Les Aventures extraordinaires d’Arsène Lupin, Maurice Leblanc.

 

aventures-extraordinaires-arsène-lupin-maurice-leblanc

Vers quelle aventure glisse sa silhouette élancée ? Quel nouveau bon coup fait briller son œil malicieux ? Ou peut-être vient-il de séduire une sublime duchesse ? Arsène Lupin, l’intrépide dandy cambrioleur, est insaisissable.

Cet ouvrage comprend deux enquêtes d’Arsène Lupin : L’Aiguille creuse et Le Bouchon de cristal.

Arsène Lupin! Le gentleman cambrioleur! Rarement surnom aura été si bien porté. Dans L’Aiguille creuse, comme dans Le Bouchon de cristal, le monte-en-l’air fait preuve d’humanisme et de sensibilité. Oh, avant toutes choses, oubliez le film récemment sorti… car il propose un condensé d’un grand nombre d’aventures et reste assez loin de l’esprit réel du roman!

L’Aiguille creuse… imaginez un secret d’état, précieusement conservé par les Rois de France, jusqu’à Louis XVI… un secret permettant de faire la fortune et la sécurité de la famille royale, un secret qui a fait couler beaucoup d’encre, et a même envoyé des indiscrets en prison. Voilà le secret que tente de percer un jeune homme, se heurtant sans cesse à Arsène Lupin, sa bande, son ingéniosité, et son opiniâtreté. Le récit suit essentiellement le point de vue du jeune Isidore réfléchissant, enquêtant, se démenant. Lupin est ici insaisissable, et c’est ce qui donne toute sa force au récit. Invisible, on ne sait jamais lorsqu’il va frapper, ni quelles sont ses intentions. Dans les plaines de la Creuse, au sommet de collines balayées par le vent marin, on suit les pérégrinations des personnages, qui conjuguent enquête policière et histoire (rêvée) de France.

Dans Le Bouchon de cristal, Arsène Lupin montre un autre visage: ce n’est plus le cambrioleur tout-puissant mais un homme perdu, confronté à une intelligence sinon supérieure, du moins équivalente à la sienne. Suivant cette fois Arsène Lupin, on apprécie les circonvolutions de son puissant esprit, même s’il semble toujours un peu à la traîne. C’est peut-être dans ce roman que la sensibilité du bandit est la plus grande ; obnubilé par le sort du jeune Gilbert, il fera tout pour le délivrer, autant pour sa conscience que pour apaiser la mère éplorée de son complice.

Ce premier tome permet donc de plonger dans la psychologie ô combien complexe du personnage de Maurice Leblanc, les deux récits montrant tour à tour différentes facettes de l’homme. Quoi qu’il en soit, ce fut un réel plaisir de suivre à nouveau l’intrépide gangster dans ses glorieuses aventures. Dans un style enlevé, Maurice Leblanc propose des entreprises audacieuses, servies par un personnage caustique et plein d’outrecuidance qu’il est difficile de ne pas apprécier. Son style ne manque pas d’un certain panache aux doux accents de début de siècle dernier. En bref, de formidables aventures, rythmées et enthousiasmantes, tant par leur contenu que par leur forme.

Parlons d’ailleurs de la forme plus particulière de ce livre précis: édité par Point 2, le livre est de tout petit format poche (il rentre d’ailleurs très bien dans les poches de jeans, je me suis empressée de me livrer à ce test!) et le texte est présenté dans la largeur, de sorte que le livre se lit verticalement. Imprimé sur papier bible, il est extrêmement léger, et propice à la lecture couché sur le dos, les bras en l’air, sans causer la moindre fatigue. Léger, maniable, il se prêtera également aisément à la lecture dans une rame de train bondée, sans même déclencher les foudres de vos voisins de voyage, vu le peu de place qu’il prend. Voilà donc un format révolutionnaire, qui permet de présenter les pavés en un tout petit format, et réconciliera peut-être ceux qui ont peur des gros livres par cette présentation originale et attractive.

Voilà un roman qu’il sera agréable de trimballer en vacances, ou partout ailleurs, aussi bien pour le format que pour le récit! 

 

Et je remercie donc Livraddict et les éditions Point 2 de m’avoir permis de découvrir cet opus.
 Les Aventures extraordinaires d’Arsène Lupin : L’Aiguille creuse & Le Bouchon de cristal, Maurice Leblanc. Point 2, 2012 (1ère édition 1909), 787 p.
9,5/10

2 commentaires sur “Les Aventures extraordinaires d’Arsène Lupin, Maurice Leblanc.

  1. Luna dit :

    J’ai beaucoup apprécié ces deux histoires !

    J'aime

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s