BRIGGS, Patricia. Alpha et Oméga- L’origine.

origine-briggs.jpeg

 

 

Anna est un loup-garou.
Elle découvre un nouveau sens à son existence quand le fils du chef des siens débarque en ville pour réprimer les troubles au sein de la meute de Chicago et qu’il insuffle à Anna un courage qu’elle n’avait encore jamais ressent.

 

 

 

Cet ouvrage est une pré-quelle à la série Alpha et Oméga, qui prend place dans l’univers de Mercy Thompson.

Précédant immédiatement Le Cri du Loup (Alpha et Omega #1), il est malheureusement sorti juste après, ce qui fait que la lecture du premier semblait parfois bancale. L’origine apporte tous les renseignements et toutes les explications nécessaires et qui semblaient manquer dans Le Cri du Loup –donc au choix, commencez par lire celui-là, en dépit de la date de parution.

L’écriture est très fluide et, du fait de sa longueur, la nouvelle se lit très vite. Les premiers chapitres du Cri du Loup sont clairement explicités ici. L’essentiel de l’action se concentre autour de Charles et Anna. Il est agréable de lire cette aventure qui se déroule dans un univers connu et qui, en ce qui me concerne, me plaît beaucoup. L’autre point positif c’est que la nouvelle éclaircit les événements survenus dans le premier tome  de Mercy Thompson et qui n’étaient pas totalement explicités. Cela permet également d’observer le fonctionnement d’une meute opposée à celle d’Adam: ce dernier contrôle tout tandis que Leo lui, ne contrôle plus rien, et ne fait que tenter de  limiter les dégâts, de son mieux.

Grâce à la nouvelle, l’auteur explore et dévoile plus le personnage de Charles qui, s’il est souvent mentionné dans Mercy Thompson, apparaît somme toute assez peu et reste assez mystérieux. Il semble fonctionner à l’opposé de Samuel et est aussi taciturne que Sam peut se montrer sociable. J’ai regretté qu’Anna accepte et mette à profit son statut de louve Oméga aussi rapidement (trop à mon goût), mais cet effet peut simplement être dû au format du récit, et au style condensé propre aux nouvelles.

On retrouve totalement le style habituel de Patricia Briggs mais cette nouvelle meute lui permet d’explorer de nouveaux caractères et personnages qu’on ne trouve pas dans la meute du bassin de la Columbia. On voit également de plus près le Marrok qui est souvent évoqué par Mercy. La nouvelle éclaire donc agréablement un univers que l’on connaît déjà, en se démarquant clairement des personnages antérieurs, tout en restant ancrée dans les codes de cet univers qu’on a déjà eu l’occasion de côtoyer, pour notre plus grand plaisir. Et surtout, il n’est pas nécessaire d’avoir lu la série Mercy Thompson pour comprendre les tenants et les aboutissants de L’Origine.

La fin de la nouvelle reste totalement ouverte, Anna disant simplement qu’elle aimerait visiter le Montana, achevant la nouvelle sur une note d’espoir appréciable après le récit des méfaits de la meute et les sévices qu’elle a subis.

En définitive, un roman à lire, que vous appréciiez déjà l’univers de Mercy ou pas !

 

  • Patricia Briggs; Alpha et Oméga – L’origine.
  • Editions Milady, 2011; 128 pages.
  • Urban-fantasy (bit-lit).
  • 6,5/10. 

◊ Dans la même série : Le Cri du loup (tome 1), Terrain de chasse (tome 2), Jeu de piste (3).

Si vous avez aimé ce livre, vous aimerez peut-être…

louve-croix-swann

Publicités

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s