Captive, Fabien Clavel.

captive-fabien-clavel

Cet été, Lana part en vacances avec son père. C’est pour elle l’occasion de renouer avec lui, après deux ans d’absence.
Quand elle découvre qu’il les a inscrits à un camp de vacances en Lozère, elle craint de s’ennuyer mortellement. Ce qui l’attend est pire : son père disparaît brutalement et elle se sent embrigadée par un groupe d’adolescents occupés à fortifier le campement contre d’improbables menaces.
Quant au responsable, il a tout d’un gourou…

Troisième aventure de Lana Blum ! Pas de panique : tout est lisible indépendamment et vous pouvez attaquer les aventures de la lycéenne par n’importe quel volume – ce que j’ai fait.
Donc, c’est l’été et Lana part en vacances. Et on peut dire que ces vacances, elle les a méritées, après l’année désastreuse de seconde qu’elle vient de vivre : non seulement elle a été prise en otage mais, en plus, elle se voit dans l’obligation de redoubler son année. Et là… elle apprend que son père n’a pas eu de meilleure idée que de l’emmener en vacances au fin fond de la Lozère. Pour un peu, Lana enragerait.

Bon an mal an, les voilà tous les deux partis pour découvrir ce fameux stage permettant de se remettre en phase avec la nature, selon les dires du paternel. Seulement, voilà : la remise en phase avec la nature est plutôt brutale et un peu trop entourée de barbelés et de mystère pour Lana qui, rapidement, sent poindre un gros malaise. Surtout quand le chef du camp se met à ressembler à un gourou en bonne et due forme !

Première chose à noter : on ne s’ennuie pas une seconde à la lecture des aventures de Lana qui, pour être honnête, sont même un peu brèves – sans toutefois être bâclées. L’auteur va certes droit au but, mais prend le temps de poser son intrigue. Fatalement, Lana ayant déjà subi des déboires, elle est plus réceptive aux indices démontrant que, sous peu, elle va être dans la mouise. Sa paranoïa – et celle du lecteur ! – carbure : subit-elle vraiment un lavage du cerveau ? N’est-elle pas surmenée, cette pauvre petite, pour ne pas différencier un gentil hippie d’un dangereux psychopathe ? Le suspens psychologique est excellent et savamment entretenu. On se pose réellement des questions sur les événements, jusqu’au moment où Lana décide que c’est est assez et qu’il lui faut s’évader.

C’est là que les aventures rocambolesques – mais néanmoins réalistes – démarrent. Infiltration, vol, escalade, course éperdue : aucune épreuve n’est épargnée à la jeune fille et à sa compagne d’infortune ! L’action est omniprésente et, le style vif aidant, on ne fait qu’une bouchée de l’aventure.
Au-delà du page turner survitaminé, on trouve d’autres enjeux. En effet, le père de Lana était aux abonnés absents depuis deux ans. Et Lana n’est guère encline à lui pardonner en un claquement de doigts. Pourtant, dès l’instant où il semble que son père puisse être menacé, ses sentiments filiaux reviennent au triple galop : tout ce qui entoure la relation parent-enfant, ici, est extrêmement touchant !
Par ailleurs, vous l’avez vu venir, il est aussi question de sectes, de lavage de cerveau, d’embrigadement. Si Lana est prompte à la réaction, on ne peut pas en dire autant de ses congénères : c’est bien ce qui donne au roman son côté légèrement angoissant.

Première incursion dans l’univers de Lana Blum et incursion réussie ! Si le volume peut se lire indépendamment des précédents, il semblerait que l’aventure soit appelée à avoir des conséquences dans un prochain volume, qu’on espère aussi bon. Captive est bourré d’énergie, bien mené, bien écrit, effrayant juste comme il faut : excellente découverte !

Captive, Lana Blum #3, Fabien Clavel. Rageot, 2015, 220 p. 

 

Si vous avez aimé, vous aimerez peut-être :

la-prophétie-de-venise-moka

Publicités

9 commentaires sur “Captive, Fabien Clavel.

  1. wilhelmina44 dit :

    Je ne connaissais pas celui-ci mais j’aime beaucoup Fabien Clavel, je prends note (^-^)

    J'aime

  2. Lupa dit :

    Encore un auteur que j’aimerais beaucoup découvrir ! Le châtiment des flèches ainsi que sa trilogie Le miroir aux vampires sont déjà dans ma bibliothèque, qui n’attendent plus que ma bonne volonté pour l’en sortir ^^ Merci de m’avoir rappelé à mes obligations ; –)

    J'aime

  3. […] d’ailleurs Lana Blum (héroïne, notamment, de Captive), désormais âgée d’une trentaine d’années et reporter qui couvre l’actualité […]

    J'aime

  4. Humel Lore dit :

    J’espère réellement que Fabien Clavel écrira encore et encore les aventures de Lana… J’adore ce personnage ❤

    J'aime

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s