Partagez #unlivrepourdemain !

Comme vous le savez sans doute, à moins de ne pas vivre en France ou de vivre en ermite, à la fin de la semaine (soit dimanche 23), se tiendra le premier tour des élections présidentielles. Où nous serons appelés à choisir entre 11 clowns candidats-on-ne-peut-plus-sérieux.
Et quand on voit la mentalité ambiante entre les 11 poulains sus-nommés, ça fait peur.

Mais, heureusement, on n’est pas obligés de subir en silence. On peut encore manifester (peut-être plus pour très longtemps, d’ailleurs), dire non, résister à sa manière. Après tout, la politique, à l’origine, ça ne désigne pas seulement cette vaste mascarade que l’on nous présente aujourd’hui. Non, la politique, c’est ce qui concerne les citoyens et leur façon de vivre ensemble. À nous, donc, d’avoir des comportements un peu plus citoyens que ce qu’on nous montre !

Le rapport avec un blog littéraire ? La littérature, évidemment.
La littérature jeunesse, plus précisément. Car celle-ci s’adresse à un adulte en formation, aborde, bien souvent, des thèmes que la littérature « pour adultes » n’aborde plus depuis bien longtemps, et accorde à ses sujets un traitement bien plus saillant que ne le fait sa consœur pour lecteurs plus âgés. En ajoutant à ce paramètre les notions de partage et d’engagement littéraire, le projet #unlivrepourdemain est né dans l’esprit de Tom (La Voix du Livre).

Le principe : lâcher dans la rue ou dans un espace public #unlivrepourdemain qui vous fait réfléchir et / ou vibrer. Un livre qui vous transporte et vous fait espérer quelque chose d’autre (personnellement ou collectivement).

Comment procéder :

  1. Choisissez votre livre ;
  2. Mettez un post-it dessus indiquant « À toi de partager #unlivrepourdemain » ;
  3. Lâchez votre livre dans l’espace public ou dans la rue ;
  4. Prenez une photo ;
  5. Partagez cette photo sur les réseaux sociaux avec le hashtag #unlivrepourdemain pour inciter les gens à faire la même chose.

Pour ma part, j’ai choisi de partager Le Regard des princes à minuit d’Erik L’Homme, un court recueil de nouvelles qui, lorsque je l’avais lu, m’avait regonflée à bloc. Chaque nouvelle met en avant une perle de sagesse mais incite aussi à se rebeller contre une société toujours plus abrutissante et abêtissante, à refuser la servitude moderne (aux médias et autres réseaux dits sociaux, par exemple) et à adopter un comportement plus citoyen.
Il sera largué aujourd’hui, équipé de son post-il réglementaire et d’un petit texte à l’intérieur :

Ce livre a été lâché dans l’espace public dans le cadre du projet #unlivrepourdemain. Ce projet invite chaque lecteur, quel qu’il soit, à laisser un livre quelque part qui, quelques jours avant les élections présidentielles, donne de l’espoir, fait réfléchir peut-être, en tout cas ouvre d’autres possibles.
Trois axes qui, pour moi, sous-tendent Le Regard des princes à minuit, un livre qui m’a fait vibrer, m’a donné envie de croire à une société meilleure et m’a fait espérer.
Toi qui as trouvé ce livre, tu es libre de le garder, mais tu peux aussi continuer de le faire voyager. Tu peux également lâcher dans la nature un autre livre de ton choix qui répond au projet et en partager une photo sur les réseaux sociaux, avec le hashtag #unlivrepourdemain !

À vous de partager un livre pour demain !

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Bla-bla.

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s