Brèves de comptoir #99

brèves

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en bref !

 

Lundi : édition prestige de Clark Ashton Smith, financement participatif !

Et cette fois, c’est Mnémos qui s’y colle. A l’heure où j’écris ces mots, il reste 26 jours pour participer (il en restera 20 le jour de la publication de l’article) et le financement a déjà atteint les 744% ! Ce qui n’est pas une raison pour s’arrêter, car il reste des paliers à débloquer.
Quel est le projet ?

« Retraduire entièrement l’ensemble de l’œuvre de fantasy du grand auteur américain Clark Ashton Smith (CAS), ami de H. P. Lovecraft et de Robert Howard. À eux trois, on peut dire qu’ils inventèrent une bonne part de la fantasy américaine ! Par ailleurs, Clark Ashton Smith participa à l’élaboration du mythe de Cthulhu.
Toutefois, Clark Ashton Smith eut toujours un statut à part dans ce trio de tête. À la fois poète, amoureux fou des écrivains décadents du 19e siècle, styliste hors pair, il engendra une œuvre littéraire d’une rare beauté, hantée par un imaginaire exotique mais aussi sombre, baignée par la magie des mots et des images.
Notre objectif final est simple : pour la première fois en France, publier une traduction renouvelée de la fantasy de Clark Ashton Smith  par des traducteurs experts et amoureux du style et de l’imaginaire de l’auteur dans une édition intégrale et prestige en deux volumes.
Le premier volume, Mondes derniers, contiendra l’ensemble des textes (nouvelles, fragments, poèmes) des cycles de Zothique et d’Averoigne. Le deuxième, Mondes perdus, réunira les textes des cycles d’Hyperborée et de Poseidonis

Comme je le disais plus haut, l’objectif principal est atteint, mais on peut donner toute son envergure à cette édition. Pour participer et avoir toutes les infos qui vont bien, ça se passe !

Mardi : entretien avec Léa Silhol !

L’auteur du très beau La Sève et le Givre évoque ses projets chez Elbakin  !

Mardi encore : conférence des Étonnants Voyageurs !

Le festival avait programmé quelques conférences. Celle animée par Claudine Glot, avec Jean-Marc Ligny, Rosa Montero et Matthias Politycki, autour du thème « L’effet science-fiction » est écoutable en ligne.

Mercredi : les lauréats des Prix Imaginales !

Alors que tout le monde converge, sur ses derniers litres d’essence, vers Épinal, on découvre la liste des lauréats de la mouture 2016. Et attention, il y a du beau monde dans la liste !

Roman francophone : L’Héritage des Rois-Passeurs, Manon Fargetton (Bragelonne).
Roman étranger traduit : Mémoires de Lady Trent, tome 1, Une histoire naturelle des dragons, Marie Brenann, traduit de l’anglais par Sylvie Denis (L’Atalante).
Roman jeunesse : La fille qui navigua autour de Féérie dans un bateau construit de ses propres mains, Catherine M. Valente, traduit par Laurent-Philibert Caillat (Balivernes).
Illustration : Melchior Ascaride, pour l’identité graphique des Moutons Electriques.
Nouvelle : « Une robe couleur d’océan », Estelle Faye (in Légendes abyssales, anthologie officielle du Salon fantastique, Mythologica).
Prix Spécial du jury : les éditions Callidor pour leurs traductions inédites de classiques de l’imaginaire, collection « L’âge d’or de la fantasy ».

Mercredi encore : documentaire consacré à Neil Gaiman !

Neil Gaiman : Dream Dangerously évoquera non pas ses créations, mais reviendra sur l’enfance de l’écrivain au Royaume-Uni et sur l’histoire de sa carrière littéraire. Neil Gaiman y racontera son histoire, mais les réalisateurs sont aussi allés interroger ses collaborateurs et amis, parmi lesquels feu Terry Pratchett, et un tas d’autres personnalités britanniques ou non. Le documentaire est en précommande et sera disponible exclusivement sur Vimeo à partir du 8 juillet prochain. Pour un petit avant-goût, visez la bande-annonce !

Mercredi toujours : les résultats du prix Aurora Boréal !

On en a parlé il y a 15 jours et voici les résultats du prix québécois :

Prix du meilleur roman : Philippe-Aubert pour Le Jeu du Démiurge.
Prix de la meilleure nouvelle : Jean-Louis Trudel pour Garder un phénix en cage, paru dans la Revue Solaris 195.
Prix du meilleur ouvrage connexe : la revue Solaris.
Prix de la création artistique audiovisuelle : Grégory Fromenteau, pour ses couvertures des romans Le Jeu du Démiurge et Les Marches de la Lune Morte.
Prix de la fanédition : au webzine La République du Centaure (Alain Ducharme).

Jeudi : le retour de la collection Anticipations chez Fleuve noir !

Et c’est 12-21, l’éditeur numérique du Fleuve qui propose de titres incontournables de la SF, parus autrefois dans la collection Anticipation – et désormais indisponibles. Entre 1951 et 1997, la collection a publié quelques 2002 titres.
Depuis le 19 mai dernier, 18 titres sont disponibles dans le commerce et l’éditeur semble en avoir programmé d’autres.

Vendredi : 10 ans d’édition pour Manon Fargetton !

Et elle se livre dans un superbe texte poétique sur son site !

Vendredi encore : les Imaginales comme si vous y étiez !

Sur sa chaîne, Samantha Bailly a fait un vlog, jour par jour, des Imaginales :

Et, comme toujours, la talentueuse équipe d’ActuSF vous permet de suivre les conférences données durant le festival ! En voici quelques-unes :

Il y a également des contenus sur leur chaîne Youtube !

Enfin, les Imaginales ont créé leur propre chaîne Youtube et créé des playlists spécifiques, regroupant expositions, conférences, et autres contenus liés.

Et bon dimanche !

Publicités

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s