[Ray’s Day] Saison 4 !

Cette année, comme les trois précédentes, le 22 août sera le jour du Ray’s Day (petit clic sur le mot-clef en pied de page pour voir ce que j’avais fait les autres années).
L’initiative a été lancée par Neil Jomunsi pour célébrer la mémoire de Ray Bradbury (qui aurait fêté un nouvel anniversaire ce jour-là), mais surtout pour célébrer la lecture, les lecteurs, les livres et leurs auteurs, informellement mais toujours avec passion.

Vous avez envie de participer mais vous manquez d’idées ? Allez en piocher quelques-unes ici.
Vous voulez participer ? Identifiez vos participations sur les réseaux avec le hashtag #RaysDay !

Cet été, je suis de nouveau opportunément en vacances chez moi, aussi vais-je (comme tous les ans ou presque), déposer quelques livres voyageurs à Saint-Jean de Luz (64).
J’avoue que la version parisienne de l’an passé ne m’a pas laissé un souvenir impérissable – je n’ai pu repasser aux lieux de dépôt qu’une semaine plus tard et, le repérage n’était pas optimal. Là, je maîtrise mieux le terrain et c’est en général plus amusant.

Comment ça se passe ?

Cette année, les livres sont répertoriés sur le site Bookcrossing.com – ce qui, avec un peu de chance, me permettra de savoir ce qu’ils  deviennent une fois libérés dans la nature. Pour ce faire, chacun portera donc une étiquette de suivi avec un numéro – que les personnes devront entrer sur le site pour signaler leur trouvaille. Je ne sais pas trop si c’est efficace, mais on va tester.

Les livres seront identifiés par un bandeau, comme l’an dernier, qui comprendra une brève description du roman, la mention « Livre Voyageur » sur le dos et un marque-page créé par mes soins pour évoquer l’opération.
Comme l’an dernier, je noterai mon adresse e-mail pour laisser aux gens qui trouveraient mes livres la possibilité de me contacter (jusque-là, ça n’est arrivé que deux fois).

Une partie des livres en partance :

Bref : à vous de jouer !

Publicités

[Ray’s Day] BookGO !

Cette année, comme les deux années précédentes, le 22 août sera le jour du Ray’s Day (petit clic sur le mot-clef en pied de page pour voir ce que j’avais fait les autres années – mais rien de révolutionnaire par rapport à 2015).
L’initiative a été lancée par Neil Jomunsi pour célébrer la mémoire de Ray Bradbury (qui aurait fêté un nouvel anniversaire ce jour-là), mais surtout pour célébrer la lecture, les lecteurs, les livres et leurs auteurs, informellement mais toujours avec passion.

save-the-date-books-1024x643

Voici ce qu’il en dit :

« Pourquoi ne pas consacrer cette belle journée du 22 août à la lecture ? Hors de question de la décréter journée internationale de quoi que ce soit, tournons ces dérives commerciales en ridicule et profitons-en juste pour célébrer le Ray’s Day d’une manière qui aurait plu à l’auteur, comme une grande fête d’anniversaire dans le jardin avec ballons et tartes aux myrtilles.

Il s’agirait d’une journée pour fêter la lecture, quel que soit le support : pas de gue-guerre papier VS numérique ; ce qui compte, ce sont les histoires, leurs auteurs et les lecteurs. Tout le monde est invité, à condition de respecter les copains. Ensuite, hors de question d’en faire un prétexte au business et au commercial : le 22 août doit être le jour où la lecture s’offre et se partage gratuitement et librement. Les auteurs pourront poster sur leur site une nouvelle inédite, ou offrir l’un de leurs livres seulement l’espace d’une journée, ou faire une lecture sur Youtube en direct, toutes les idées les plus folles sont autorisées et même fortement conseillées. Les éditeurs, eux, peuvent également proposer l’un de leurs livres gratuitement toute la journée, solliciter leurs auteurs, offrir des goodies ou imaginer des initiatives inventives pour promouvoir l’acte de lire sans tomber dans le commercial. Les librairies et les bibliothèques pourront organiser des lectures ou des rencontres. Enfin, les lecteurs ne seront pas en reste et seront invités à partager leur livre préféré, à se raconter, à faire partager leur expérience via les blogs et les réseaux sociaux. »

Vous avez envie de participer mais vous manquez d’idées ? Allez en piocher quelques-unes ici.
Vous voulez participer ? Identifiez vos participations sur les réseaux avec le hashtag #RaysDay !

Le Ray’s Day 2016 by Encres & Calames :

Les deux années précédentes, j’avais semé des livres voyageurs et je ne compte pas changer d’idée.

Cette année, je lance donc un BookGO : sauf qu’au lieu d’aller traquer le Pokémon, vous irez chercher des bouquins à Paris – l’un n’empêchant, évidemment, pas l’autre. Avec un peu de chance, vous pourrez remplir une ou deux cases de votre bibliokédex et/ou de votre Pokédex ?

Comment ça se passe ?

À chaque dépôt, les coordonnées GPS (ou, au pire, la description de l’endroit) seront révélées sur Twitter, sur mon compte. Dans l’idéal, j’aurais aimé viser les spots Pokémonesques, mais on me souffle dans l’oreillette que c’est impossible – du moins ça l’est au moment où je prépare cet article, alors que le jeu vient seulement de sortir.

Les livres seront identifiés par un bandeau, comme l’an dernier, qui comprendra quelques mots pour évoquer l’opération, une brève description du roman et l‘âge recommandé pour les romans jeunesse. Comme l’an dernier, je noterai mon adresse e-mail pour laisser aux gens qui trouveraient mes livres la possibilité de me contacter (l’an dernier, une personne m’a recontactée suite à la découverte du Sang des papillons, de Vivian Lofiego, ça m’a fait ma journée !).

Les livres en partance :

 

Bref : ouvrez les yeux !

 

[Ray’s Day] Tag : Spécial PAL

save-the-date-books-1024x643

Cette année, pour le Ray’s Day, pas d’article spécial. En revanche, j’ai vu passer ce tag chez Mypianocanta et je lui pique donc l’idée !
Objectif : présenter sa pile à lire, PAL pour les intimes, soit les livres qu’on possède, qu’on aimerait lire, mais qu’on n’a pas encore lus.

Les blogueurs sont généralement des gens super organisés, avec une partie de la bibliothèque totalement dédiée à la PAL mais, manifestement, il doit me manquer un gène. Ma bibliothèque étant organisée selon un classement extrêmement rigoureux et tout à fait bibliothéconomique (« Dis voir, tu rentrerais pas là, toi ? Parfait ! »), ma PAL se balade dans les diverses étagères. Ce tag vous donnera un petit aperçu (sans photos, parce qu’il fait nuit et que la luminosité est donc assez mauvaise !).

Et voici les questions !

1- un livre dont vous ne savez pas de quoi il parle ? Ma foi, non.

2- un livre depuis plus d’un an ? La Femme à la clef, emprunté l’année dernière. Oops!

3- un tome 2 ? Phénoménale, le deuxième volume de La Balance Brisée, une série de Lise Syven.

phénoménale-la-balance-brisée-2-lise-syven

4- plusieurs livres d’une même série ? J’ai les 3 premiers tomes de la série Kate Daniels d’Ilona Andrews.

morsure-magique-kate-daniels-1-ilona-andrews

5- un classique ? Les Contes cruels de Villiers de L’Isle-Adam (mais c’est un peu triché, je les ai déjà lus il y a … longtemps !)

6- un livre qui vous fait très, très envie ? La Voie des rois partie 2 !

7- un livre que vous gardez pour le lire pendant une période précise (grandes vacances, Noël… ) ? Éventuellement Les Contes de Beedle le Barde, vers Noël.

8- un livre que vous avez prêté sans l’avoir lu ? Eh bien non !

9- un poche ? S’il n’y en avait qu’un xD J’ai Leçons du monde fluctuant, de Jérôme Noirez.

10- un livre dont vous aviez complètement oublié l’existence ? Non plus ^^

11- votre prochaine lecture (promis, juré !) ? Évidemment qu’elle y est 😀 !

12- un Pocket Jeunesse (ben vi vu d’où vient le tag 😉 ) ? La Prophétie du Paladin, de Mark Frost.

13- un livre que personne n’a aimé, du coup vous avez un peu moins hâte de le lire ? En fait, c’est l’inverse : j’ai un livre que, manifestement, personne n’a aimé (puisque la série a cessé d’être traduite), mais ça ne fait que me donner plus envie de le lire ! C’est Suaire froid, le tome 5 des Dossiers Dresden de Jim Butcher.

14- un livre que tout le monde a aimé, du coup, vous avez peur d’être déçue ? ça ne marche pas des masses pour moi, ça, mais j’imagine que je peux citer Rois du monde de Jean-Philippe Jaworski.

15- un livre qui va être adapté au cinéma et que vous voulez absolument lire avant (si, si, si) ? American Gods de Neil Gaiman ! Ce sera en série, ça compte !

16- un livre avec une tranche rouge ? C’est le dos, pas la tranche, mais j’ai Le Cercle et la flèche de Patrick Ness.

17- un livre de votre auteur préféré ? Ils sont tous déjà lus !

18- une suite de série, mais avouez-le vous ne vous souvenez plus de l’histoire des tomes précédents ? Non, car si j’ai oublié l’intrigue des premiers tomes, c’est mauvais signe pour la série en question ^^

19- un thriller ? Les Boîtes vides, de Gaëlle Barreyat.

20- un roman fantastique ? Le Livre perdu des sortilèges, de Deborah Harkness.

le-livre-perdu-des-sortilèges-deborah-harkness

21- une dystopie ? Je pense qu’Epitaph Road en est une.

22- une romance ? Voilà qui m’étonnerait fort !

23- un livre dont le nom de l’auteur commence par un C (oui c’est très précis). Métro Z, de Fabien Clavel !

métro-z-fabien-clavel

24- un livre qu’on vous a conseillé ? Black-out, de Connie Willis.

black-out-connie-willis

25- plusieurs livres du même auteur ? J’ai Dresseur de fantômes, Vagabond des airs et Le Vent te prendra de Camille Brissot.

26- un livre avec le mot « secret » dans le titre ? Non !

27- le dernier livre que vous avez acheté ? Requiem à Donibane, de Jacques Garay.

28- un autre livre Pocket Jeunesse ? Non plus !

29- un livre que vous avez acheté pour la couverture ? ça arrive rarement, mais je pense que La Quête des Livres-Mondes de Carina Rozenfeld est dans le cas !

la-quête-des-livres-monde-carina-rozenfeld

30- plus de livres que vous ne lisez en un an (la question vaut 5 points) ? Sans aucun doute ! Mais pas de beaucoup 🙂

Et le score, là-dedans ? chaque réponse positive vaut 1 point sauf la 30 qui en vaut 5
De 0 à 5 : votre PAL est quasiment vide ! Applaudissements, ola, standing ovation. Respect total
De 5 à 15 : vous gardez le contrôle. Vous savez restez raisonnable. Félicitations !
De 15 à 25 : vous accumulez les livres. Vous n’avez pas encore atteint une condition critique mais vous avez de la lecture devant vous.
De 25 à 35 : avouez, vous avez arrêté de compter les livres de votre PAL. Vous en êtes à un point !!!

26 points, yahou ! Mais seulement 21 si on part du principe que, l’année prochaine, je lis un peu plus que cette année. Comment ça, c’est tricher ? Jamais de la vie !
Je ne tague personne, mais libre à vous de jouer à fouiller votre PAL !

Le retour du Ray’s Day !

Samedi, le 22 août, on fêtera le Ray’s Day, une initiative lancée par Neil Jomunsi,  pour célébrer la mémoire de Ray Bradbury (qui aurait eu 95 ans ce jour-là), mais surtout pour célébrer la lecture, les lecteurs, les livres et leurs auteurs !

save-the-date-books-1024x643

Je vous laisse lire la présentation préparée par Neil Jomunsi :

« Pourquoi ne pas consacrer cette belle journée du 22 août à la lecture ? Hors de question de la décréter journée internationale de quoi que ce soit, tournons ces dérives commerciales en ridicule et profitons-en juste pour célébrer le Ray’s Day d’une manière qui aurait plu à l’auteur, comme une grande fête d’anniversaire dans le jardin avec ballons et tartes aux myrtilles.

Il s’agirait d’une journée pour fêter la lecture, quel que soit le support : pas de gue-guerre papier vs numérique, ce qui compte, ce sont les histoires, leurs auteurs et les lecteurs. Tout le monde est invité, à condition de respecter les copains. Ensuite, hors de question d’en faire un prétexte au business et au commercial : le 22 août doit être le jour où la lecture s’offre et se partage gratuitement et librement. Les auteurs pourront poster sur leur site une nouvelle inédite,  ou offrir l’un de leur livre seulement l’espace d’une journée, ou faire une lecture sur Youtube en direct, toutes les idées les plus folles sont autorisées et même fortement conseillées. Les éditeurs, eux, peuvent également proposer l’un de leur livre gratuitement toute la journée, solliciter leurs auteurs, offrir des goodies ou imaginer des initiatives inventives pour promouvoir l’acte de lire sans tomber dans le commercial. Les librairies et les bibliothèques pourront organiser des lectures ou des rencontres. Enfin, les lecteurs ne seront pas en reste et seront invités à partager leur livre préféré, à se raconter, à faire partager leur expérience via les blogs et les réseaux sociaux. »

Vous avez envie de participer mais vous manquez d’idées ? Allez en piocher quelques-unes ici.
Vous voulez participer ? Identifiez vos participations sur les réseaux avec le hashtag #RaysDay !

Comme on ne change pas une équipe qui gagne – paraît-il – je compte, comme l’an dernier, envoyer quelques livres voyager dans les provinces françaises (voire internationales). Le largage se fera sur la commune de Saint-Jean de Luz (64), en centre-ville et, si par hasard il y a des éclaircies, dans les environs (mais n’y comptez pas trop).
Les livres porteront un bandeau jaune qui se présente comme ceci :

Sur chacun, un petit blabla pour parler de l’opération, quelques mots pour caractériser le roman (avec l’âge pour les romans jeunesse). Pas de marque-page, vu que j’ai eu la bonne idée… de les oublier !
Cette année, je laisserai un petit carton avec mon adresse email à l’intérieur des livres… J’espère que les lecteurs qui ramasseront mes livres me diront jusqu’où ils ont voyagé. L’an dernier j’avais laissé mes coordonnées sur les réseaux, mais ça avait été un flop.

Si vous êtes dans le coin, ouvrez les yeux ! Si vous n’y êtes pas mais que vous connaissez quelqu’un qui s’y trouve, faites passer l’info 🙂

Voilà un petit aperçu du tas prêt (ou presque) à partir :

 

Et vous, vous faites quoi pour le Ray’s Day ?

Après le Ray’s Day…

Voilà, le Ray’s Day, c’est terminé.

save-the-date-books-1024x643

Ce que j’en retiendrai :

– que je me suis amusée avec tout un tas de concours plus marrants les uns que les autres.
– que j’ai découvert un challenge qui me plaît beaucoup… mais auquel je ne peux pas participer (tout mon entourage lit). Mais peut-être vous laisserez-vous tenter.
– que j’ai récolté quelques souvenirs de lecture.
– que je me suis amusée à préparer mes livres voyageurs et que les transparents étaient une bonne idée.
– que j’ai fait un super tour en ville pour les déposer (à repasser dix fois aux mêmes endroits pour attendre qu’il y ait moins de monde).
– que j’ai vachement flippé pour les-dits livres quand il s’est mis à pleuvoir et que l’orage a tonné et que j’ai couru vraiment super vite (mais pas aussi vite que pour échapper à un sanglier – une longue histoire … – parce que ça glissait).
– que j’ai vu au moins deux personnes sourire quand je faisais mes dépôts et qu’ils m’ont regardée faire – et ça, ça n’a pas de prix.
– que je suis repassée à tous les lieux de dépôt aujourd’hui… et que je n’ai rapporté qu’un seul livre (dans un lieu super mal choisi, donc je m’y attendais). Ce qui veut dire que tous les autres voguent vers d’autres cieux. J’espère que les lecteurs utiliseront le hashtag ou me contacteront via Twitter (car j’ai laissé mon pseudo).
– que j’ai beaucoup aimé distribuer des livres voyageurs, et que j’ai bien envie de recommencer. À voir si je parviens à attendre l’édition 2015 !

Bon à savoir pour l’année prochaine :
– les liens, ça marche moyen.
– je m’organiserai plus tôt… et on verra s’il y a moyen de faire quelque chose avec les associations locales.
– je choisirai mieux mes lieux de dépôt : à l’abri, visibles facilement, faciles à ramasser, et surtout dans des lieux passants.
– je testerai peut-être un système d’étiquettes avec de flash-codes. Mais vu que mon portable date du Moyen-âge des télécom, je ne sais ni comment ça marche, ni si c’est très utilisé (et vous ?).
– j’essaierai de trouver quelqu’un qui veuille bien participer avec moi – IRL, s’entend. J’adorerais organiser une rencontre de lecteurs !

Et vous, vous vous laisseriez tenter ? Vous avez déjà des idées ?

En bref, merci à Neil Jomunsi pour cette excellente initiative !!

Ray’s Day !

Aujourd’hui, c’est le Ray’s Day. Un jour entièrement consacré à la lecture et au partage de la lecture qui, contrairement à ce qu’on veut bien nous faire croire, n’est pas une activité si solitaire que cela. La preuve : blogs, réseaux sociaux de lectures et autres comités de lecteurs se multiplient !
Bref. Aujourd’hui, Ray Bradbury (un grand lecteur) aurait eu 94 ans.

save-the-date-books-1024x643

C’est pourquoi Neil Jomunsi a choisi ce jour pour célébrer la lecture. Comment ? Par tous les moyens qui vous passent par la tête. Vous pouvez faire une lecture publique, construire une boîte à livres, lire une histoire à votre petite nièce pour la sieste… Chacun fait ce qu’il veut !
Si vous êtes en manque d’idées, allez faire un petit tour sur le site mis en place spécialement pour l’occasion !

Pour ma part, j’ai déjà annoncé que j’allais lâcher dans la nature quelques titres issus de ma bibliothèque avec une petite carte invitant ceux qui les trouveront à le partager sur les réseaux, et une autre carte décrivant le roman en peu de mots.

Mais pour celles et ceux qui ne seraient pas à proximité de mes bouquins baladeurs, je vous propose un autre jeu : partageons 5 souvenirs de lecture marquants !
Et je commence.

– 1. J’ai 6 ans, et je suis en CP. Un dimanche matin, les parents nous emmènent faire un vide-grenier (un truc nouveau et original, à l’époque). Je viens d’apprendre à lire, et j’ai déjà terminé les aventures de Ratus aux sports d’hiver. Sur un stand, j’avise un livre qui me tape dans l’œil, et pour cause : il y a un cheval dessiné sur la couverture ! Il est à 5 francs et, ça tombe bien, j’ai perdu quelques dents dernièrement et la petite souris a été généreuse. Premier achat de moi à moi (et le début d’une longue série) ! En plus ce livre était génial !
D’ailleurs, je l’ai encore, et il a survécu à tous les tris de ma bibliothèque d’enfant (contrairement à la plupart des titres).

Rescapé de la bibli

Un super roman épistolaire dont je garde un bon souvenir !

– 2. J’ai 10 ans et je suis malade comme un chien. Tellement malade que je rate le Carnaval de l’école (je le regrette encore, vu que mon costume était génial) et que je contamine ma grand-mère ! Entre deux quintes de toux, et pour tromper l’ennui, je viens à espérer que ce soit le jour de réception du magazine auquel je suis abonnée, bien que je sache que c’est impossible, ayant reçu le précédent moins d’un mois plus tôt.
Et là…. SURPRISE !!! Quelqu’un (Qui ? Souvenir trop brumeux) remonte avec le courrier, parmi lequel le précieux, le dernier numéro de Mégascope ! Lu bien au chaud, sous la couette du lit des parents !

La collection de Megascope

Concrètement, ce sont ceux de mon frère, impossible de remettre la main sur les miens.

– 3. La même année (mais plutôt vers l’automne, je dirais). Nous sommes en randonnée pas loin de la maison. Comme toujours, mon frère et moi cavalons loin devant. Il n’aime pas lire (même pas les cartons de céréales) et j’entreprends de partager avec lui mon dernier coup de cœur : Harry Potter à l’école des sorciers . Je partage dans les grandes largeurs : je lui raconte l’histoire dans les moindres détails. Soûlé de m’entendre ressasser les aventures des apprentis sorciers (que j’avais saucissonnées pour faire durer le plaisir)… il a été les lire à la source ! Bon point pour moi : il paraît qu’il n’a jamais été surpris parce que j’avais tout raconté et, surtout, il a continué !
D’ailleurs, il m’a pownée au dernier WE à mille !

Harry Potter, versions 1 et 2.

A droite, la version qu’on m’a offerte et qui, comme vous pouvez le voir, a un peu vécu. A gauche, celle que j’ai racheté cette année dans un vide-grenier car, incroyable mais vrai, la traduction de l’édition originale en VF… n’était pas complète.

– 4. C’est l’heure de la sieste. Je dégaine mon exemplaire de Patatras ! de Philippe Corentin (un de mes albums chouchou).
Des albums ? On en a des tas et des tas, car nous avons tous été abonnés – au moins brièvement – à l’École des Loisirs. Mais voilà, Patatras !, c’est notre lecture fétiche. D’ailleurs, mon frère et moi sommes probablement encore capables de réciter le début ! Quand j’essayais de faire des variations de style, il s’écriait violemment « Non, c’est pas ça!! » (il ne savait pas encore lire).

Patatras le loup, de Philippe Corentin

Le fameux Patatras, et le non moins fameux début !

– 5. Je suis au collège. J’ai toujours un livre dans mon sac. Quand je m’ennuie en cours (et boudu que ça arrivait souvent…!), je lis frauduleusement sur ma table. J’ai dévoré un certain nombre de titres de cette façon, à l’insu de mes professeurs mais pas de mes camarades qui, eux, se demandaient quand j’allais me faire choper ! (Réponse : jamais, même en lisant ostensiblement ! Mais ça ne veut pas dire que je vous encourage à ne pas écouter en classe !).
Par exemple, je me souviens d’avoir lu La Caverne, de Kathleen Karr. Je m’en souviens parce que je l’ai lu en cours de techno, en quatrième ou bien en troisième, je ne sais plus (on ne faisait absolument rien, et la prof téléphonait à son fils) et laissez-moi vous dire que mon exemplaire était un bon petit pavé (apparemment il ne ferait que 236 pages, mais c’était vraiment un gros livre), et qu’il n’était pas facile de le dissimuler sur la paillasse.

La caverne, Kathleen Karr

Une lecture clandestine ! (Bien plus stimulant en classe qu’à la lampe de poche, sous la couette!)


Et vous, quels sont vos 5 souvenirs de lecture les plus marquants ?

 

En préparant le Ray’s Day…

Vendredi, le 22 août, on fêtera le Ray’s Day, une initiative lancée par Neil Jomunsi,  pour célébrer la mémoire de Ray Bradbury (qui aurait eu 94 ans le 22), mais surtout pour célébrer la lecture, les lecteurs, les livres et leurs auteurs !

save-the-date-books-1024x643

 

Chacun peut, à sa façon, marquer le coup. Ne serait-ce qu’en bouquinant un peu ce jour-là. Vous pouvez bien sûr partager ces moments avec d’autres. Si vous n’avez pas d’idées, vous pouvez aller faire un petit tour sur le site de l’événement, il y a plein d’idées recensées !

Pour ma part, j’ai décidé de célébrer la journée à ma façon. D’une part en publiant un article spécial ce jour-là (que vous verrez vendredi, donc). D’autre part en disséminant des livres de-ci de-là (sur Saint-Jean de Luz (64) et alentours, vu que j’y serai vendredi), avec une petite étiquette spéciale qui se présente comme ci-dessous :

rays-day-1

Chaque livre comporte cette étiquette ainsi qu’une petite description en trois lignes. J’espère qu’ils seront ramassés par des lecteurs, ou des gens désireux de les faire voyager !

Et un petit aperçu des heureux élus :

RaysDay!

En somme, si vous êtes sur la côte, il ne vous reste qu’à ouvrir grand les yeux !

Le Ray’s Day, ça se passe partout :
Acr0 et Rhi-Peann organisent un slunch à Toulouse
Un Papillon dans la lune et RSFBlog organisent un concours
Quand le tigre lit organise un échange de livres à Paris
Tu lis quoi ? lâchera des livres entre Metz et Luxembourg
Nathalie organise un petit challenge lecture

Et ce n’est qu’un infime aperçu de tout ce qui se prépare ! Et vous, vous faites quoi pour le Ray’s Day ?