À la nuit tombée : conseils aux monstres et aux enfants pour bien vivre ensemble, Enrique Quevedo.

à-la-nuit-tombée-quevedo

À la nuit tombée, quand on est un enfant, il n’est pas toujours simple de détourner l’attention d’un monstre dans un long corridor sombre ou encore d’éviter celui qui veut sortir du placard de notre chambre lorsqu’on dort tranquillement… Par ailleurs, à la nuit tombée, quand on est un monstre, il n’est pas toujours facile de chasser les enfants qui envahissent le parc où l’on se repose ou de se cacher sous l’escalier lorsqu’un petit humain en dévale les marches au moment même où l’on sort rejoindre quelques monstrueux mais. Heureusement, les conseils d’Enrique Quevedo sont là pour apprendre à chacun à faire face à de telles situations !

Qui n’a jamais senti de délicieux (ou pas !) frissons à la perspective d’un monstre rôdant sous son lit, derrière la porte d’une armoire ou dans l’obscurité des couloirs ?
Mais auriez-vous seulement imaginé, du haut de vos cauchemars enfantins, que cette terreur pouvait s’avérer… réciproque ?

Enrique Quevedo propose donc un double manuel de vivre-ensemble. La première partie, adressée aux enfants, leur apprend comment éviter les monstres et vivre en bonne intelligence avec eux?. Il multiplie donc les conseils et recommande ainsi aux enfants de rester tapis sous les couvertures, les monstres étant, de fait, allergiques aux acariens ou bien de prendre son bain une fois par jour, sous peine d’être confondu avec un monstre des égouts…
La seconde partie de l’album prend le contrepied : Enrique Quevedo s’adresse donc aux monstres et leur explique comment éviter ces troublants petits énergumènes. Et les moyens à disposition des monstres sont nettement moins efficaces que ceux des enfants : il leur est recommandé de se déguiser ou bien de prier pour que les parents gardent leurs turbulents enfants. L’album est truffé d’humour !

à-la-nuit-tombée-quevedo-1

Les illustrations sont, tout simplement, sublimes. Enrique Quevedo joue sur le clair-obscur avec talent ! Sur fond noir, il déroule des monstres et paysages fantasmagoriques, composés de fins traits blancs.

Enrique Quevedo a, manifestement, beaucoup réfléchi à la question de la saine cohabitation enfants-monstres, deux espèces à qui il adresse une foule de conseils pratiques pleins de bon sens et non dénués d’humour. Ses dessins créent un univers onirique, qui mêle me réel au rêve, et la réalité à l’extraordinaire avec un immense talent. 

 

À la nuit tombée : conseils aux montres et aux enfants pour bien vivre ensemble, Enrique Quevedo.
Seuil Jeunesse, avril 2016, 40 p.