Brèves de comptoir #218

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en bref !

Lundi : atelier d’écriture à la Librairie Le Nuage Vert !

Le mardi 15 octobre, de 19h à 21h30, la librairie Le Nuage Vert (41 rue Monge, Paris 5e) propose un atelier d’écriture consacré à la création d’un univers imaginaire, animé par Caroline Viphakone du Studio Infinite. L’atelier est à 25€ (20€ en tarif réduit). Infos et inscriptions ici !

Lundi encore : cinéma SF dans La Méthode scientifique !

A l’occasion de la sortie cinéma du film Ad Astra, Nicolas Martin reçoit Daniel Tron (Professeur à l’Université de Tours, chercheur en littérature et cinéma de science-fiction), Simon Riaux (Rédacteur en chef d’Écran large) et Emilie Martin (Journaliste scientifique, chef de rubrique chez Ciel et Espace) pour parler SF et cinéma !

Dans la foulée, il a également consacré un épisode à Ada Lovelace : certes, elle n’a pas écrit de littératures de l’imaginaire (à ma connaissance) mais sans elle, on ne publierait peut-être pas nos chroniques en ligne !

Mardi : précommandes pour l’anthologie du Salon Fantastique !

Celui-ci aura lieu du 31 octobre au 2 novembre. L’anthologie, éditée par Elenya, propose au sommaire Pierre Brulhet, Emmanuel Chastellière, Fabien Clavel, Doris Facciolo, Estelle Faye, Leila Rogon, Vincent Thouvenin et Sylvie O’Scaryne Vannier, le tout avec une couverture de Mathieu Coudray. Les précommandes peuvent se faire ici.

Mercredi : La Quête d’Ewilan adapté en animé !

Cela fait un moment que l’on en parle mais il semblerait que le projet soit en bonne voie… puisqu’un teaser est visible !

Le studio français Andarta Pictures, qui travaille sur cette adaptation, n’a pas encore dévoilé de date. Patience, patience !

Jeudi : la couverture du tome 4 de La Passe-Miroir !

Le dernier tome de la série de Christelle Dabos paraîtra le 28 novembre. L’autrice vient d’en révéler le titre et la couverture :

Vendredi : votez pour vos 100 romans préférés !

En juin, Le Monde avait publié sa liste des 100 romans préférés, constituée à partir des critiques littéraires du journal depuis 1944. Les lecteurs sont maintenant invités à voter pour leurs 100 romans préférés (chacun peut en désigner5). Le vote se fait ici !

Vendredi encore : la rentrée littéraire de l’imaginaire !

Vous ne savez que choisir dans cette profusion de titres ? Pas de panique ! ActuSF vous présente quelques titres et auteurs. Les deux premiers articles sont lisibles ici et .

 

Bon dimanche !

Brèves de comptoir #217

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en bref !

Lundi : la série Le Nom du vent repoussée !


Showtime ayant préféré se pencher sur l’adaptation de Halo, Lionsgate TV récupère ses droits et retourne à la recherche d’un diffuseur. En espérant que cela fonctionne cette fois, car plusieurs scripts sont prêts, et John Rogers (qui devrait être showrunner), a déjà écrit l’épisode pilote. Affaire à suivre, donc !

Lundi encore : 10 auteurs francophones à (re)découvrir !

Nicolas Winter propose sur Just a word un article avec 10 auteurs francophones des littératures de l’imaginaire à (re)découvrir.

Mardi : un Dragon à Calais !

François Delaroziere et la compagnie La Machine présenteront leur nouvelle création du 1er au 3 novembre, à Calais. Voici le teaser :

 

Mercredi : y a-t-il des extraterrestres dans la Zone 51 ?

L’armée américaine étudie-t-elle les extraterrestres depuis une base secrète du Nevada ? C’est la question au cœur des Idées Claires, programme hebdomadaire produit par France Culture et franceinfo destiné à lutter contre les désordres de l’information, des fake news aux idées reçues.

Jeudi : concours d’écriture Nos futurs !

Ce concours d’écriture lancé par les éditions Hachette souhaite mettre en avant un héros ou une héroïne qui s’engage.
Voici les détails :

Dans son immeuble, son lycée, dans son groupe d’amis ou en famille, pas besoin d’avoir une tribune à l’ONU pour faire entendre sa voix et être acteur du changement ! Il peut s’agir d’un engagement citoyen, écologique, humanitaire, social ou personnel.

Les textes (inédits, jamais présentés dans un concours ou à un éditeur) devront être destinés aux adolescents et jeunes adultes de minimum 200 000 signes et maximum 600 000 signes, avec pour thème « l’engagement ». Tous les genres sont acceptés.
Les textes sont à envoyer sur la plateforme avant le 15 mars 2020. Infos subsidiaires et règlement ici.

Vendredi : un épisode de Salle 101 consacré à l’Afrofuturisme !

Mardi 24 septembre, à 19h30, la librairie Le Nuage Vert (41, rue Monge, Paris 5e) vous invite à assister à l’enregistrement de l’émission de radio Salle 101 (consacrée à la SF), sur le thème de l’Afrofuturisme. L’émission devrait être consacré à Rose Water de Tade Thomspon et L’Incivilité des fantômes, de Rivers Solomon. Pas plus d’infos sur le site pour l’instant, mais vous pouvez aller voir la publication initiale.

Vendredi encore : la liste des invités des Utopiales s’allonge !

Et elle est visible ici.

 

Bon dimanche !

Brèves de comptoir #216

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en bref !

Lundi : de la SF plein le cartable !

Nicolas Martin, dans La Méthode scientifique (sur France Culture) reçoit Virginie Tournay et Jean Baret pour parler de la rentrée littéraire de la SF !

Mardi : shortlists des prix Utopiales !

Prix Utopiales BD :

En partenariat avec les Utopiales, la Bibliothèque municipale de Nantes organise chaque année un club de lecteurs de bande dessinée de science-fiction pour les amateurs de bulles. Ce club a pour mission de décerner le Prix Utopiales BD, doté de 2000 euros, en tenant compte de critères tels que la qualité du dessin, l’originalité du scénario et la composition générale de l’œuvre. Voici la sélection officielle du Prix Utopiales BD pour cette année :

Un gentil orc sauvage, Théo Grosjean (Delcourt).
Peau de mille bêtes, Stéphane Fert (Delcourt).
Le Dieu vagabond, Fabrizio Dori (Sarbacane).
Femme sauvage, Tom Tirabosco (Futuropolis).
Des milliards de miroirs, Robin Cousin (flblb).

Prix Utopiales jeunesse :

Le Prix Utopiales Jeunesse récompense chaque année un roman ou un recueil de nouvelles d’un auteur européen, paru ou traduit en langue française durant la saison littéraire qui précède le festival, appartenant au genre des littératures de l’imaginaire et destiné à un lectorat adolescent. Il est remis par un jury de lecteurs âgés de 13 à 16 ans et doté de 2000 euros. Voici les titres en lice pour cette année :

In real life, tome 1, Déconnexion, Maiwenn Alix (Milan).
La Voie Verne, Jacques Martel (Mnémos).
Le Cirque interdit, Célia Flaux (Scrineo).
Marqués, Alice Broadway (Pocket jeunesse).
Rêves scientifiques : 8 nouvelles de SF, J.-N. Blanc, J. Benameur, P. Favaro, Gudule, J. Héliot, C. Thiebert (T. Magnier).

Prix Utopiales :

Tous les ans, le festival nantais dédié à la science-fiction récompense des auteurs européens des littératures de l’imaginaire. Le prix récompense un roman ou un recueil paru en langue française durant l’année précédente, et dont l’auteur est ressortissant de la communauté européenne. Voici la sélection :

La Trilogie Trademark, tome 1, Bonheur TM, Jean Baret (Le Bélial’)
Colonies, Laurent Genefort (Le Bélial’)
Dans la toile du temps, Adrian Tchaikovsky (Denoël)
Helstrid, Christian Léourier (Le Bélial’)
Les Derniers jours du Nouveau Paris, China Miéville (Au Diable Vauvert).

Mercredi : une nouvelle de David Bry gratuite !

« L’Orphelinat Tissot », nouvelle tirée du roman Le Garçon et la ville qui ne souriait plus, est disponible ici. Attention toutefois : cette nouvelle est à lire après la lecture du roman, afin de ne pas se divulgâcher l’intrigue de ce dernier.

Jeudi : les résultats du prix Elbakin.net !

Meilleur roman de fantasy français : Diseur de mots, tome 1, La Lyre et le Glaive, Christian Léourier (Critic).
♥ Meilleur roman fantasy français jeunesse : Le Royaume de Pierre d’Angle, tome 1, L’Art du naufrage, Pascale Quiviger (Rouergue).
Meilleur roman fantasy traduit : Lovecraft Country, Matt Ruff. Trad. de Laurent-Philibert Caillat (Presses de la Cité).
Meilleur roman fantasy jeunesse traduit : Nevermoor, tome 1, Les Défis de Morrigane Crow, Jessica Townsend. Trad. de Juliette Lê (Pocket jeunesse).

Les autres titres arrivés en shortlist sont visibles ici.

Vendredi : présélection pour le Prix Imaginales des Lycéens 2020 !

Le Prix Imaginales des Lycéens, PIL pour les intimes, a pour but de promouvoir les littératures de l’imaginaire auprès du jeune public, en lui proposant des sélections riches et variées. Tous les ans depuis 2005, les lycéens sont appelés à voter pour leur titre préféré, qui se voit attribuer la prestigieuse récompense au cours des Imaginales.

Et voici les titres en lice pour l’année prochaine  :

–  Apocalypse Blues, tome 1, La Saison des ravages, Chloé Bertrand (Bragelonne).
Cogito, Victor Dixen (R. Laffont).
♠ Les Nuages de Magellan, Estelle Faye (Scrineo).
Les Ombres d’Esver, Katia Lanero Zamora (Actusf).
– Malboire, Camille Leboulanger (L’Atalante).

Vendredi encore : une date pour His dark materials !

La série sera diffusée dès le 3 novembre sur la BBC et dès le 4 novembre par HBO !

Vendredi toujours : batsignal à Paris !

Le 21 septembre, on fêtera les 80 ans de Batman. Pour l’occasion, de nombreuses animations sont prévues un peu partout dans le monde, avec notamment la projection du Batsignal dans plusieurs villes. Pour Paris, ce sera sur la façade des Galeries Lafayette, à 20h30 !

 

Bon dimanche !

Brèves de comptoir #215

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en bref !

Lundi : Cidre & Dragons, dixième !

Les 21 et 22 septembre, Merville-Franceville-Plage (Normandie) accueille la dixième édition du festival Cidre & Dragons.
Cette année, Tolkien est à l’honneur, le titre du festival étant L’Aventure et le Hobbit Day : animations, spectacles et espace conférences réunissant des spécialistes de l’auteur sont donc prévus au programme.
Toutes les infos sont visibles ici.

Mardi : Tolkien à la BnF !

C’est sans doute l’événement majeur de cette fin d’année concernant les littératures de l’imaginaire.
L’Expo Tolkien à la BnF, dont on parle depuis facilement un an, ouvrira ses portes le 22 octobre (jusqu’à février). Outre l’expo, une série de conférences est prévue avec des spécialistes de l’oeuvre de Tolkien, les jeudis soir. Voici le programme :
Jeudi 14 novembre : carte blanche à Adam Tolkien
Jeudi 21 novembre : Tolkien père et fils, par Leo Carruthers.
Jeudi 28 novembre : L’invention des langues, par Damien Bador.
Jeudi 5 décembre : Traduire Tolkien, par Isabelle Pantin.
Jeudi 12 décembre : Illustrer Tolkien, par Alan Lee.

À noter également un colloque intitulé Tolkien et la guerre, les 24 et 25 janvier 2020, coorganisé par le musée de l’Armée et la BnF.

Pour plus d’infos sur l’expo, ça se passe là. Vous pouvez également l’article de Foradan consacré à l’auteur et qu’il vient de publier sur Elbakin.

Mercredi : nouvelle adaptation en vue pour Terremer !

Ce n’est pas la première adaptation de l’œuvre d’Ursula K. Le Guin ; celle-ci, en série télévisée, devrait être produite par le studio A24 et la productrice Jennifer Fox. Voici ce qu’elle en dit :

Ursula Le Guin est une légende de la littérature qui a de nombreux fans et son œuvre a été traduite dans presque toutes les langues écrites de la planète. En matière d’influence sur ce genre, elle n’est devancée que par Tolkien et, avant son décès l’an passé, elle a accepté de mettre son œuvre la plus aimée entre mes mains. C’est pourquoi ce projet est une question de confiance et une priorité pour moi, ainsi qu’une opportunité de donner vie à une partie emblématique de la culture américaine.

Pour l’instant il n’y a ni date, ni chaîne annoncées, il faudra donc suivre l’affaire !

Jeudi : Prix Imaginaire de la 25e Heure du Livre du Mans !

Chaque année, ce prix doté de 500€ récompense un livre de fantasy, fantastique ou science-fiction francophone paru dans l’année précédant le salon (de juin à mai). Et c’est Clément Bouhélier qui est récompensé cette année pour Olangar : Bans et Barricades. Félicitations !

Vendredi : 4 romans de SF incontournables dans la rentrée littéraire !

C’est en tout cas l’avis de Marcus Dupont-Besnard, qui propose sa liste de préférences de la rentrée littéraire sur Numerama.

Vendredi encore : un index de la diversité en SFFF !

Symphonie répertorie sur son blog des œuvres SFFF représentant la diversité humaine ; l’index est en cours de construction, mais il y a déjà quelques titres répertoriés.

 

Bon dimanche !

Brèves de comptoir #214

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en bref !

Lundi : l’imaginaire au féminin !

Ce passionnant dossier filé est à lire sur Justaword.

Lundi encore : les princesses Disney façon polar !

L’illustrateur américain Ástor Alexander, manifestement intéressé tant par les films d’animation Disney, que par les polars des années 40, a donc mixé les deux univers, en revisitant les princesses Disney comme si elles étaient à l’affiche de films des années 40. C’est à voir ici !

Lundi toujours : appel à textes chez La Volte !

L’éditeur lance un appel à textes dans l’optique de constituer une anthologie de science-fiction :

Nous sommes à l’ère des plates-formes et des datas, du contrôle des corps et des populations par-delà les frontières. À l’ère des prophètes transhumanistes, où la promesse de la vie éternelle n’a jamais été aussi réelle pour une (infime) partie d’entre nous. (…)

Demain la santé a vocation à se poser la question du devenir de la cohabitation des corps : corps social, corps intime, corps politique, corps médical, corps économique. Elle interroge la fabrication des normes et des fractures, forgées par les politiques sanitaires et/ou de santé successives. Elle sonde le dedans et le dehors que notre époque de données et de performance nous réserve, au nom du bien-être physique et mental du plus grand nombre, ou de points gagnés sur le PIB.

Mais l’avenir de la santé c’est aussi, au-delà de sa marchandisation ou des health cities, la question, l’espoir de la réappropriation du corps. (…) Car la science-fiction donne tous les droits, d’inventaire et d’invention. Pessimiste ou optimiste elle peut ouvrir l’esprit, l’imagination et les possibles à travers des histoires.

Demain, après-demain, de quoi la santé sera-t-elle le nom ?

Deadline : 30 novembre 2019.
Les nouvelles doivent faire entre 50 000 et 10 000 signes et seront rémunérées 120 euros chacune, pour une publication début 2020. Infos supplémentaires ici !

Mardi : RTL récidive avec la fantasy post-Game of Thrones !

La semaine dernière, je vous parlais de ces titres adaptés (ou en passe de l’être) que RTL vous suggérait pour vous remettre de la fin de la série du Trône de Fer. Et voici les titres qu’ils ont retenu – attention, tous ne conviennent pas nécessairement à des néophytes du genre !

Le Silmarillion, de J.R.R Tolkien.
Le Nom du vent, de Patrick Rothfuss.
La Belgariade, de David et Leigh Eddings.
Les Archives de Roshar, Brandon Sanderson.
La Roue du Temps, Robert Jordan et Brandon Sanderson.
L’Assassin royal, Robin Hobb.
La Tour sombre, Stephen King.
Mistborn, Brandon Sanderson – décidément !
Terremer, d’Ursula K. Le Guin.
Les Annales du Disque-monde, Terry Pratchett.
Les Salauds gentilhommes, Scott Lynch.
Le Cycle malazéen, Steven Erikson.
Le Cycle d’Elric, Michael Moorcock.
Gagner la guerre, Jean-Philippe Jaworski.
Le Puits des Mémoires, Gabriel Katz.
L’Âge des ténèbres de Stephen Aryan.
Le Cycle des Princes d’Ambre, Roger Zelazny.
Shades of magic, V.E. Schwab.

Les raisons de leurs choix et les autres titres (il en reste quelques-uns !) ici !

Mardi encore : que sont les littératures de l’imaginaire ?

C’est un panorama proposé par Babelio, réalisé durant les Imaginales :

Mercredi : que lire en fantasy francophone ? Une sélection des Vénérables !

Dup et Phooka de Bookenstock vous proposent une liste de petite pépites à piocher au rayon fantasy adulte francophone. Car, incroyable mais vrai, des auteurs talentueux, on en a plein en francophonie, n’en déplaise aux fâcheux ! La première partie de cette liste, de A à D, est visible ici, la partie suivante, de E à K est !

Mercredi encore : les Masterclass des Imaginales !

Lionel Davoust vous propose en téléchargement libre et gratuit les présentations qu’il fait au cours des Masterclass des Imaginales. Elles sont à voir/piquer ici !

Jeudi : SF et fantasy féministes dans La Presse + !

Chantal Guy propose une bibliographie SFFF et féminine pour ouvrir les esprits !

Jeudi encore : appels à textes !

chez La Volte :

L’éditeur lance un appel à textes dans l’optique de constituer une anthologie de science-fiction :

Nous sommes à l’ère des plates-formes et des datas, du contrôle des corps et des populations par-delà les frontières. À l’ère des prophètes transhumanistes, où la promesse de la vie éternelle n’a jamais été aussi réelle pour une (infime) partie d’entre nous. (…)

Demain la santé a vocation à se poser la question du devenir de la cohabitation des corps : corps social, corps intime, corps politique, corps médical, corps économique. Elle interroge la fabrication des normes et des fractures, forgées par les politiques sanitaires et/ou de santé successives. Elle sonde le dedans et le dehors que notre époque de données et de performance nous réserve, au nom du bien-être physique et mental du plus grand nombre, ou de points gagnés sur le PIB.

Mais l’avenir de la santé c’est aussi, au-delà de sa marchandisation ou des health cities, la question, l’espoir de la réappropriation du corps. (…) Car la science-fiction donne tous les droits, d’inventaire et d’invention. Pessimiste ou optimiste elle peut ouvrir l’esprit, l’imagination et les possibles à travers des histoires.

Demain, après-demain, de quoi la santé sera-t-elle le nom ?

Deadline : 30 novembre 2019.
Les nouvelles doivent faire entre 50 000 et 10 000 signes et seront rémunérées 120 euros chacune, pour une publication début 2020. Infos supplémentaires ici !

chez Gandahar :

La revue  Gandahar prévoit un prochain numéro sur le thème La Terre après l’Homme.

« Imaginez que la race humaine, pour une raison indéfinie (il y a largement le choix), ait fini par s’éteindre. Des scientifiques ont déjà réfléchi sur ce scénario et on sait à quel point les détritus humains vont durer, eux. Imaginez qu’un jour, très très longtemps après, quelque chose se passe… quelque chose que personne n’avait anticipé ! »

Les textes, de 40 000 signes maximum, devront être rendus avant le 30 septembre minuit.

Toutes les infos ici !

Vendredi : concours de nouvelles Lyon, des nouvelles de 2050 !

Rue89Lyon lance un concours d’écriture, “Lyon, des nouvelles de 2050”, invitant les participants à produire une nouvelle qui devra se situer sans ambiguïté dans le territoire de la Métropole de Lyon, projetée dans une trentaine d’années :

Lyon et son agglomération doivent composer, plus qu’un décor, un véritable prétexte d’écriture. Il ne s’agit toutefois pas de retranscrire une identité qui serait propre à la ville, avec un vernis “anticipation”, mais plutôt de s’inspirer d’elle, de ce que vous connaissez d’elle, pour produire du récit et de la fiction. Il n’y a aucune obligation à faire usage des codes de la science-fiction ou de l’anticipation.
La prospective n’est pas un domaine si éloigné du rêve, de la fiction et de l’imaginaire. Au contraire. Dystopie, observation lumineuse, hallucination collective, tout est possible. Des textes paranoïaques, visionnaires, jubilatoires… Nous avons hâte de vous lire.

Infos subsidiaires ici !

 

 

Bon dimanche !

Brèves de comptoir #213

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en bref !

Lundi : Flore Vesco et le mystère des tampons encreurs !

Il y a quelques jours, Flore Vesco (autrice du génial Louis Pasteur contre les loups-garous, entre autres !) a été victime d’un vol à l’arrachée de son sac (alors qu’elle allait à une dédicace !). Outre son téléphone et ses papiers, le-dit sac contenait ses tampons encreurs sur mesure, adaptés à ses romans, qu’elle utilisait pour orner les livres de ses lecteurs et qui en seront désormais privés.
Le non moins génial Eric Senabre a donc lancé une cagnotte en ligne afin de réparer cette injustice ! Si vous voulez participer à l’effort de guerre pour racheter des tampons à Flore, et faire d’heureux petits (ou grands !) lecteurs, c’est là que ça se passe (merci pour elle, merci pour ses lecteurs et lectrices).

Mardi : la féminité toxique de Game of Thrones !

Vous pensiez que la série était finie ? Eh bien non ! On peut toujours écrire dessus et il est vrai qu’elle fait couler énormément d’encre. Pour le philosophe slovène Slavoj Žižek, la représentation de la féminité dans la série est bien particulière ; son article est à lire sur Nouvel Obs.

Mardi encore : une nouveauté de Pierre Bottero, ou presque !

La novella de Pierre Bottero Les aigles de Vishan Lour, publiée dans le magazine Je Bouquine n°261 (en 2005, et dont je suis heureuse de pouvoir dire que je possède un exemplaire !) va enfin être rééditée séparément par Rageot en septembre. Avis aux amateurs !

Mardi toujours : une série pour Le noir est ma couleur ?

En tout cas, Olivier Gay vient d’annoncer que les droits de sa saga jeunesse Le noir est ma couleur venaient d’être achetés pour une éventuelle adaptation en série. Pour l’instant il n’y a ni scénaristes annoncé-e-s, ni date, ni même quelque certitude que ce soit !

Mercredi : les lauréats du GPI !

Le GPI, qu’est-ce que c’est ? Le Grand Prix de l’Imaginaire (ou GPI) récompense, dans 12 catégories différentes, des œuvres de l’imaginaire depuis 1992 ; le prix existe en fait depuis 1974 mais se concentrait alors sur la SF. La remise du prix aura lieu, comme les années précédentes, dans la Maison de l’Imaginaire pendant le festival Saint-Malo Étonnants Voyageurs.

Voici les lauréats :

♥ Roman francophone : Le Cycle de Syffe, tomes 1 et 2, Patrick K. Dewdney (Au Diable Vauvert).
Roman étranger : Underground Airlines, Ben H. Winters (Actusf)
Nouvelle francophone : « La Déferlante des mères », Luc Dagenais (in Solaris n°207)
Nouvelle étrangère : « Voyage avec l’extraterrestre », Carolyn Ives Gilman (in Bifrost n°91).
Roman jeunesse francophone : Roslend, tomes 1 à 3, Nathalie Somers (Didier jeunesse).
Roman jeunesse étranger : Timeless : Diego et les Rangers du Vastlantique, Armand Baltazar (Bayard).
Prix Jacques Chambon de la traduction : Jacques Collin pour Anatèm, tomes 1 et 2, Neal Stephenson (A. Michel).
Prix Wojtek Siudmak : Nicolas Fructus pour La Quête Onirique de Vellitt Boe, Kij Johnson (Le Bélial’).
Essai : Libère-toi cyborg ! Le pouvoir transformateur de la SF féministe, Ïan Larue (Cambourakis).
Prix Spécial : Guy Costes et Joseph Altairac pour leur parcours d’érudits et de collectionneurs depuis plus de 40 ans, matérialisé par leur monumental ouvrage Rétrofictions. Encyclopédie de la Conjecture Romanesque Rationnelle Francophone (Encrage).

Les autres titres en lice sont visibles ici !

Jeudi : on retourne à Poudlard !

The Wizarding World Digital, né de la fusion des intérêts de Pottermore et de la Warner Bros. pour le pendant numérique de la marque Harry Potter, vient d’annoncer la publication de 4 e-books, dès le 27 juin, qui raconteront des leçons qui auraient pu se dérouler à Poudlard. Voici les titres et les résumés :

Harry Potter : À la découverte des Sortilèges et de la Défense contre les forces du Mal (27 juin).
Devenir invisible, conquérir le cœur de la personne que l’on aime, prendre l’apparence d’une autre créature… autant de phénomènes auxquels nous avons cru, que nous avons désirés, ou craints au cours de notre histoire. Les sorts et les sortilèges captivent l’imagination collective depuis des siècles.

Harry Potter : À la découverte des Potions et de la Botanique (27 juin).
es potions existent depuis des millénaires : préparées à l’aide de mystérieux ingrédients et de chaudrons bouillonnants, elles peuvent soigner, droguer ou encore empoisonner. Harry Potter est devenu un as des potions grâce à l’aide du Prince de Sang-Mêlé.

Harry Potter : À la découverte des Soins aux créatures magiques (22 juillet).
Ce livre numérique s’intéresse aux curieux incidents et aux personnages hauts en couleur de l’histoire de la magie de notre monde, et à l’influence qu’ils ont eue sur les sujets des cours de Soins aux créatures magiques enseignés à Poudlard dans la saga Harry Potter. (22 juillet)

Harry Potter : À la découverte de la Divination et l’Astronomie (25 juillet). 
Si vous avez déjà regardé dans une boule de cristal, vous avez peut-être remarqué que vous étiez sur le point d’entrer dans un monde de prédictions et d’augures, sujet de la divination dans le monde des sorciers et dans le nôtre. Que ce soit en utilisant des os et des coquillages il y a des milliers d’années ou en étudiant le contenu des tasses de thé dans les salons de l’Angleterre victorienne, les hommes ont longtemps tenté de découvrir ce que le destin leur réservait.

Les textes ne sont pas inédits, puisqu’ils sont adaptés de l’exposition Harry Potter : A History of Magic, de la British Library, dont le catalogue présentait déjà une premier version (plus aride). Ils avaient également été publiés au format audio et cette version écrite tiendra vraisemblablement plus de l’étude semi-universitaire que de la pure fiction potterrienne, puisqu’elle est produite par des rédacteurs et non par J.K. Rowling elle-même.

Vendredi : back from Épinal !

Le week-end dernier, j’ai eu l’immense plaisir et privilège d’aller traîner mes guêtres aux Imaginales à Épinal et c’était fort cool. Je tiens à préciser que j’ai même été PARTICULIÈREMENT raisonnable, avec seulement 5 livres achetés (et deux de plus pour mon coloc’). Oui, les premiers ont été achetés le jeudi à 19h alors qu’on n’était là que depuis 45 minutes (on a foncé à la conf’ sur Lovecraft en premier lieu), mais est-ce vraiment un problème ?
Apparemment, dans la presse aussi on trouve ça cool, car il y a eu depuis un taaaaas de papiers sur le festival, ou des lectures à faire en imaginaire. Voyons tout cela !

En premier lieu, des recommandations de lecture sur le thème de la nature, par Nicolas Luciu.

A noter également, un article réservé aux abonnés de Télérama, qui explique qu’à Epinal, la fantasy sort du ghetto geek (si tant est qu’elle y était).

Chez Usbek & Rica, on parle également de sortie de ghetto, mais pour la SF, cette fois : rien à voir avec Épinal, mais ça rentre bien dans la revue de presse !

De même, pas de fantasy ici, mais la SF à la une du Monde, avec un triple entretien consacré à Alain Damasio, Jean-Michel Truong et Pierre Bordage.

Pendant ce temps-là, au Point Pop, on s’interroge sur les raisons pour lesquelles la fantasy française se vend mal, en se roulant gaiement dans le cliché de l’absence de qualité de la production nationale.

Enfin, RTL propose à tous les malheureux de la fin de Game of Thrones de (re)découvrir huit séries de romans (bientôt ou potentiellement adaptées), qui pourraient leur plaire. L’article est à lire ici mais, en bref, voici les titres retenus (et qui existent en livres !) :

Le Seigneur des Anneaux, J.R.R. Tolkien.
♥ A la Croisée des mondes, de Philip Pullman.
Le Nom du vent, Patrick Rothfuss.
La Roue du temps, Robert Jordan et Brandon Sanderson.
The Witcher, Andrzej Sapkowski.
Shadow & Bone, Leigh Bardugo – à ne pas confondre avec Bane & Shadow, T2 de la série de Jon Skovron, qui ferait néanmoins une super série aussi.
La Cinquième Saison, N.K. Jemisin.

En attendant ces adaptations, vous pouvez les lire !

Et pour un petit aperçu de l’ambiance, il faut regarder le bref reportage de Vià Vosges, visible ici !

 

Bon dimanche !

 

Brèves de comptoir #212

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en bref !

Lundi : dernière ligne droite avant les Imaginales !

Actusf propose un récapitulatif des temps forts du festival, à consulter ici.

Lundi encore : Fragments de Futur : mettez vos « Et si…? » en bouteille !

Le Réseau Université de la Pluralité lance le projet « Futures Fragments » (fragments de futurs). Ce projet international rassemble des artistes, designers, utopistes, chercheurs et acteurs déterminés à remettre les imaginaires du futur en mouvement, avec pour objectif de constituer un réservoir sans fond de rêves, espoirs, chocs, projets, provocations, qui ouvrent les vannes d’autres futurs. L’appel, sur le site dédié, a été lancé en six langues et a déjà reçu quelques fragments.
Pour en savoir plus, vous pouvez lire la tribune de Daniel Kaplan et Chloé Luchs Tassé publiée sur Usbek et Rica.

Lundi toujours : le bout du voyage de Thierry Di Rollo.

L’auteur a annoncé que son prochain roman serait vraisemblablement le dernier. Son texte est à lire ici.

Mardi : lauréat du Prix Imaginales des Bibliothécaires !

Lancé en 2018, le Prix Imaginales des Bibliothécaires est le 4e prix spécial décerné par le festival spinalien des Imaginales. À ce titre, il côtoie ceux des lycéens, des collégiens et des écoliers. Sous la houlette du comité de sélection (composé de Stéphanie Nicot, 6 bibliothécaires référents et deux responsables éditoriales de Premier Chapitre), les bibliothécaires lisent les 5 titres de la sélection, qu’ils classent à l’issue de la période de lecture (de janvier à avril).

Et il revient cette année à Calame, tome 1 : Les deux visages, de Paul Beorn ! Félicitations !

Pour ma part j’avais attribué la 1ère place ex-aequo à Malboire, de Camille Leboulanger et L’Enfant de poussière, de Patrick K. Dewdney ; Calame était mon troisième choix (parce qu’il fallait bien classer tout ça !).

Mardi encore : finalistes des Locus Awards !

Voici les finalistes des catégories SF et Fantasy ; les finalistes des 14 autres catégories sont visibles ici.

SCIENCE-FICTION :
  • Record of a Spaceborn Few, Becky Chambers (Harper Voyager US; Hodder & Stoughton)
  • The Calculating Stars, Mary Robinette Kowal (Tor)
  • If Tomorrow Comes, Nancy Kress (Tor)
  • Revenant Gun, Yoon Ha Lee (Solaris US; Solaris UK)
  • Blackfish City, Sam J. Miller (Ecco; Orbit UK)
  • Embers of War, Gareth L. Powell (Titan US; Titan UK)
  • Elysium Fire, Alastair Reynolds (Gollancz; Orbit US)
  • Red Moon, Kim Stanley Robinson (Orbit US; Orbit UK)
  • Unholy Land, Lavie Tidhar (Tachyon)
  • Space Opera, Catherynne M. Valente (Saga
FANTASY
  • Lies Sleeping, Ben Aaronovitch (DAW; Gollancz)
  • Foundryside, Robert Jackson Bennett (Crown; Jo Fletcher)
  • The Monster Baru Cormorant, Seth Dickinson (Tor)
  • Deep Roots, Ruthanna Emrys (Tor.com Publishing)
  • Ahab’s Return, Jeffrey Ford (Morrow)
  • European Travel for the Monstrous Gentlewoman, Theodora Goss (Saga)
  • The Mere Wife, Maria Dahvana Headley (MCD)
  • The Wonder Engine, T. Kingfisher (Argyll Productions)
  • Spinning Silver, Naomi Novik (Del Rey; Macmillan)
  • Creatures of Want and Ruin, Molly Tanzer (John Joseph Adams).

Mercredi : d’Albus Dumbledore à Albus Potter : J.K. Rowling, le pinkwashing et d’autres infos potteriennes !

L’article D’Albus Dumbledore à Albus Potter : J.K. Rowling et le pinkwashing est de Pantalaemon à lire sur La Gazette du sorcier !

Et dans la foulée, d’autres infos potteriennes, à commencer par un Cluedo Harry Potter organisé par GoPlay.

Un GoPlay est une activité qui entremêle Jeux d’Enquêtes, Live Escape Game et Théâtre d’improvisation. En costume et dans la peau du personnage, les joueurs ont poignée d’heures pour dénouer les différentes intrigues du scénario en interagissant avec les autres participants. Du 24 au 26 mai 2019, ce sont cinq sessions qui sont organisées à l’Abbaye Notre-Dame de Fontaine-Guérard dans l’Eure. 

Et voici le synopsis :

L’Académie de Magie a alerté le Ministère sur l’inquiétante disparition de deux de ses élèves de dernière années : Ashley Merchant et Marius Ailesvoeux.
Tous deux sont amis de longue date. Celles et ceux qui les connaissent bien savent qu’ils ne seraient pas du genre à disparaître du jour au lendemain, encore moins sans en avertir qui que ce soit auparavant ! Le mystère s’épaissit d’autant plus lorsque ce même Ministère découvre que ses précieux coffres aux Amesphères viennent d’être vandalisés. Aussitôt, les enquêteurs rapprochent ces deux faits, ce qui ajoute de l’inquiétant à cette affaire…
Le temps presse et joue contre l’enquête. Par ordre spécial, il est demandé à toute personne connaissant de près ou de loin les deux disparus de prêter son concours à l’enquête. Or, vous-même faîtes partie de ces élèves de première année qui ont été placés sous le tutorat d’Ashley ou de Marius peu de temps avant leur disparition…

Comptez 30€ / personne (possibilité de louer un costume) et environ 2h de jeu.
Infos et réservations ici !

Harry Potter est aussi à la fac de Poitiers !

Le jeudi 23 mai, l’association des doctorants en droit de l’université de Poitiers (Thesa Nostra), sous la direction scientifique de Damien Fallon, maître de conférences en Droit public, organise un colloque intitulé « Harry Potter et le droit », qui réunira juristes, étudiants, doctorants, avocats, magistrats, curieux et enseignants-chercheurs.

Il aura lieu de 9h30 à 17h30 à la Faculté de Droit (15, rue Sainte-Opportune, Poitiers — Amphithéâtre Carbonnier). Plus d’infos ici !

Jeudi : les batailles de Game of Thrones vues par des historiens et des militaires !

Cet article (bourré de spoilers !) de Pierre Ropert est à lire sur France Culture.

Vendredi : la SF et les représentations genrées !

Cette vidéo d’Anne Besson, produite dans le cadre du MOOC SF (actuellement en cours) est visible sur la chaîne de l’Université d’Artois.
Frédérique Roussel s’est également entretenu avec Anne Besson à propos du MOOC et l’entretien est à lire sur Libération.

Vendredi encore : aperçu de fantasy francophone !

Lloyd Chéri propose, sur Le Point Pop trois auteurs de fantasy francophone à suivre de près !

Week-end : inauguration de la médiathèque Pierre Bottero !

La médiathèque de Pélissanne (4, rue de la République, 13330 Pélissanne) vient de prendre le nom de Pierre Bottero et a été inaugurée sous ce nom ce samedi 18 mai, en présence des huiles (évidemment) et des proches du défunt auteur. Vous pouvez voir quelques images de l’inauguration ici.

Bon dimanche !

Et notez bien qu’il n’y aura pas de brèves la semaine prochaine, pour cause d’Imaginales 🙂