Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire et se fit la malle, Jonas Jonasson.

le-vieux-qui-ne-voulait-pas-fêter-son-anniversaire-jonas-jonasson coupdecoeur

Le jour de ses cent ans, alors que les notables de la ville et les autres pensionnaires l’attendent pour fêter l’événement, Allan Karlsson s’échappe par la fenêtre de sa chambre à la maison de retraite, quelques minutes avant le début des festivités. Ses plus belles charentaises avachies aux pieds, le vieil homme se rend à la gare routière, dérobe une valise en espérant y trouver des chaussures, et prend le car pour une destination inconnue. L’ennui, c’est que la valise, fermée à clefs, en contient pas de chaussures, mais quelque chose de beaucoup, beaucoup plus précieux. Allan se retrouve rapidement avec la police et tout un tas de malfrats aux trousses. 
Commence alors une incroyable cavale à travers la Suède, mais aussi un voyage – pour le lecteur – pas moins étonnant au cœur du XXe siècle, au fils des événements majeurs auxquels l’ami Karlsson, génie de la dynamite, a été successivement mêlé, bien souvent par le plus grand des hasards !

«Un road-trip déjanté», disait la couverture : voilà un excellent résumé. Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire et se fit la malle, ce sont deux histoires en une, aussi déjantées et aventureuses l’une que l’autre : l’histoire d’Allan, jeune centenaire décidé à sécher sa fête d’anniversaire, parti arpenter les routes suédoises avec plus ou moins de bonheur ; et l’histoire d’Allan jeune, embarqué par toute une suite de péripéties plus rocambolesques les unes que les autres dans un tour du monde incroyable et qui l’amènera à croiser quelques grands noms de l’histoire, et non des moindres. À ses côtés, on revisite la révolution russe, les deux guerres mondiales, la guerre civile espagnole, l’invention de la bombe atomique, la montée du communisme, le goulag, l’apparition des deux Corées, la guerre du Vietnam, les événements de 68, la guerre froide, et bien d’autres encore. Expert en explosifs, roi de la dynamite, Allan Karlsson est de tous les bons coups, et dans les petits papiers de bien des dirigeants, qui voient tout l’intérêt de ses multiples talents. L’ennui, c’est qu’Allan déteste la politique, ce qui l’entraînera dans des malentendus et quiproquos sans nom.

Jonas Jonasson propose là une aventure baroque, loufoque, déjantée, dynamique et pleine d’humour. Aux aventures incroyables vécues par Allan s’ajoutent les non-moins extraordinaires péripéties en cours. C’est bien simple, on dirait que la malchance le poursuit, mais qu’il s’en sort toujours pour le mieux, par d’heureux coups du sort, une ingéniosité formidable, et un sens de l’à-propos remarquable. Le récit est très bien mené : c’est drôle, original, surprenant, et suffisamment loufoque pour nous faire oublier les quelques longueurs. L’humour fait mouche, et on est happés par la curiosité quant au déroulé des pérégrinations d’Allan. Les récits des deux époques se succèdent sans heurts, les transitions sont naturelles, et on navigue sans aucune difficulté entre passé et présent.

La galerie de personnages vaut également le détour : aussi déjantés que le récit, ils collent tout à fait à l’aventure. Les aventures d’Allan lui font rencontrer quelques figures historiques, toutes croquées avec beaucoup d’originalité et d’inventivité.

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire et se fit la malle est un roman trépidant, bien écrit, hilarant et qui a, en plus, le mérite de vous faire revoir votre histoire du XXe siècle. Extrêmement divertissant, il est inventif, drôle à souhait, et se lit avec autant de plaisir que de facilité : en bref, un vrai coup de cœur ! Voilà un roman idéal à glisser sous le sapin !

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire et se fit la malle, Jonas Jonasson. Trad. de Caroline Berg. Pocket, 2012 (VO 2009), 504 p.
9/10. 

Lecture choisie par Camille7.

15 commentaires sur “Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire et se fit la malle, Jonas Jonasson.

  1. Camille dit :

    Oh bah ça me donne envie de le lire ça! J’ai bien fait de te proposer celui-ci! 😀

    J'aime

  2. Dup dit :

    Je dois l’avoir quelque part dans ma PAL celui-ci… il va remonter d’un cran vu ce que tu en dis !

    J'aime

  3. Frankie dit :

    Ce livre, que j’ai lu ce mois-ci aussi, a été un vrai coup de coeur ! J’ai adoré les pérégrinations de Karl que ce soit dans son passé ou son présent ! C’est complètement loufoque et ça fait du bien !

    J'aime

  4. solessor dit :

    Il est dans la PAL, et passera sans doute sur le grill quand je serai seule dans mes pénates cet hiver ! ^^

    J'aime

  5. joanna dit :

    Un roman très sympa, plein d’humour et déjanté comme j’aime 

    J'aime

  6. nanet dit :

    Trèpidant, loufoque, et quelques longueurs, nous sommes d’accord. Un bon moment de lecture, pour ma part, et comme tu le dis, les longueurs, finalement, passent assez bien, dès que le rocambolesque repointe le bout de son nez.    Biz

    J'aime

  7. nanet dit :

    Non, et je ne pense pas aller le voir au ciné, j’aime les films « a grand spectacle » sur grand écran (au prix de la séance, j’en veux plein les yeux !). J’attendrai qu’il sorte en VOD. Mais, j’ai vu la bande annonce, cela m’a l’air palpitant. Biz 

    J'aime

  8. Guenièvre dit :

    Ah il est dans ma PAL. Le titre me faisait tellement penser à mon grand père que je l’avais acheté. Je crois que je vais le dévorer! ^^

    J'aime

    • Sia dit :

      Marrant, moi je l’ai offert à ma grand-mère, car mon arrière-grand-mère râle systématiquement quand arrive son anniversaire. Je me suis tellement amusée que je me suis dit que ça les amuserait aussi !
      J’espère que tu le dévoreras avec autant de plaisir que je l’ai découvert !

      J'aime

  9. […] C’era una volta (Quel boucan !) Gagathe (Les Chroniques de Kiatoulu) Nanet (Les mots de Nanet) Sia (Encres et Calames) […]

    J'aime

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s