malaventure de Mirella (L’École des loisirs)
Illustration : François BARANGER, Les Montagnes hallucinées 1 (Bragelonne)
Nouvelle : Thomas GEHA, Chuchoteurs du dragon et autres murmures (Elenya)
Prix Spécial du jury : S.T. JOSHI, Lovecraft je suis providence tomes 1 et 2 (ActuSF)
♥ Prix Imaginales de la BD : Stéphane FERT, Peau de Mille Bêtes (Delcourt Soleil BD)
Prix Imaginales de la BD – prix spécial du jury : Georges BESS, Bram Stoker Dracula (Glénat BD)

Les autres titres en lice sont visibles ici.

Prix Imaginales des Ecoliers :

En raison du confinement, les écoliers n’ont pas pu voter pour leur titre préféré ; le vote est donc reporté au 30 juin.

Prix Imaginales des Collégiens :

Créé en 2009, le Prix Imaginales des Collégiens, PIC pour les intimes, a pour but de promouvoir les littératures de l’imaginaire auprès du jeune public, en lui proposant des sélections riches et variées. Tous les ans, les collégiens sont appelés à voter pour leur titre préféré, qui se voit attribuer la prestigieuse récompense au cours des Imaginales (Épinal).
Et cette année, il revient à Carina Rozenfeld pour Je peux te voir (Gulf Stream) ! Les autres titres en lice sont visibles ici.

Prix Imaginales des Lycéens :

Le Prix Imaginales des Lycéens, PIL pour les intimes, a pour but de promouvoir les littératures de l’imaginaire auprès du jeune public, en lui proposant des sélections riches et variées. Tous les ans depuis 2005, les lycéens sont appelés à voter pour leur titre préféré, qui se voit attribuer la prestigieuse récompense au cours des Imaginales.
Cette année, il récompense Victor Dixen pour Cogito (R. Laffont) ! Les autres titres en lice sont visibles ici.

Prix Imaginales des Bibliothécaires :

Lancé en 2018, le Prix Imaginales des Bibliothécaires est le 4e prix spécial décerné par le festival spinalien des Imaginales. À ce titre, il côtoie ceux des lycéens, des collégiens et des écoliers. Sous la houlette du comité de sélection (composé de Stéphanie Nicot, 6 bibliothécaires référents et deux responsables éditoriales de Premier Chapitre), les bibliothécaires lisent les 5 titres de la sélection, qu’ils classent à l’issue de la période de lecture (de janvier à avril).
Et il revient à Mers mortes d’Aurélie Wellenstein (Scrineo) ! Avec le classement suivant :

Prix Imaginales BD

Le Prix Imaginales de la Bande-Dessinée récompense des bandes-dessinées appartenant aux divers genres de l’imaginaire : prioritairement la fantasy, mais également le fantastique ou la science-fiction. Les BD retenues le sont en raison de leurs qualités littéraire, scénaristique et graphique, de la richesse de leur imagination ou de leur capacité à susciter la réflexion et le débat chez les lecteurs, quels qu’ils soient et doivent pouvoir s’adresser à des adultes.
Les titres devront être francophones, et avoir été publiés durant l’année civile précédente – du 1er janvier au 31 décembre 2019 pour le prix 2020 – en édition originale, à compte d’éditeur, diffusés et disponibles en librairie sur le territoire national.

La sélection :

Aristophania, tome 2, Progredientes, Joël Parnotte (dessin) et Xavier Dorison (scénario) (Dargaud).
Bram Stoker Dracula, Georges Bess (dessin et scénario) (Éditions Glénat BD)
Danthrakon, Olivier G. Boiscommun (dessin) et Christophe Arleston (scénario) (Drakoo).
Le Vagabond des étoiles, Riff Reb’s (dessin et scénario) (Éditions Soleil)
♥ Peau de mille bêtes, Stéphane Fert (dessin et scénario) (Editions Delcourt)

Et c’est ce dernier qui remporte le prix ! Je suis ravie car j’avais eu un coup de coeur pour cette merveilleuse BD !

Week-end : Mana & Plasma, deuxième capsule !

Les chroniqueurs de Mana & Plasma ont mis en ligne un nouvel épisode des capsules. Au menu : des coups de cœur !

 

Bon dimanche !

Brèves de comptoir #235

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en bref !


Lundi : les titres nominés au Prix Hugo 2020 !

Le Prix Hugo, dont le titre rend hommage à Hugo Gernsback, fondateur d’un des premiers magazines de science-fiction américains, Amazing Stories, créé en 1926, est un prix littéraire américain créé en 1953 et décerné chaque année aux meilleures œuvres de science-fiction et de fantasy de l’année écoulée (en langue anglaise et publiées aux Etats-Unis). Les votants au prix Hugo sont les membres de la World Science Fiction Society (WSFS), qui organise la World Science Fiction Convention.
En raison de la pandémie en cours, cette 78ème Worldcon prévue en Nouvelle-Zélande se tiendra finalement en ligne du 29 juillet au 2 août 2020. Voici les titres en lice cette année (l’ensemble des catégories et titres sont visibles ici) :

Meilleur roman :

  • The City in the Middle of the Night, de Charlie Jane Anders (Tor; Titan)
  • Gideon the Ninth, de Tamsyn Muir (Tor.com Publishing)
  • The Light Brigade, de Kameron Hurley (Saga; Angry Robot UK)
  • A Memory Called Empire, de Arkady Martine (Tor; Tor UK)
  • Middlegame, de Seanan McGuire (Tor.com Publishing)
  • The Ten Thousand Doors of January, de Alix E. Harrow (Redhook; Orbit UK)

Meilleure novella :

  • Anxiety Is the Dizziness of Freedom, de Ted Chiang (Exhalation (Borzoi/Alfred A. Knopf; Picador))
  • The Deep, by Rivers Solomon, avec Daveed Diggs, William Hutson & Jonathan Snipes (Saga Press/Gallery)
  • The Haunting of Tram Car 015, de P. Djèlí Clark (Tor.com Publishing)
  • In an Absent Dream, de Seanan McGuire (Tor.com Publishing)
  • This Is How You Lose the Time War, de Amal El-Mohtar et Max Gladstone (Saga Press; Jo Fletcher Books)
  • To Be Taught, If Fortunate, de Becky Chambers (Harper Voyager; Hodder & Stoughton)

Meilleure nouvelle :

  • And Now His Lordship Is Laughing, de Shiv Ramdas (Strange Horizons, 9 September 2019)
  • As the Last I May Know, de S.L. Huang (Tor.com, 23 October 2019)
  • Blood Is Another Word for Hunger, de Rivers Solomon (Tor.com, 24 July 2019)
  • A Catalog of Storms, de Fran Wilde (Uncanny Magazine, January/February 2019)
  • Do Not Look Back, My Lion, de Alix E. Harrow (Beneath Ceaseless Skies, January 2019)
  • Ten Excerpts from an Annotated Bibliography on the Cannibal Women of Ratnabar Island, de Nibedita Sen (Nightmare Magazine, May 2019)

Lundi encore : les interviews des Imaginales !

Le festival est annulé, mais la chaîne Youtube existe bel et bien et publie des interviews avec quelques auteurs. Jean-Laurent Del Socorro a ouvert le bal et celles consacrées à Lionel Davoust et Estelle Faye sont également en ligne.

Mardi : le nouveau podcast Elbakin !

Et il est entièrement consacré à H.P. Lovecraft !

Mardi encore : faux raccords dans The Mandalorian !

Michel & Michel se sont penchés sur les petites boulettes de la série dans l’univers Star Wars.

Mercredi : confinement, soutenir éditeurs et librairies !

Zina des Pipelettes en parlent, évoque quelques moyens de soutenir éditeurs et libraires dans cette période plus que compliquée.

Jeudi : entretien confinement avec Gilles Dumay !

L’éditeur d’Albin Michel Imaginaire répond aux questions de Hilaire Alrune et François Schnebelen sur Yozone !

Jeudi encore : Mana & Plasma, un podcast dédié aux cultures de l’imaginaire !

Mana & Plasma est un podcast dédié aux cultures de l’imaginaire, sous toutes leurs formes. Embarquez avec une équipe passionnée pour un voyage multi-dimensionnel entre science-fiction, fantasy, fantastique et plus encore, à travers le cinéma, la littérature, les jeux vidéo, la musique ou les jeux de rôle. Les mondes parallèles sont pour vous un terrain connu, ou au contraire, « sfff » n’est-il encore qu’un mot de fourchelang ? Qu’importe ! À la tablée de Mana & Plasma, on parle de tout et pour tout le monde, sans pression (hormis celle de la bière) et sans langue de bois. Elfe ou Vulcain ? Rejoignez une troupe qui n’a qu’une envie : disséminer son amour de l’imaginaire dans toutes les oreilles pointues des mondes possibles.

Les épisodes sont disponibles directement sur le site Mana & Plasma, mais aussi sur un tas d’autres plateformes comme Deezer, Spotify, etc. À titre perso, je vous recommande chaudement ce podcast (qui m’a bien accompagnée dans les parties les pénibles du télétravail ces derniers temps). C’est hyper intéressant, et on repart avec plein de recommandations. Bonne écoute !

Jeudi toujours : report du film Kaamelott !

Il aurait dû sortir cet été, mais Alexandre Astier et SND viennent d’annoncer qu’il sortira finalement le 25 novembre 2020, « afin de garantir son accessibilité à tous les publics et la meilleure expérience collective possible. »

Vendredi : appel à contribution littéraire !

Le site Fabula.org relaie un appel à contributions pour un numéro spécial de Stella Incognita portant sur « Les pandémies : l’imaginaire à l’aune des pandémies au fil des siècles ».
Voici le projet :

Un appel à texte hors normes, hors cadres, qui doit permettre de faire un état des lieux de l’imaginaire science-fictionnel confronté à la pandémie, de comprendre comment nos sociétés vivent cette maladie, comment celles-ci en ont été altérées, et comment, dans certains cas, cette pandémie a été instrumentalisée par une partie de la classe politique. Nous nous demanderons de quelle manière la science-fiction a changé notre perspective sur la maladie. Comment lire ou relire de la science-fiction après cette crise ? Comment envisager le travail d’artistes (écrivains, cinéastes…) après celle-ci, sachant que le COVID-19 intègre dès à présent notre imaginaire commun (voir la nouvelle « Toranoi: A Post-Apocalyptic COVID-19 Short Story » de Sajid Iqbal, ou le film Corona Zombies de Charles Band) ? Comment envisager l’influence du virus sur de nouvelles narrations ou sur la langue ?
Cet appel à textes donnera lieu à un numéro spécial de Stella Incognita sur « Les pandémies : l’imaginaire à l’aune des pandémies au fil des siècles ». Il est ouvert à la science-fiction sous toutes ses formes, de tous pays et sans restriction de supports. Les textes pourront être en français ou en anglais.

Les modalités précises de l’appel à textes sont visibles ici, tout comme un état des lieux des textes de SF qui évoquent le sujet de la pandémie.

Week-end : fantasy non-médiévale !

Apophis propose sur son blog un dossier thématique fouillé portant sur La fantasy non-médiévale / d’inspiration extra-européenne / aux thématiques sociétales.

 

Bon dimanche !

Brèves de comptoir #234

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en bref !

Lundi : comment sont nés les dragons ?

Cette vidéo de Nota Bene parle d’Histoire et de fantasy médiévale !

Mardi : Les Hypermondes reporté !

Il fallait s’y attendre, le festival bordelais (qui devait se tenir en juin), est reporté à septembre 2021. Voici le communiqué du festival :

Report du festival Hypermondes 2020 – Covid-19

Suite aux annonces du Président de la République et du gouvernement sur les rassemblements publics et leur interdiction jusqu’à la mi-juillet, nous avons dû prendre la décision de reporter le festival Hypermondes #1 qui devait avoir lieu du 19 au 21 juin 2020.
Cette nouvelle a été mûrement réfléchie par notre équipe et il nous semble plus raisonnable et en accord avec la sécurité de tous de reporter le festival en des temps plus calmes et surtout plus propices aux rassemblements.
Ainsi, le festival Hypermondes #1 sera reporté en septembre 2021 (les dates précises sont en cours de négociation avec la ville de Mérignac) et la thématique restera celle des Robots.
Nous mettons tout en œuvre pour faire de ce festival l’un des moments forts de l’année 2021.

Cependant, nous allons nous réinventer pour vous proposer des temps forts estampillés Hypermondes viendront régulièrement ponctuer le calendrier 2020-2021. Projections vidéo, rencontres thématiques ou conférences, les pistes sont nombreuses et nous allons mettre à profit les prochaines semaines pour déterminer comment et quand nous vous proposerons ces temps de rencontres et d’événements.

Et comme disait l’un des robots les plus connus de la pop culture : We’ll be back !
En attendant, prenez soin de vous et de vos proches.
Toute l’équipe du festival

Mardi encore : les nominés au Prix Vampire & Sorcières !

Après deux ans d’absence, c’est le grand retour des V&S Awards ! Pour ce millésime 2020 l’équipe a réalisé une sélection de ses titres préférés de l’année 2019 et c’est aux lecteurs que revient la charge de choisir qui sera sacré dans chaque catégorie !

Pour ces V&S Awards 2020, voici les titres en lice :

  • Meilleur ouvrage de Fantasy et d’Urban Fantasy :

L’Ours et le Rossignol, Katherine Arden (Denoël)
♥ Moitiés d’âme, Anthelme Hauchecorne (Gulf Stream).
♥ Dans l’ombre de Paris, Morgan of Glencoe (Actusf)
Pierre de vie, Joe Walton (Denoël).
La Quête du Sampo, Monia Sommer (Séma)
La Force du Temps, Deborah Harkness (Calmann Lévy).

  • Meilleur ouvrage de Science-Fiction :

Blues pour Irontown, John Varley (Denoël).
Les Bras de Morphée, Yann Bécu (L’Homme sans nom).
Projet Dragon, Sébastien Mora (Realities Inc.)
Vox, Christina Dalcher (R. Laffont).
Les Furtifs, Alain Damasio (La Volte).
Trop semblable à l’éclair, Ada Palmer (Le Bélial)
Terminus, Tom Sweterlitsch (A. Michel).

  • Meilleur ouvrage de Fantastique :

Je suis fille de rage, Jean-Laurent Del Socorro (Actusf)
Une sirène à Paris, Matthias Malzieu (Albin Michel)
Le Phare au corbeau, Rozenn Illiano (Critic)
Passing strange, Ellen Klages (Actusf).

  • Meilleur recueil ou meilleure anthologie :

Contes et Récits du Paris des Merveilles, Pierre Pevel (Bragelonne).
Contes Hybrides, Lionel Davoust (Mille Cent Quinze)
Europunk (Realities Inc)
– Jardins de poussière,
Ken Liu (Le Bélial)
Les Miscellanées, Jean-Philippe Jaworski (Les Moutons électriques).

  • Meilleure couverture :

– Aurélien Police pour L’Ours et le Rossignol.
Victor Yale pour Contes Hybrides
Mina M pour Nixie Turner contre les croquemitaines
Xavier Colette pour Contes et Récits du Paris des Merveilles
Cindy Canévet pour Delius une chanson d’été
– Dogan Oztel pour La machine de Léandre
Anato Finnstark pour Les Héritiers d’Higashi.

Les infos sont ici, le formulaire de vote et les autres catégories en jeu là.

Mercredi : comment lire un roman post-apo après la pandémie ?

C’est un article de Gariépy Raphaël à lire sur Actualitté !

Jeudi : seconde sélection au GPI 2020 !

Le GPI, qu’est-ce que c’est ? Le Grand Prix de l’Imaginaire (ou GPI) récompense, dans 12 catégories différentes, des œuvres de l’imaginaire depuis 1992 ; le prix existe en fait depuis 1974 mais se concentrait alors sur la SF. La remise du prix aura lieu, comme les années précédentes, dans la Maison de l’Imaginaire pendant le festival Saint-Malo Étonnants Voyageurs.

Voici les titres retenus au cours de cette seconde sélection :

1) Roman francophone

Vie™ de Jean Baret (Le Bélial’)
Les Furtifs de Alain Damasio (La Volte)
Le Chant mortel du soleil de Franck Ferric (Albin Michel)
Les Machines fantômes d’Olivier Paquet (L’Atalante)

2) Roman étranger

Vita Nostra de Marina & Sergueï Diatchenko (L’Atalante)
Trop semblable à l’éclair de Ada Palmer (Le Bélial’)
L’Effondrement de l’empire de John Scalzi (L’Atalante)
Chasseurs & Collectionneurs de Matt Suddain (Au diable vauvert)

3) Nouvelle francophone

La Longue patience de la forêt de Christian Léourier (in Bifrost n° 93)
Helstrid de Christian Léourier (Le Bélial’)
Faites comme si vous étiez morts (recueil) de Sammy Sapin (L’Arbre vengeur)

4) Nouvelle étrangère

Son corps et autres célébrations (recueil) de Carmen Maria Machado (L’Olivier)
La Fille qui saigne de Shweta Taneja (in Galaxies n° 58)
Les Meurtres de Molly Southbourne de Tade Thompson (Le Bélial’)
ZeroS de Peter Watts (in Bifrost n° 93)

5) Roman jeunesse francophone

L’Arrache-mots de Judith Bouilloc (Hachette jeunesse)
Cogito de Victor Dixen (Robert Laffont)
Le Démêleur de rêves de Carina Rozenfeld (Scrineo)
Félines de Stéphane Servant (Rouergue)
♥ L’Estrange Malaventure de Mirella de Flore Vesco (L’École des loisirs)

6) Roman jeunesse étranger

L’Anti-magicien, tomes 1 à 4, de Sebastien De Castell (Gallimard jeunesse)
♥ La Voix des ombres de Frances Hardinge (Gallimard jeunesse)
La Faucheuse, tomes 1 à 3, de Neal Shusterman (Robert Laffont)
Nevermoor, tomes 1 & 2, de Jessica Townsend (Pocket jeunesse)

7) Prix Jacques Chambon de la traduction

Michelle Charrier pour Trop semblable à l’éclair de Ada Palmer (Le Bélial’)
Florence Dolisi pour Aurora de Kim Stanley Robinson (Bragelonne)
Laure Hinckel pour Solénoïde de Mircea Cartarescu (Noir sur Blanc)
Hélène Papot pour Son corps et autres célébrations de Carmen Maria Machado (L’Olivier)
Denis E. Savine pour Vita Nostra de Marina & Sergueï Diatchenko (L’Atalante)

8) Prix Wojtek Siudmak du graphisme

Philippe Aureille pour Les Îles noires de Sylvie Lainé (Organic)
Benjamin Carré pour L’Alchimie de la pierre d’Ekaterina Sedia (Pocket)
Didier Graffet pour Effluvium de Didier Graffet & Xavier Mauméjean (Bragelonne)
Aurélien Police pour Les Machines fantômes d’Olivier Paquet (L’Atalante)
Guillaume Sorel pour l’intégrale des Nouvelles de Jack Vance (Le Bélial’)

9) Essai

La revue Anticipation n°2 : L’Odyssée spatiale
Lovecraft : Je suis Providence de S.T. Joshi (ActuSF)
Station Metropolis direction Coruscant d’Alain Musset (Le Bélial’)

10) Prix spécial

Les éditions de l’Arbre vengeur pour leur travail patrimonial
Les éditions du Bélial’ pour l’Intégrale des Nouvelles de Jack Vance
Jean-Pierre Dionnet pour son parcours au service de la pop culture, relaté dans Mes moires, un pont sur les étoiles (Hors Collection)
Fleur Hopkins pour l’exposition Le Merveilleux scientifique à la BnF
♥ La BnF pour l’exposition Tolkien, Voyage en Terre du Milieu

Les sélectionnés du premier tour sont visibles ici.

Jeudi : un colloque « Game of Thrones : nouveau modèle pour la fantasy ? » !

Ce colloque universitaire prévu dans le cadre des Imaginales, se tiendra sur Zoom, du lundi 4 mai au vendredi 8 mai, de 17h à 19h.

Un an après la diffusion des derniers épisodes de Game of Thrones (David Benioff et D.B. Weiss, HBO, 2011-2019), ce colloque se veut l’occasion d’un premier bilan collectif sur ce que le succès médiatique et la réussite esthétique de la série télévisée mais aussi du cycle romanesque inachevé de George Martin dont elle est l’adaptation, A Song of Ice and Fire (Le Trône de fer), ont pu apporter à la manière dont la fantasy est perçue – dans quelle mesure le phénomène GoT a-t-il transformé la façon dont la fantasy se crée, se diffuse et se vit ?

Infos et inscriptions ici !

Week-end : les nominés au Prix Imaginales 2020 !

Créé en mai 2002, à l’initiative de la Ville d’Epinal, le Prix Imaginales est le premier prix exclusivement consacré à la fantasy en France. Il récompense à la fois des écrivains, des illustrateurs, des essayistes ou des traducteurs. Un jury composé de journalistes, de critiques et de spécialistes départage les meilleures œuvres de fantasy dans six catégories ; les six lauréats reçoivent un prix doté.
L’annonce des prix se fait début mai, afin de pouvoir, dans la mesure du possible, accueillir les auteurs récompensés aux Imaginales à Épinal.

Et voici les titres en lice pour cette année un peu spéciale, vu que le festival a malheureusement pâti de la crise sanitaire … :

Catégorie roman francophone :

– Jean-Luc A. D’Asciano – Souviens-toi des monstres – Editions Aux forges de Vulcain
– Jean-Laurent Del Socorro – Je suis fille de rage – Editions Actusf
– Catherine Dufour – Danse avec les lutins – Éditions L’Atalante
– Franck Ferric – Le Chant mortel du Soleil – Éditions Albin Michel
– Alex Nikolavitch – Trois coracles cinglaient vers le couchant – Les Moutons Électriques

Catégorie roman étranger traduit :

– Katherine Arden – L’Ours et le rossignol – Éditions Denoël (traduction : Jacques Collin)
– Brian Catling – Vorrh – Fleuve Editions (traduction : Nathalie Mege)
– Marina et Sergueï Diatchenko – Vita Nostra, Les Métamorphoses 1 – Éditions L’Atalante (traduction : Denis Savine)
– Shaun Hamill – Une cosmologie de monstres – Éditions Albin Michel (traduction : Benoît Domis)
– Jo Walton – Pierre-de-vie – Éditions Denoël (traduction : Florence Dolisi)

Catégorie jeunesse :

– Isabelle Bauthian – Face au dragon – Projets Sillex
♥ Anthelme Hauchecorne – Moitiés d’Âme, Chroniques des cinq trônes – Gulf Stream Éditeur
– Samantha Shannon – Le Prieuré de l’oranger – De Saxus (traduction : Benjamin Kuntzer et Jean-Baptiste Bernet)
♥ Flore Vesco – L’Estrange malaventure de Mirella – l’école des loisirs

Catégorie illustration :

– François Baranger – Les Montagnes hallucinées, tome 1 – Bragelonne
– Daniel Cacouault – Alice au pays des merveilles – Bragelonne
– A R M E L . G A U L M E – Les Carnets Lovecraft – Bragelonne
– Jesper Ejsing – Elsewhere – Editions Caurette

Catégorie nouvelles :

– Gardner Dozois – Épées et magie – Éditions Pygmalion
– Thomas Geha – Chuchoteurs du dragon et autres murmures – Elenya Éditions
– Ellen Klages – Caligo Lane, Passing Strange – Editions Actusf
– Pierre Pevel – Contes et récits du Paris des merveilles – Bragelonne

Catégorie Prix Spécial du jury

♥ Christelle Dabos – La Passe-Miroir – Gallimard
– S.T. Joshi – Lovecraft je suis providence tomes 1 et 2 – Editions Actusf
– Roland Lehoucq, Loïc Mangin, Jean-Sébastien Steyer – Tolkien et les sciences – Editions Belin
– Alexandre Sargos – Tolkien à 20 ans – Au diable vauvert
– Jean-Sébastien Steyer – Anatomie comparée des espèces imaginaires de Chewbacca à Totoro – Le Cavalier Bleu (Idées Reçues)

Week-end encore : Good omens lockdown !

Pour les 30 ans de De bons présages, Neil Gaiman a écrit un très court-métrage (de 4 minutes) mettant en scène les voix de l’ange Aziraphale (Michael Sheen) et son comparse Crowley (David Tennant). Qui sont donc confinés.

 

Bon dimanche !

Brèves de comptoir #233

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en bref !

 

Lundi : sélection de films et séries SF !

Damien Choppin, sur Business Insider propose une sélection de 20 films et séries de SF à voir sur Netflix. L’article date un peu, donc il y a peut-être eu, depuis, des ajouts à ne pas rater !

Lundi encore : les faux-raccord du Hobbit !

Michel et Michel se sont penchés sur la trilogie de Peter Jackson.

Mardi : Noob à prix réduit !

Les premiers tomes romans de l’univers transmedia Noob sont actuellement gratuits ! L’occasion de découvrir cette facette de la saga. La saison 10 (de la websérie, cette fois) est d’ailleurs actuellement en cours de parution !

Mardi encore : podcast Elbakin !

Le dernier podcast en date d’Elbakin est en ligne !

Mercredi : que lire à l’Atalante ?

L’éditeur propose un générateur de titres issus de son catalogue. Vous cochez les options au fur et à mesure (saga, one-shot, SF plutôt que fantasy, etc.) et le site vous indique un titre publié à l’Atalante. Parfait pour compléter sa wish-list, ou trouver des idées de lecture (la vie étant bien faite, les titres existent en numérique).

Mercredi : l’écriture en confinement vue par Christelle Dabos !

L’autrice de La Passe-Miroir a répondu aux questions des internautes du Monde, durant un chat. Voici ses réponses !

Jeudi : 10 ans de Dystopia !

Les éditions Dystopia fêtent cette année leurs 10 ans et en profitent pour remettre en avant tout leur catalogue, notamment en offrant certains titres en SP. Tout est expliqué ici !

Jeudi encore : les titres en lice pour le prix Rosny aîné !

Depuis 1980, le prix Rosny aîné récompense des œuvres de science-fiction (romans et nouvelles) parues en langue française sur support papier au cours de l’année civile précédente.
Chaque année, le Jury du Prix Rosny soumet au choix du public tous les livres et toutes les nouvelles de Science-fiction parus pendant l’année précédente. Il en sort une « short-list » de quelques sélectionnés. C’est au tour des inscrits à la convention nationale française de science-fiction (cette année confondue avec l’Eurocon) de voter. Les listes étant un peu longues, je vous invite à les consulter sur leur site ; ici pour les romans ; ici pour les nouvelles.

Les votes sont ouverts jusqu’au 14 juillet 2020. A vous de jouer !

Vendredi : Murder Party en ligne !

Les bibliothèques de la communauté d’agglomération d’Epinal vous proposent une muder party en ligne. Synopsis (qui ressemble diablement à l’intrigue de C’est pas ma faute de Samantha Bailly et Anne-Fleur Multon !) :

Angelique-a-lu, booktubeuse, disparaît des réseaux sociaux et est « introuvable » : ses chaînes n’existent plus, ses comptes sont supprimés. C’est un drame dans sa communauté : ses followers n’y comprennent rien, et ses amis youtubeurs craignent le pire. Où est-elle passée ?

Prêts à jouer ? Le règlement et les explications sont ici !

Vendredi encore : le Florilège des Imaginaires !

L’Office de l’imaginaire ardennais et le Centre de l’Imaginaire arthurien proposent, du 17 au 19 avril, un festival intégralement en ligne : Le Florilège des Imaginaires : merveilles en ligne. Voilà l’annonce :

Entre le 17 et le 19 avril, vous pourrez suivre en direct un vrai festival d’auteurs, illustrateurs, artisans mais aussi artistes en tous genres (magiciens, musiciens, acteurs, etc), ainsi que des conférences et des spectacles offerts pour l’occasion par la générosité des participants !
Vous pourrez également découvrir comment commander les œuvres des participants en ligne, et contribuer ainsi à faire vivre des artistes qui ont besoin du public pour vivre 🙂
Attention, le direct ne sera visible qu’en temps réel et il ne sera pas possible de revoir les vidéos ultérieurement dans cet événement.
Comme tout festival, la magie ne dure que le temps d’un moment partagé !
Rendez-vous le jeudi 16 avril 16h00 pour la programmation complète !
En attendant faites tourner l’info , ON COMPTE SUR VOUS !
et n’oubliez pas : RESTEZ CHEZ VOUS pour votre bien et celui de ceux que vous aimez !
On vous envoie du courage et de l’espoir !

Toutes les infos ici !

Week-end : les Imaginales 2021 !

A défaut d’aller aux Imaginales cette année, voici déjà les dates pour la prochaine édition : du 27 au 30 mai 2021.

 

Bon dimanche !

Brèves de comptoir #232

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en bref !

Lundi : l’histoire de la fantasy par Le Chroniqueur !

Le Chroniqueur a débuté cette série d’articles documentaires il y a quelques semaines, et voici les deux derniers : Le Cas français et Les Clichés sur le genre.

Lundi encore : podcast C’est plus que de la SF !

Lloyd Chéry, journaliste au Point Pop, est aussi l’auteur du podcast Plus que de la SF : chaque semaine, une interview autour de la science-fiction avec des auteurs, scénaristes, scientifiques, ou universitaires. Il y a déjà 4 émissions à écouter ici.

Mardi : cinq sagas de SF et de fantasy à lire !

Hubert Prolongeau propose, sur le site de Télérama, deux sélections : 5 sagas classiques de SF à lire, et 5 romans de fantasy incontournables.

Mardi encore : préquelle de La Dernière geste !

Morgan of Glencoe vous propose comme feuilleton du confinement Will ye go ?, une préquelle à sa série La Dernière geste, et qui narre la jeunesse de Sir Edward Longway : selon ses propres mots il s’agit de « schoolfic sur fond de drama adolescent, et ça se passe en Keltia, ce pays que vous attendez tous de découvrir, on le sait bien. »

Mercredi : une sélection de livres SFFF au féminin !

C’est un article à plusieurs mains (de blogueuses !) à lire chez Chut maman lit !

Jeudi : 4 podcasts SFFF !

La sélection a été opérée par Numerama : 4 podcasts à écouter pour s’évader dans l’imaginaire. 

Vendredi : structures narratives dans Harry Potter !

L’autrice Silène Edgar a participé au dernier épisode en date du podcast ASPIC : L’Académie des sorciers. Thème du jour : les structures narratives dans Harry Potter ! Les autres épisodes du podcast peuvent s’écouter ici.

Vendredi : la guerre dans l’œuvre de Tolkien !

Ce colloque, organisé par la BnF et le Musée de l’Armée à l’occasion de l’exposition Tolkien, voyage en Terre du Milieu, propose deux parties : « Tolkien et l’expérience de la guerre » (donné à la BnF) et « La guerre dans l’œuvre de Tolkien » (au Musée de l’Armée). C’est à écouter ici.

Bon dimanche !

Brèves de comptoir #231

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en confiné bref !

Hello, les gens. Une fois n’est pas coutume, une petite intro.
J’en profite pour te remercier, toi qui nous lis, et qui es peut-être sur le front parce que ton métier est indispensable (ou que ta hiérarchie est trop conne pour prendre ta santé et celle des autres en compte). Les autres, par pitié, soyez mignons, restez chez vous, et pas de bêtises.
Le bulletin des news sera peut-être un peu bref, mais on va voir si on arrive à se mettre des choses sous la dent !

Lundi : la SF, une littérature de genres ?

C’est la question que Nicolas Martin a posée à l’autrice Jeanne-A. Debats, à Ïan Larue (universitaire spécialiste en littérature, essayiste, autrice et grand prix de l’imaginaire 2019) et Catherine Dufour (autrice de science-fiction et ingénieure informatique) dans La Méthode scientifique !

Lundi encore : une interview de Manchu !

L’interview au micro de 3foisC est à regarder sur Youtube !

Mardi : une plateforme de VOD dédiée au cinéma d’horreur !

Shadowz, toute nouvelle plateforme de « screaming », est entièrement dédiée aux films de genre. L’abonnement est de 4.99€/mois (sans engagement, avec 7 jours d’essai gratuits). A l’heure actuelle, le catalogue compte environ 200 titres (SF, thrillers, horreurs) et devrait s’enrichir chaque semaine. Toutes les infos ici !

Mercredi : 4 livres de SF à lire pendant le confinement !

Cette bibliographie est proposée par Lloyd Chéry et est à lire sur Le Point Pop !

Vendredi : annulation des Imaginales !

La 19e édition des Imaginales vient officiellement d’être annulée, les conditions sanitaires ne permettant aucunement des les organiser en toute sérénité (surtout lorsqu’on sait qu’il y a eu quelques 45 000 festivaliers en 2019). Si vous voulez lire le communiqué de presse de Stéphanie Nicot, ça se passe là.
Quoi qu’il en soit, les différents Prix Imaginales sont maintenus et seront décernés malgré tout.

Week-end : Margaret Atwood sur Arte !

Ce portrait intime de l’écrivaine et icône féministe Margaret Atwood a été tourné sur une année, dans ses pas et ceux de son époux Graeme Gibson, décédé depuis. C’est à regarder directement sur le site d’Arte !

Week-end encore : l’Eurêkafé a besoin de soutien !

Pour les occitans habitués des lieux, l’Eurêkafé est ce chouette café toulousain qui accueille les Dimanches de l’imaginaire. C’est un lieu vraiment très sympa, où l’on paye sa présence au temps et où l’on peut profiter de jeux de société, d’une ambiance cosy, de conférences et de gâteaux au chocolat (qui, franchement, résiste à un gâteau au chocolat). Evidemment, c’est en ce moment fermé,. Bref, c’est la panade. D’où une petite collecte de fonds pour les aider à s’en sortir.

 

Des initiatives pour lire pendant le confinement :

Vous êtes coincé chez vous, votre PAL de 350 livres ne vous fait pas envie ou, pire, vous n’avez plus rien dedans, c’est la dèche, la panique totale et vous avez même signé une pétition pour la réouverture des librairies et des bibliothèques ?
Alors déjà, laissez-moi vous dire que c’est très con. Je ne suis pas polie, mais j’assume. Toute l’année, les aimables bibliothécaires pleurent des larmes de sang parce que la fréquentation est merdique et se battent pour qu’on ne supprime pas de poste dans leur structure (et je te parle même pas des libraires qui ne se versent pas de salaire). Donc c’est pas maintenant que c’est fermé qu’il faut chouiner. En plus, les livres, c’est quand même bien crade et aux dernières nouvelles, le kärcher et l’alcool à brûler n’étaient pas recommandés. Donc j’espère bien qu’aucune pétition ne vas nous faire rouvrir tant que le pire n’est pas passé. (Oui je suis chafouine, mais cette semaine m’a donné des envies d’argumenter avec une batte de base-ball).
Cette petite râlerie étant passée, voici quelques solutions pour 1/ s’alimenter gratuitement en lectures numériques 2/ soutenir la librairie indépendante sans prendre de risques (ni pour soi, ni pour les libraires, ni pour les autres clients).

Damien Snyers

L’auteur belge met à disposition quelques textes (nouvelles, romans) qui ne seront (a priori) pas édités, gratuitement, aux formats epub, mobi et pdf. Ici !

Emaginaire

La librairie numérique vient de mettre à jour sa table des titres disponibles gratuitement. Et il y a pléthore de titres !

Les éditions du 38

En plus des textes courts qui sont déjà à découvrir sur leur site, les éditions du 38 proposent 9 ebooks à télécharger gratuitement, du 21 mars au 5 avril. Et c’est ici que ça se passe !

Mark Lawrence

Vous pouvez lire The Visitor: Kill or Cure (qui se déroule dans l’univers de Wild Cars) gratuitement sur le site de Tor.com

Quoi de neuf sur ma pile ?

Gromovar, de (l’excellent) blog Quoi de neuf sur ma pile ?, a publié cette semaine ce message fort bien tourné :

Pour aider à passer le confinement, j’avais pensé offrir l’abonnement à « Quoi de neuf sur ma Pile »
Problème : les 30,5 Mo de texte qu’il contient sont déjà gratuits.
Alors, je vous propose de revoir les interviews du blog, une à une. Il y en a 44, ce qui fait que nous pouvons tenir 44 jours. Avouez que ça serait con de cesser le confinement avant.

Bref, voilà un tas d’interview à lire sur son site, directement depuis votre canapé !

Opération Bol d’Air, spécial confinement.

Un livre numérique
offert chaque jour
pour ne pas devenir
complètement chèvre !

Bol d’Air est une opération organisée par un regroupement d’éditeurs indépendants et propulsée par Biblys, l’outil e-commerce au service de la librairie et de l’édition indépendante. Elle consiste pour ces éditeurs à offrir chaque jour que durera la période de confinement française un livre numérique gratuit, sans DRM, à leur lecteurs. L’opération existe via le présent site, une newsletter quotidienne et une page Facebook. (la suite des mentions légales, utilisation des données, etc. est à lire sur le site.).

En résumé : on s’inscrit avec un email, et on reçoit un ebook/jour. Testé hier et aujourd’hui, et approuvé pour ma part !

Confinement Lecture

e-Dantès, spécialiste de la diffusion numérique lance avec 14 éditeurs partenaires le site internet confinementlecture.com.
Ce site va permettre aux lecteurs de découvrir un catalogue de livres numériques variés pendant la période du confinement liée au Coronavirus. Une sélection de livres numériques et de livres audio est proposée gratuitement. De plus, d’autres livres numériques sont à prix doux. « Confinement Lecture » a également pour objectif de contribuer à la « survie » économique des éditeurs.
Les éditeurs : Groupe Bragelonne ; Groupe Jouvence ; Groupe Leduc.s ; Groupe MxM Bookmark ; Anne Carrière ; Sharon Kena ; Le Verger éditeur ; L’Atalante ; le label audio Hardigan ; Evidence éditions ; les éditions de l’Homme sans nom ; Le Nouvel Attila ; Les éditions Alter Real ; Les Moutons électriques

Même principe que précédemment : inscription via l’email, et hop, une box lecture de 5 ebooks/jour.

Mais moi, j’aimerais soutenir ma librairie indépendante…

Eh bien c’est possible !

Certaines librairies ont mis en place la réservation d’un livre suspendu. C’est le cas de la Librairie Fantastique, qui vous propose de régler par virement les achats que vous souhaitez faire, et de passer ensuite à la librairie pour les récupérer. Toutes les infos ici pour cette librairie particulière.
Si ce n’est pas votre librairie favorite, n’hésitez pas à consulter les réseaux sociaux de votre boutique, il y a sans doute d’autres libraires qui proposent un système similaire.

Vous pouvez également acheter un livre numérique et l’attribuer à la librairie de votre choix. C’est ce que proposent depuis le début de la crise les plateformes en ligne de librairies comme les Librairies indépendantes en Nouvelle-Aquitaine, ou Place des libraires. Encore une fois, si votre librairie favorite n’est pas répertoriée sur ces sites, regardez son site/ses réseaux, vous aurez peut-être plus d’informations sur les façons de la soutenir.

 

Bon dimanche et n’hésitez pas à signaler toute initiative qui pourrait passer dans les brèves de la semaine prochaine !