La Bulle, Timothée de Fombelle & Eloïse Scherrer.

coupdecoeurla-bulle-fombelle-scherrer

La bulle, c’est celle qui flotte au-dessus de la tête de Misha. Elle ne sait pas quand elle est arrivée là, mais la bulle ne la quitte jamais, jamais, jamais, quoique Misha fasse. Colère, indifférence, silence, Misha a tout essayé. Pire… personne ne se rend compte de la présence de cette énorme bulle noire au-dessus du crâne de la petite fille. Un jour, Misha en a assez. Elle enfile ses pantoufles, ramasse son ours en peluche et une épée, grimpe sur ses bouquins et saute dans la bulle. Et elle arrive… ailleurs, un ailleurs où l’imaginaire prend le pas sur le réel.

La Bulle réunit Timothée de Fombelle (au scénario) et Eloïse Scherrer (au dessin), dont c’est le premier album. Et on peut dire que son premier essai est plus que réussi ! Ce sont d’ailleurs ses illustrations qui portent l’essentiel de l’histoire, le texte étant souvent réduit à sa plus simple expression, voire carrément absent. Et c’est avec plaisir que l’on se perd dans les illustrations foisonnantes, fourmillantes de détails et proprement enchanteresses d’Eloïse Scherrer. Et l’ensemble porte merveilleusement l’histoire, l’économie de texte laissant le soin aux images de combler les interstices, tout en laissant libre champ à l’imagination du lecteur ou de l’auditeur.

Misha, donc, bascule dans une sorte d’univers parallèle fantastique et onirique à souhait, dans lequel elle va devoir affronter épreuve sur épreuve, juchée sur son cheval et armée de son épée, tel un valeureux chevalier d’antan. Les épreuves sont dignes des contes traditionnels : fantastiques, angoissantes, oniriques, elles émaillent un parcours épique à souhaits. Peu à peu, Misha affronte donc ses peurs avec force et courage. L’angoisse initiale, matérialisée par l’encombrante bulle noire laisse, au fil des pages, la place à une grande sérénité. La conclusion, très lumineuse, met d’ailleurs du baume au cœur !

C’est à une aventure intérieure éminemment poétique que nous invitent Timothée de Fombelle et Eloïse Scherrer : texte ciselé et illustrations puissamment évocatrices se répondent dans cet album merveilleux (dans tous les sens du terme) et littéralement enchanteur !

La Bulle, Timothée de Fombelle & Eloïse Scherrer. Gallimard Jeunesse, octobre 2015, 42 p.

Publicités

18 commentaires sur “La Bulle, Timothée de Fombelle & Eloïse Scherrer.

  1. Cela a l’air sublime. J’ai passé l’âge mais j’aimerais bien découvrir cet album !

    J'aime

  2. Je veux absolument lire cet album 🙂

    J'aime

  3. Mariejuliet dit :

    Moi qui ne suis pas album jeunesse, là je suis tentée !

    J'aime

  4. Camille dit :

    Ah oui! Celui-ci donne envie!!!

    J'aime

  5. solessor dit :

    Timothée de Fombelle fait aussi des albums ?! Je le découvre, et je suis tentée par l’aventure ! Poésie à coup sûr ! Je ne connais pas l’illustratrice mais elle a l’air de bien s’accorder avec son acolyte.

    J'aime

  6. Lupa dit :

    Je suis tombée folle d’amour pour Timothée de Fombelle depuis que j’ai lu dernièrement « Le Livre de Perle », une vraie révélation qui ne me donne qu’une seule et unique envie ; lire absolument TOUS ses autres titres !!!

    J'aime

    • Sia dit :

      Oooh mais je vois que nous partageons cette bonne résolution ! J’ai attaqué avec Tobie Lolness que j’ai littéralement adoré mais, comme pour toi, Le Livre de Perle a été une véritable révélation !

      J'aime

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s