Le Soufflevent #1-2, Mel Andoryss & Xavier Collette.

coupdecoeurle-soufflevent-1-andoryss-collette

 

Sacha, jeune pilote de l’Aéropostale sur la ligne New Pearl – Alexandrie a la désagréable surprise de trouver deux passagers clandestins parmi ses colis : une jeune fille nommée Coline, accompagnée de son chat ailé, Typhon. Et comme les bonnes nouvelles ne viennent jamais seules, les deux compères sont traqués par l’armée dont les dirigeables pistent le petit avion. Coline doit à tout prix atteindre Alexandrie pour y déposer le brevet d’une arme redoutable. Une arme que les militaires verraient bien dans leurs arsenaux… 

Le Soufflevent réunit Mel Andoryss (au scénario) et Xavier Collette (au dessin), et quelle collaboration !
Ce premier volume laisse entrevoir une histoire complexe et bien troussée ; un peu trop complexe, peut-être : les 48 pages sont bien courtes, et on a parfois l’impression de rester un peu en surface de cette histoire qui s’annonce dense… quelques pages de plus auraient peut-être permis de mieux équilibrer l’histoire, qui nous laisse une petite frustration !
Le premier volume est donc plutôt introductif, un poil court pour poser les bases d’un univers richissime et dont la complexité est réjouissante !

Mais si le volume est court, on en prend tout de même plein les mirettes. Le dessin est soigné et fourmille de détails, les couleurs judicieusement choisies : c’est superbe ! Le travail sur la lumière, notamment, est particulièrement réussi. Et, de temps en temps, Xavier Collette se fend d’une double-page quasiment monochrome tout en nuances de la couleur choisie et c’est tout bonnement SPLENDIDE ! Un peu violent sur les changements d’ambiance, parfois, mais absolument dément. Les séquences sont toutes bien construites, il n’y a aucun temps mort, et on rapidement pris dans une aventure incroyable digne des meilleurs films d’Hayao Miyazaki ! Oui, Le Soufflevent envoie du lourd.

soufflevent-1-andoryss-collette

Mais parlons un peu de l’histoire. C’est donc celle de Sacha, pilote sur l’aéropostale, qui se retrouve à trimbaler Coline et son chat ailé Typhon. Sacha a un petit-côté Saint-Exupéry, baroudeur-bricoleur au grand cœur, et on s’attache bien vite au personnage. Coline, de son côté, est en fuite et a tous les militaires de la contrée au train, bien décidés à mettre la main sur le Soufflevent, une arme aussi puissante que magique, qu’elle a embarqué avec elle. Elle est accompagnée – outre le Soufflevent – par une création de son inventeur de père, Typhon, une chimère ayant la forme d’un chat ailé doué de paroles et d’un cerveau particulièrement efficace. Plutôt ronchon à l’idée de mettre les mains dans les cambouis (et risquer de perdre sa place), Sacha finit pourtant par accepter d’aider Coline, et même bien au-delà des termes fixés par le premier contrat.

Classique, on en conviendra, mais entre le dessin sublime, les personnages hyper attachants et le scénario dynamique, cela passe comme une lettre à l’aéropostale, d’autant que l’aventure, bourrée d’énergie, est très prenante. L’ensemble est extrêmement bien ficelé et, si la révélation finale n’est pas particulièrement surprenante (disons qu’on finit par la deviner !), on se laisse bien volontiers prendre au jeu. Le tout est hyper fluide, ce qui renforce l’impression d’arriver trop vite à la fin. Notez bien que ce premier volume dispose d’une vraie fin et qu’on peut très bien s’arrêter là ; il manque pas mal de réponses, mais ça fait une fin ouverte !

souffevent-2-andoryss-collette

Pour avancer, Typhon est devenu tacticien chez les pirates, confiant Coline aux bons soins de Sacha. Une fois le Soufflevent mis en sécurité, celle-ci se met en tête d’aller récupérer son chat, coûte que coûte. De son côté, Sacha assiste, impuissant, à la montée du conflit entre les États Andémiens et l’Union atlante, et craint le pire concernant leur avenir : la guerre est inévitable. Sacha et Coline vont devoir choisir leur camp… et les bons alliés. 

Ce volume 2 gagne en puissance et en complexité ! Le premier était très réussi, malgré une impression tenace de brièveté, celui-ci est encore meilleur, tout simplement.
La guerre est là, et le conflit se dessine dans toutes ses petites ramifications : les militaires attaquent les partis neutres, et se font titiller par les pirates andémiens chez qui Typhon, Coline et Sacha ont trouvé refuge. Et cette nouvelle cohabitation va faire éclater le petit trio. Devenu figure de premier ordre chez les pirates, Typhon est de plus en plus énigmatique et distant avec Coline et Sacha, alors qu’il semble être devenu le meilleur ami et le bras droit du très séduisant capitaine Flint. Celui-ci en rajoute autant qu’il peut dans ses tentatives de drague gouailleuses sur Coline, qui ne semble pas totalement indifférente au charme ambigu du loubard des airs. Sacha, on s’en doute, ronchonne tant et plus, et ses disputes avec Coline sont de plus en plus fréquentes.
Si l’aventure se développe, les personnages sont également creusés, quoique juste assez pour qu’il reste, derrière chacun d’eux, une grosse part de mystères.
Difficile, dans ce tome, de ne pas craquer pour Flint, dont l’ambiguïté est savamment maintenue – après tout, c’est un pirate !

La tension est hyper présente, et se lit dans certaines planches au découpage bien plus serré que dans le premier volume : finies les plaisanteries, c’est la guerre, et tout le monde est concerné. Cette tension, je l’ai dit, se ressent également au niveau des personnages. Résultat ? Une aventure encore plus bourrée d’énergie que précédemment, du mystère, des péripéties en veux-tu en voilà, des personnages qui changent, un humour qui fait mouche, bref, une TUERIE.

extrait_soufflevent

Côté dessins, on se noie dans les illustrations toujours aussi détaillées (mais pas surchargées) et les couleurs splendides. (À ce stade, j’imagine que tout le monde a compris que je suis irrémédiablement fan). C’est la guerre, c’est triste hein, mais on ne va pas s’en plaindre, car on profite de batailles aériennes encore plus hallucinantes que dans le tome 1, mêlant avions presque-classiques, appareils militaires ressemblant à des vaisseaux spatiaux, et bateaux pirates en bonne et due forme… volants, dans des séquences fabuleuses !
Avec tout ça, on pourrait craindre que l’histoire parte dans tous les sens et offre « seulement » une belle palette, mais non : c’est maîtrisé de bout en bout, c’est dense, c’est bien troussé. C’est spectaculaire.

Le Soufflevent est prévu en quatre tomes, et je suis totalement conquise par les deux premiers. J’ai eu un gros coup de cœur pour cette bande-dessinée tout public, mêlant habilement SF, fantasy et aventure, dans une intrigue vraiment très bien ficelée. Le dessin est splendide, les couleurs sublimes, l’aventure géniale. Un poil dithyrambique, mais il n’y a franchement rien à jeter dans cette bande-dessinée, et on regrette même que ce soit si court !
J’ai donc follement hâte de lire la suite !

Le Soufflevent #1 : New Pearl-Alexandrie, Mel Andoryss (scénario) & Xavier Collette (dessin). Delcourt, janvier 2014, 48 p. 
Le Soufflevent #2 : Côtes pirates – Monts Andémiens, Mel Andoryss (scénario) & Xavier Collette (dessin). Delcourt, janvier 2015, 48 p.

 

challenge-52-semaines

Publicités

16 commentaires sur “Le Soufflevent #1-2, Mel Andoryss & Xavier Collette.

  1. Acr0 dit :

    Oh quel coup de cœur 🙂 La série est en wishlist depuis la sortie du premier volume… un jour sans doute. J’aime beaucoup ce que réalise Xavier Collette.

    J'aime

  2. plumesdelune dit :

    Ah, cette BD me faisait déjà de l’oeil, mais ta chronique donne vraiment envie de franchir le pas ! =)

    J'aime

  3. Solessor dit :

    Je suis conquise par ton article et par les quelques planches bien choisies que tu partages avec nous. Je suis fan des pages monochromes tout en dégradés, et celles qui accompagnent ton article sont juste superbes !
    A la lecture du scénario, j’ai également pensé à Saint Exupéry, c’était amusant de le voir évoqué quelques lignes plus loin !
    En bref, je note !

    J'aime

    • Sia dit :

      C’est l’Aéropostale qui veut ça ! Le dessin est sublime de bout en bout. J’ai vraiment hâte de lire la suite mais, en même temps, s’il faut un an de travail pour ce résultat, j’attendrai sans souci !

      J'aime

      • solessor dit :

        ça y est, j’ai découvert cette petite merveille ! J’ai englouti les deux tomes, et il me tarde de découvrir la suite. Des pirates, de la technologie, du fantastique, du voyage… Et un rendu juste magnifique ! Je suis conquise ! Merci pour cette découverte !

        J'aime

      • Sia dit :

        Mais de rien ! La suite arrive dans un petit mois ! (T’auras juste un an à attendre pour le tome 4 :p)

        J'aime

  4. LittleDaisy dit :

    Je ne sais pas comment j’ai pu passer à côté de cette BD qui semble aussi sympa au niveau du scénario que graphiquement … I need it !

    J'aime

  5. Flora dit :

    OK, OK, OK, j’achète !!! Non mais c’est quoi cette chronique de fou furieux ? J’aime beaucoup le trait de Xavier Collette et j’ai entendu beaucoup de bien de Mel Andoryss et les planches que tu as mises font rêver… Et puis, un chait ailé ? UN CHAT AILE ? Hop, direct sur la wish-list !

    J'aime

    • Sia dit :

      Haaa, quand j’ai vu le chat ailé, j’ai su que la B.D. et moi partions sur de très bonnes bases. J’adore ce que fait Mel Andoryss et je suis très très déçue que sa série (Les Enfants d’Evernight qui est top !) ne cartonne pas autant qu’elle le mériterait (je n’ai vu très peu de chroniques). Je connaissais seulement quelques couvertures de Xavier Collette, mais maintenant je vais surveiller de plus près !

      J'aime

  6. […] de Véridienne (de Chloé Chevalier) côté romans. Côté B.D., ce sont Le Château des étoiles, Le Soufflevent et Bride Stories #6 qui m’ont marquée. Et pour la première fois, un petit hors série pour […]

    J'aime

  7. […] Mel Andoryss sur plusieurs fronts ! (Vous avez dit « pression » ?). Je sais que le tome 3 du Soufflevent sort avant l’été et dire que j’ai hâte frise l’euphémisme ! J’attends […]

    J'aime

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s