Fin de série #4 – Bilan 2021

Il y a maintenant sept ans (SEPT ANS !), je rejoignais le défi Fin de série, diligemment orchestré par Acr0. Objectif : continuer et terminer ses séries en cours dans un délai respectable, avant d’en entamer de nouvelles.
En 2020, je me suis dit qu’il était temps de remédier à une flagrante absence de motivation dans ce challenge et de publier enfin… des bilans.
Nous sommes en juin, l’année est loin d’être terminée, il est donc plus que temps de passer au bilan 2021 !

Trêve de suspense : ma PAL saga n’est pas redescendue à zéro (par conséquent la PAL-tout-court non plus) et je ne pense pas avoir terminé plus de sagas que je n’en ai entamées (je n’ai pas commencé les calculs, mais c’est à peu près sûr que non). Mais voyons plutôt !

Séries terminées :

Ce qui nous fait un total royal de quatre séries terminées, dont une en relecture (Les Abîmes d’Autremer) et une qui est mitigée, vu que je colle ici le light-novel de la série de mangas éponymes (mais bon, on va dire que ça compte quand même, parce que trois séries terminées, c’est clairement pas brillant).

Ici, j’ai envie d’ajouter que j’ai terminé PLEIN de diptyques ! Même si j’en ai honteusement compté deux dans mon bilan de l’an dernier (huhu), je me dois de préciser que les diptyques n’entrent pas dans les règles du challenge d’Acr0…
Donc je vais juste les citer ici pour la gloire :

American Royals, de Katharine McGee (romance uchronique)
Fingus Malister, d’Ariel Holzl (dark fantasy)
Daisy, lycéennes à Fukushima, un manga de Reiko Momochi
La Ville sans vent, d’Eléonore Devillepoix (fantasy)


Du coup, pas de quoi pavoiser, ça nous fait le même total que l’an dernier : c’est pas comme ça qu’on va aboutir.

De fait, qu’en est-il de la poursuite des en-cours ?

Là non plus, pas de quoi se la péter. Alors que l’an dernier j’affichais fièrement 22 tomes lus de 17 séries différentes (une paille !), cette année je plafonne à… 16 tomes lus de 10 séries différentes.
Ok, dedans il y a de sacrés pavés, mais ce n’est pas une raison !
Voici les heureuses élues :

  • Les chroniques saxonnes de Bernard Cornwell (roman historique) : tomes 3 et 4
  • Les Enquêtes d’Enola Holmes de Serena Blasco (BD policière) : tomes 4, 5 et 6
  • L’atelier des sorciers, de Kamome Shirahama (manga fantasy) : tomes 6, et 7
  • Binti, de Nnedi Okorafor (SF) : tome 2
  • Le noir est ma couleur, d’Olivier Gay (fantasy urbaine) : tome 4
  • Sorceline, de Sylvia Douyé et Paola Antista (BD de fantasy) : tome 2
  • L’enfant de poussière, de Patrick K. Dewdney (fantasy) : tomes 2 et 3 (option pavé)
  • Royaume de pierre d’angle, de Pascale Quiviger (fantasy) : tomes 3 et 4 (option briquette)
  • La Dernière geste, de Morgan of Glencoe (fantasy) : tome 3
  • Spy x family (manga d’espionnage) : tome 2

Des… quoi ? Chroniques ? J’entends mal, je pense qu’on passe sous un tunnel.

Passons au sujet qui fâche : les sagas entamées en 2021.

Seriez-vous surpris.es si j’annonçais un nombre largement supérieur à 6 ? Non ?! Bizarre !
Comme l’an dernier, je les divise en deux catégories : les entamées-merci-mais-je-m-arrête-là et les entamées-génial-ajoutez-donc-cela-dans-la-liste.

Au chapitre des premières, j’ai noté 9 séries dont j’ai lu le premier tome, et que je n’ai pas l’intention de poursuivre, j’ai nommé :

  • Le Trône des sept îles d’Adalyn Grace, qui ne m’a pas du tout emballée.
  • Yoko, de Jean-Luc Marcastel, que j’ai trouvé affreusement cliché de part en part.
  • Shirley, de Kaoru Mori, qui souffre de la comparaison avec ses autres séries.
  • Les infectés, de Marc-André Pilon, un roman de zombies répétitif et trop classique.
  • Noob (BD), de Fabien Fournier et Philippe Cardona, dont je préfère le format websérie.
  • Descent, voyage dans les ténèbres, de Robbie MacNiven, une novellisation maladroite.
  • Le Convoyeur de Tristan Roulot et Dimitri Armand, une BD du prix Imaginales des Bibliothécaires qui m’a laissée complètement de marbre.
  • Elio le Fugitif, de Masami Hosokawa, qui n’utilise pas du tout le contexte historique et aligne les bastons incompréhensibles (dommage pour un manga !)
  • Gemme, de Geneviève Boucher, car même si j’ai trouvé le tome 1 plein d’allant, je ne vais certainement pas poursuivre !

Mais à côté de ça… j’ai entamé tout court… 10 séries !

Je remarque quand même que j’en ai commencé moitié moins que l’an dernier et c’est pas mal : ce sera toujours ça de moins à terminer plus tard ! (Oui, on se rassure comme on peut).

Un peu de stats ?

Oui tiens, faites-moi peur.
L’an dernier, je clôturais à 73 séries en cours (j’ai presque envie de m’évanouir en lisant cette astronomique somme ! Vais-je survivre à la phrase suivante ? Rien n’est moins sûr). Je ne compte donc pas les 9 séries entamées et aussitôt abandonnées (même si ce chiffre avait quelque chose de réconfortant). Puisque me voilà désormais à soixante-dix-neuf séries en cours. 79 ! Il va vraiment falloir faire quelque chose !

Je pense très sérieusement que ma première résolution de janvier 2023 sera une mauvaise résolution (puisque les bonnes n’ont apparemment aucun effet), et qu’il s’agira de commencer plus de nouvelles séries que d’en terminer. On verra bien ce que ça donne !

Et chez vous, ça avance comment les séries ?