[2021] Le Mois de la Fantasy

Emballée par ma participation de l’année dernière, j’ai eu envie de replonger dans le Mois de la Fantasy cette année, encore une fois propulsé par Pikiti Bouquine, qui explique tout dans sa vidéo.

Objectif du challenge : durant le mois de mai (du 1er au 31), il s’agit de lire des romans de fantasy (acception anglosaxone qui couvre aussi par exemple l’urban fantasy) rentrant dans différentes catégories. Certains romans peuvent rentrer dans différentes catégories ce qui peut aider à réduire le nombre de titre à lire ;).

Il est possible de partager lectures, PAL, avis, notamment sur le groupe facebook consacré.

Et voici ma pile-à-lire !

Sans plus attendre, voici les catégories sus-dites, et les titres de ma PAL sous chaque mention :

Bien au chaud dans notre monde

Nous avons appris : des romans (de fantasy !) d’apprentissage, de formation, ou qui se déroulent dans une école.
Akata Warrior, Nnedi Okorafor (oui oui, il était déjà dans mon Cold Winter mais chuuut). On y suit les aventures de Sunny Nwazue, collégienne le jour et apprentie magicienne la nuit. J’avais adoré le premier tome, je suis curieuse de lire la suite.
La Ville sans vent, Éléonore Devillepoix. Il semblerait que les personnages soient en fin de formation au tout début de l’histoire !

Nous vécu de longues aventures : un tome de saga.
Akata Warrior, Nnedi Okorafor : c’est un tome 2.
La Ville sans vent, Éléonore Devillepoix : c’est un premier tome !

Nous avons rencontrés des gens exceptionnels : où l’on croise des personnages maniant la magie, la sorcellerie, des pouvoirs particuliers.
On ne change pas une équipe qui gagne, et on reprend (encore !) les deux mêmes titres :
Akata Warrior, Nnedi Okorafor
La Ville sans vent, Éléonore Devillepoix.

Nous avons découvert que nous avons une DESTIN : où sont impliqués un élu, une quête ou quelque chose d’approchant.
Allez, enfin un nouveau titre !
Le Chant des Cavalières, Jeanne Mariem Corrèze : dès le résumé, il est question pour la protagoniste « d’affronter son destin ». Que demande le peuple ?

Nous traversons la forêt

Et commençons le périple : où l’on voyage ou bien un roman ne se déroulant pas dans un univers de type européen
Akata Warrior, Nnedi Okorafor (ça faisait longtemps, non ?) : l’intrigue se déroule au Nigéria, et c’est très dépaysant !
– Montès
, Isabelle Bauthian : la protagoniste est envoyée en territoire ennemi pour une délicate mission…

A la rencontre des autres : un roman qui fait intervenir le petit peuple
– Le jour où l’humanité a niqué la fantasy, Karim Berrouka : ça commence avec un lutin énervé. C’est good, non ?

Une partie à cloche pied : où l’on se lance un défi.
Après quelques recherches et graissages de pattes, j’ai trouvé un défi qui me semble vraiment ambitieux : lire en lecture commune La ville sans vent avec mes comparses de LC préférées et le terminer en moins d’un mois ! Oui, il est petit. Oui, c’est long un mois. Donc ça vous semble peut-être un défi un peu trop facile.
C’est le moment où je vous dis qu’on lit le tome 2 du Sorceleur en LC ? Depuis décembre 2020 ? Voilà voilà. Donc oui, c’est un gros défi.

La fin en la survolant : où des créatures volantes sont impliquées
Le Chant des cavalières, Jeanne Mariem Corrèze : je n’en ai pas parlé plus haut, mais les cavalières du titre… elles chevauchent des dragons !

Vers d’autres Contrées

Pour y trouver l’amour : une petite romance est présente dans l’histoire
Géante : Histoire de celle qui parcourut le monde à la recherche de la liberté, Jean-Christophe Deveney et Núria Tamarit. D’après le résumé, il pourrait être question d’amour dans les détours de l’intrigue ! Et ce sera ma seule BD de la sélection !

Pour y trouver un apprenti : où l’on lit de la littérature jeunesse
Akata Warrior, Nnedi Okorafor (encore lui ?! Mais oui)
La Ville sans vent, Éléonore Devillepoix (la même)

Se laisser porter : participer à une des lectures communes, ou laisser quelqu’un un choisir un titre, ou tirage au sort
Les lectures communes portent sur Elantris ou La Guerre du Pavot.
Je triche un peu, avec ma propre LC (cf. ci-dessus) !

Découvrir une nouvelle ville : un roman d’urban fantasy !
– Le jour où l’humanité a niqué la fantasy, Karim Berrouka : je n’en suis pas tout à fait sûre, mais je me demande si ce titre ne pourrait pas entrer dans cette catégorie. Affaire à suivre !

Vous participez ? Qu’avez-vous prévu de lire ?

9 commentaires sur “[2021] Le Mois de la Fantasy

  1. Steven dit :

    Une très jolie sélection qui j’espère, te réservera de bonnes surprises !

    J'aime

  2. Un challenge très tentant ! Je n’y participe pas – notamment parce que je n’ai pas Facebook et que c’est toujours un peu frustrant de suivre ce genre de challenges de loin, et aussi parce que j’en ai un autre sur le feu pour toute l’année.
    Finalement, ça marche un peu sur le principe des menus, c’est ça ? Comme le Cold winter challenge, etc. ?

    J'aime

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s