Brèves de comptoir #226

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en bref !

Du réchauffé ! (car je me suis endormie sur mon article la semaine dernière, semble-t-il).

Lundi : Mnémos accueille Mü !

Nouveauté chez Mnémos en ce début d’année : la maison d’édition accueille un nouveau label, issu des éditions Mü. Celui-ci proposera une littérature des mutations avec « des voix singulières, décalées et hardies », dans la lignée de quelques titres déjà édités comme Moi, Peter Pan de Michael Roch, Dernières fleurs avant la fin du monde de Nicolas Cartelet ou Confessions d’une séancière de Ketty Steward.
Voici ce sur quoi se concentrera la ligne éditoriale : les « plumes francophones, tout comme les voix du monde sensibles aux ruptures sociales, écologiques, politiques et humaines. Ce nouveau label a pour vocation de se positionner sur le rayon de littérature générale pour un public curieux, en quête d’histoires, de personnages, de critiques, de visions et de perspectives en adéquation avec ce qui compose ses imaginaires et ses cultures.« . Less parutions prévues pour le début 2020 sont les suivantes :

Le Livre Jaune de Michael Roch (20 mars)
Walter Kurtz était à pied d’Emmanuel Brault (20 mars)
Petit Blanc de Nicolas Cartelet (avril)
Je n’aime pas les grands de Pierre Léauté (mai).

Mardi : Prix Imaginales des Bibliothécaires !

Lancé en 2018, le Prix Imaginales des Bibliothécaires est le 4e prix spécial décerné par le festival spinalien des Imaginales. À ce titre, il côtoie ceux des lycéens, des collégiens et des écoliers. Sous la houlette du comité de sélection (composé de Stéphanie Nicot, 6 bibliothécaires référents et deux responsables éditoriales de Premier Chapitre), les bibliothécaires lisent les 5 titres de la sélection, qu’ils classent à l’issue de la période de lecture (de janvier à avril). Voici les titres en lice cette année :

♥ Chevauche-brumes, Thibaud Latil-Nicolas (Mnémos).
Les Furtifs, Alain Damasio (La Volte).
Une sirène à Paris, Matthias Malzieu (Albin Michel).
La Lyre et le Glaive, Christian Léourier (Critic).
Mers mortes, Aurélie Wellenstein (Scrineo).

Cette année encore, j’ai le plaisir de participer avec mes collègues. J’ai déjà lu un titre (que j’ai adoré) et je suis en pleine découverte du deuxième. Les collègues sont au taquet, et certains ont déjà attaqué le lobbying en faveur de leurs favoris 😉

Jeudi : Terre de Brume en podcast !

La RTBF, après divers podcast de thriller, d’horreur, de true crime et de science-fiction, consacrera sa prochaine Fiction Digitale au diptyque de fantasy de Cindy van Wilder intitulé Terre de Brume.

Lundi : la fantasy est la BnF !

Indépendamment de l’expo Tolkien (visible jusqu’au 16 février), la BnF lance un site consacré à la fantasy. Le site, assez riche, est visible à cette adresse. Par ailleurs, un cycle de conférences est organisé, les jeudis soirs. Tout le programme est ici.

Mardi : les lauréats du prix des lecteurs Bifrost !

Chaque année, les lecteurs de Bifrost sont invités à voter pour le meilleur texte paru dans la revue ; les résultats sont annoncés dans le numéro de janvier. Infos supplémentaires ici.

Nouvelle francophone : « La Longue patience de la forêt », de Christian Leourier (in Bifrost 93).
Nouvelle étrangère : « ZeroS », de Peter Watts , trad. Gilles Goullet (in Bifrost 93 itou).

Mercredi : quatrième tour du Prix Bob Morane !

Le prix Bob Morane récompense une œuvre de fiction publiée dans l’année civile du prix en cours ; il a été créé en 1999 par Marc Bailly, en hommage au personnage fictif d’Henri Vernes, créé en 1953, que vous connaissez peut-être par le biais des romans ou des bandes-dessinés dont il est le héros (à défaut, vous avez peut-être entendu la chanson d’Indochine). Comme Bob Morane a exploré tous les genres possibles et imaginables, la sélection est à son image.
Voici les titres sélectionnés pour le quatrième semestre 2019 :

Romans francophones :

Romans traduits :

  • Tomi Adeyemi : De sang et de rage, Éditions Nathan (traduit par Sophie Lamotte d’Argy)
  • Katherine Arden : L’ours et le rossignol, Éditions Denoël (traduit par Jacques Collin)
  • Damian Dibben : Demain, Éditions Stephane Marsan (traduit par Cédric Degottex et Louise Malagoli)
  • Robert Anson Heinlein : Waldo, Le Belial’ (traduit par Pierre-Paul Durastanti)
  • Ada Palmer : Trop semblable à l’éclair, Le Bélial’ (traduit par Michelle Charrier)
  • S.K. Vaughn : Seule dans l’espace, Bragelonne, (traduit par Sylvie Denis)

Nouvelles :

  • Christophe Corthouts : Mémoires vivaces, Évidence Éditions
  • Lionel Davoust : Contes hybrides, Éditions Mille Cent Quinze
  • Ken Liu : Jardins de poussière, Le Bélial’
  • Bruno Pochesci : L’espace, le temps et au-delà, Flatland.

Les sélections sont visibles ici : premier trimestre, deuxième trimestre, troisième trimestre.

Jeudi : de l’aide pour suivre The Witcher !

L’univers étant assez complexe, Netflix met à disposition une carte de l’univers dans lequel se déroulent les aventures de Geralt.

Samedi : prix Ayerdhal !

À l’occasion de ses 10 années d’existence, l’association ImaJn’ère est fière d’annoncer la création du Prix Ayerdhal. Ce dernier sera un prix doté qui vise à récompenser une autrice ou un auteur pour l’ensemble de son œuvre et pour son apport à la littérature de genre. Ce prix a été créé en mémoire de Yal Ayerdhal, un auteur français de nombreuses fois primé, qui a marqué la science-fiction comme le thriller avec des textes engagés et qui a énormément milité pour les droits des auteurs.
Le premier Prix Ayerdhal sera remis lors du festival Imajn’ère, le 2 mai prochain, aux Greniers Saint-Jean à Angers, avec la participation de la Région Pays de la Loire, la Ville d’Angers et d’un donateur privé.

 

Bon dimanche !

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s