Brèves de comptoir #210

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en bref !


Lundi : un jeu vidéo pour Blacksad !

La bande-dessinée de Juan Diaz Canales et Juanjo Guarnido vient de connaître une adaptation vidéo-ludique, par le studio Pendulo (disponible sur PS4, Xbox, PC, Switch et interdite aux moins de 18 ans). Le jeu, intitulé Blacksad – Under the skin sera disponible en septembre.

Lundi encore : Les Animaux Fantastiques 3 repoussé !

La parution du film est désormais repoussée à novembre 2021, avec un tournage qui devrait débuter au printemps prochain. Voici ce qu’en dit Ron Sanders, président de la distribution pour Warner Bros. :

J.K. Rowling a créé un univers impressionnant qui a captivé des gens de tous âges, nous entraînant dans un voyage magique extraordinaire. Le studio Warner Bros. est très fier d’être la maison de ce monde et est des plus enthousiastes au sujet de l’avenir de cette saga. Nous sommes impatients de présenter le troisième chapitre de la série au public du monde entier en novembre 2021

Encore un peu de patience, donc !

Mardi : de l’imaginaire chez L’Harmattan !

L’éditeur vient de lancer une nouvelle collection d’imaginaire et de fantasy : Miroirs du Réel. Les deux premiers titres (Les Navigateurs de l’infini, de J.-H. Rosny aîné et Les Hasards de la célérité de Thierry Cladart) ont été publiés en février et avril. Benoît Macquart, directeur et fondateur de la collection envisage de publier une dizaine de titres pour cette première année avec, comme objectif principal, d’offrir une meilleure exposition aux ouvrages signés par des auteurs africains. Plus d’infos ici.

Mercredi : les Imaginales !

Le festival spinalien approche (du 23 au 26 mai). Le programme, comme le communiqué de presse, sont en ligne.
Le palmarès des prix également !

Prix Imaginales :

Créé en mai 2002, à l’initiative de la Ville d’Epinal, le Prix Imaginales est le premier prix exclusivement consacré à la fantasy en France. Il récompense à la fois des écrivains, des illustrateurs, des essayistes ou des traducteurs. Un jury composé de journalistes, de critiques et de spécialistes départage les meilleures œuvres de fantasy dans six catégories ; les six lauréats reçoivent un prix doté.
L’annonce des prix se fait début mai, afin de pouvoir, dans la mesure du possible, accueillir les auteurs récompensés aux Imaginales à Épinal.

Roman francophone : Robert DARVEL, Femmes d’argile et d’osier (Les Moutons Électriques).
Roman étranger : Dmitri LIPSKEROV, Le dernier rêve de la raison (Agullo), traduction de Raphaëlle PACHE.
Roman jeunesse : Estelle FAYE et Nancy PENÀ, Les Guerriers de glace (Nathan).
Illustration : Daniel ÉGNEUS pour Le Dogue noir de Neil GAIMAN (Au Diable Vauvert).
Nouvelle : Neil GAIMAN, Signal d’Alerte (Au Diable Vauvert).
Prix Spécial du jury : Anne BESSON, Dictionnaire de la Fantasy (Vendémiaire).

Prix Imaginales des Écoliers :

Les élèves de 3 classes de CM1-CM2 d’Epinal ont tranché et, cette année, leur préférence va au roman Le Dernier bleuet, de Danielle Martinigol et Isabelle Fournié (Actusf). Félicitations !
Les autres titres en lice sont visibles ici.

Prix Imaginales des Collégiens :

Créé en 2009, le Prix Imaginales des Collégiens, PIC pour les intimes, a pour but de promouvoir les littératures de l’imaginaire auprès du jeune public, en lui proposant des sélections riches et variées. Tous les ans, les collégiens sont appelés à voter pour leur titre préféré, qui se voit attribuer la prestigieuse récompense au cours des Imaginales (Épinal).
Cette année, il récompense Stéphane Servant pour Sirius (Rouergue). Félicitations !
Les autres titres en lice sont visibles ici.

Prix Imaginales des Lycéens :

Le Prix Imaginales des Lycéens, PIL pour les intimes, a pour but de promouvoir les littératures de l’imaginaire auprès du jeune public, en lui proposant des sélections riches et variées. Tous les ans depuis 2005, les lycéens sont appelés à voter pour leur titre préféré, qui se voit attribuer la prestigieuse récompense au cours des Imaginales.
Il récompense cette année Floriane Soulas pour Rouille (Srineo). Félicitations !
Les autres titres en lice sont visibles ici.

Prix Imaginales de la Bande-dessinée :

Le Prix Imaginales de la Bande-Dessinée récompense des bandes-dessinées appartenant aux divers genres de l’imaginaire : prioritairement la fantasy, mais également le fantastique ou la science-fiction. Les BD retenues le sont en raison de leurs qualités littéraire, scénaristique et graphique, de la richesse de leur imagination ou de leur capacité à susciter la réflexion et le débat chez les lecteurs, quels qu’ils soient et doivent pouvoir s’adresser à des adultes.
Les titres devront être francophones, et avoir été publiés durant l’année civile précédente – du 1er janvier au 31 décembre 2018 pour le prix 2019 – en édition originale, à compte d’éditeur, diffusés et disponibles en librairie sur le territoire national.

Pour sa première édition, le prix récompense Shi #3 : Revenge de José Homs (illustration) et Zidrou (scénario). Les autres titres en lice sont visibles ici.

Il ne manque donc plus que le Prix Imaginales des Bibliothécaires (bientôt) et on les aura tous 🙂

Jeudi : de l’imaginaire chez France Culture !

Voici deux podcasts.
Le premier propose une lecture d’une nouvelle de Ray Bradbury ; le second, Les Chemins de la philosophie, se propose d’explorer la philosophie dans l’œuvre d’Hayao Miyazaki avec : Ponyo sur la falaise, Porco Rosso, Princesse Mononoke, et Nausicaä de la Vallée du Vent.

Vendredi : une adaptation TV pour Les Rivières de Londres !

La série de Ben Aaronovitch va également connaître une adaptation, sous la houlette de Simon Pegg (Star Trek Beyond) et Nick Frost (Into the Badlands), qui se concentreront (dans un premier temps ?) sur le premier tome, Les Rivières de Londres. L’auteur devrait être producteur exécutif auprès du duo (ce qui laisse espérer de bonnes choses pour cette adaptation). Pas de date annoncée pour l’instant !

Vendredi encore : comment échapper à Game of Thrones (ou pas) ?

Il ne vous aura sans doute pas échappé que la folie Game of Thrones s’est de nouveau emparée de la planète. Que faire, dès lors, si vous faites partie des derniers irréductibles gaulois à ne pas suivre la série ? Elbakin s’est penché sur la question et vous propose quelques échappatoires !

Notez toutefois que la maison d’édition britannique Folio Society prévoit une édition collector du premier tome (dans un premier temps), illustrée par Jonathan Burton, comprenant 16 illustrations couleur et des enluminures à l’effigie de l’emblème des grandes maisons de Westeros en début de chapitre. L’édition proposera également une nouvelle introduction de Joe Abercrombie, fan parmi les fans de G.R.R. Martin. Le livre devrait sortir en fin d’année (sans précision de date).
Chez Pygmalion, c’est une collection d’essais qui va voir le jour, notée comme « approuvée par la Garde de Nuit » – une association de fans qui existe depuis 2011. Premier titre prévu pour le 29 mai. Toutes les infos ici.
Comme il est dit que vous n’échapperez pas bien longtemps à l’univers de G.R.R. Martin, un dernier point : les spin-off.
Outre le premier projet de spin-off déjà annoncé par HBO, deux autres en sont à la phase de script et « avancent bien » selon l’auteur, qui les considère plus comme des suites que comme des spin-off. Pas plus d’infos pour l’instant, ni sur le contenu ou les dates provisoires de ces projets, pas plus que sur le tome 6.

 

Bon dimanche !

 

Publicités

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s