À fleur de peau, Légion #2, Brandon Sanderson.

légion-2-à-fleur-de-peau-brandon-sanderson

Stephen Leeds, surnommé « Légion », est un homme aux capacités mentales singulières lui permettant de générer une multitude d’avatars : des hallucinations aux caractéristiques individuelles variées et possédant une vaste gamme de compétences très spécifiques.
Leeds est investi d’une nouvelle mission : retrouver un corps qui a été dérobé à la morgue locale. Il ne s’agit pas de n’importe qui. Le cadavre est celui d’un pionnier dans le domaine de la biotechnologie expérimentale, un homme qui travaillait sur l’usage du corps humain en tant qu’espace de stockage. Il se peut qu’avant sa mort il ait incorporé des données dans ses propres cellules. Ce qui pourrait se révéler dangereux…

Le retour de Légion ! Après l’enquête sur la piste d’un appareil photographiques capable de capter le passé, Stephen part à la recherche d’un cadavre disparu d’une morgue, et recelant des informations confidentielles codées directement dans son ADN. Brandon Sanderson récidive avec une intrigue pour le moins originale !

Et il faut dire qu’elle est délicieusement alambiquée, malgré ses 200 petites pages : Stephen enquête, se torture les méninges, interroge les témoins, suit (ou ignore) les interventions et ingérences de ses très nombreux aspects, progresse à pas de loups. Les aspects, d’ailleurs, sont de plus en plus présents et cette intrigue les fait voir sous de nouvelles facettes. Au vu des développements que prend cette histoire, on a hâte de savoir comment cela tournera dans les opus suivants ! En effet, la santé de Leeds est-elle vacillante ou cela augure-t-il du meilleur ? Difficile à dire et cela installe un suspens hautement appréciable !
C’est d’ailleurs la partie la plus prenante du roman – non pas que l’enquête ne le soit pas, mais on se passionne bien plus pour la vie privée de Légion que pour l’enquête elle-même.

Ceci étant dit, comme c’est encore une fois très court, j’attends avec impatience une troisième aventure qui nous permettrait d’en savoir enfin un peu plus sur Stephen, son passé et de mieux comprendre les comportements inédits de ses aspects !

Si Sanderson est très doué sur les grandes longueurs – comme en témoigne le début des Archives de Roshar – il prouve avec Légion que la brièveté des novella ne lui pose aucun problème. 200 courtes pages et l’auteur nous propose un personnage et une intrigue complexes. Mais la brièveté fait qu’on a hâte d’en savoir plus !

◊ Dans la même série : Légion (1) ;

Légion #2, À fleur de peau, Brandon Sanderson. Traduit de l’anglais par Mélanie Fazi.
Le Livre de Poche, janvier 2016, 222 p. 

 

Publicités

4 commentaires sur “À fleur de peau, Légion #2, Brandon Sanderson.

  1. vinushka64 dit :

    Ce livre a l’air super, je l’avais déjà repéré quand tu avais mis des citations. J’ai le premier tome de la saga Fils-des-Brumes, donc je la lirai en premier, mais tout ça me donne encore plus envie de découvrir cet auteur ! Car là je sens que je loupe un truc.^^

    J'aime

  2. Rose dit :

    Je suis épatée à chaque tome de Légion de voir la complexité des personnages sur aussi peu de pages ! Vivement le 3 🙂

    J'aime

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s