[2014] Petit bilan de décembre

Décembre en bref : des chroniques, des brèves, une moisson de bouquins, un nouveau challenge, une sélection sur le thème des auteurs préférés découverts dans l’année, une autre sur les personnages secondaires qui mériteraient un livre à eux tous seuls et… et c’est déjà bien. 

Carnet de lectures.

sélection-bd-décembre-2014

Ce mois-ci, j’ai lu pas mal de BD vraiment très chouettes !
J’ai continué la série Silver Spoon, avec les tomes 4 et 5 et… c’est toujours un aussi bon cru ! C’est drôle, c’est bien tourné, c’est prenant, et on continue d’explorer l’univers agricole. Maintenant, j’ai hâte de savoir ce qu’il y a entre Aki et Ichiro, au juste !

J’ai continué la série Alix Senator avec le troisième tome, La Conjuration des rapaces. Et c’est le meilleur opus, jusque-là ! Le scénario est excellent (même si la fin est un peu rapide), et vient alimenter un background de plus en plus étoffé. J’adore le graphisme – qui me plaît d’ailleurs plus que celui de la série originelle ! – tout en s’avérant extrêmement documenté et précis. Le retournement de situation final est fantastique et promet de bons développements. Bref, j’ai hâte de lire la suite !

Côté découvertes mitigées, j’ai lu les tomes 5 et 6 de la série Les Mystérieux mystères insolubles, de Grégoire Kocjan et Julie Ricossé : Peupeur sur la viville et Le Risque du péril dangereux. Il s’agit d’une série mêlant aventures fantastiques et documentaire : au bas de chaque page, une bande documentaire vient éclairer l’aspect architectural et culturel de la région traversée, et c’est un concept vraiment intéressant. La découverte est un peu mitigée car le scénario est très peu complexe et pas suffisamment creusé (la balade est plus prétexte à la découverte culturelle), et les personnages font preuve d’un humour très potache qui ne fait pas toujours mouche. En bref, niveau pédagogie, c’est génial, mais niveau fictif, un peu moins. À réserver aux plus jeunes, ou aux curieux de la région !

J’ai également lu un magnifique album : Cyrano, de Taï-Marc Le Thahn et Rébecca Dautremer, et c’est un vrai coup de coeur ! Le dessin japonisant est tout simplement sublime ! Le texte est extrêmement bien adapté de la pièce, conservant l’essentiel, et l’agrémentant de petites touches d’humour qui font mouche. Bref, un sublime album !

En vrac… 

Ce mois-ci, je suis allée au ciné voir Le Père Noël, d’Alexandre Coffre, qui s’annonce comme une comédie de Noël. Rien à voir avec les comédies guimauve dont on a l’habitude : l’histoire est touchante comme il faut, et surtout très drôle. C’est l’histoire d’un Père Noël cambrioleur (taulard en permission) qui se démet l’épaule, et se retrouve flanqué d’un apprenti de six ans qui attend son tour en traîneau. Le petit étant agile, c’est décidé, c’est lui qui se faufilera dans les appartements pour trouver l’or nécessaire au « démarrage du traîneau ».
Comme on s’y attend, l’histoire est très drôle, en raison du décalage entre le « Père Noël » qui tente de remplir son quota, et le gamin naïf et rêveur qui attend son tour en traîneau. Le jeu des acteurs est très bon, les répliques cocasses bien dosées, et les instants émotion aussi, ce qui fait qu’on passe un bon moment malgré un scénario cousu de fil blanc (reconnaissons-le). Bref, un très bon film de Noël !

Top & Flops.

Ah chapitre des flops, il n’y aura guère que les Mystérieux mystères insolubles dont j’ai parlé ci-dessus. Les aventures de la ZIZEMPC ne m’ont pas franchement passionnée, d’une part parce que l’humour m’a rapidement lassée, d’autre part parce que les scénarios étaient un peu faiblards. Dommage, car le contenu documentaire, et le concept de la série, étaient vraiment intéressants.

le-tango-de-la-vieille-garde-arturo-pérez-reverteEn revanche, il y a eu quelques bonnes découvertes, parmi lesquelles deux coups de cœur – 2014 aura été une année faste.
Il y a d’abord eu Le Tango de la Vieille Garde, un excellent roman d’aventure, flamboyant, élégant et dynamique, signé Arturo Pérez-Reverte. J’aimais déjà beaucoup l’auteur, ce roman achève de me convaincre !

Ensuite, j’ai hautement apprécié La Voix du Couteau, premier tome de la série intitulée Le Chaos enla-voix-du-couteau-le-chaos-en-marche-1-patrick-ness marche de Patrick Ness, dont le style est proprement génial (chronique à venir). J’ai adoré l’histoire, les personnages, la façon dont tout cela se goupillait. Bref, un incontournable !

les-outrepasseurs-1-les-héritiers-cindy-van-wilderEnfin, j’ai lu Les Héritiers, premier volume de la série Les Outrepasseurs de Cindy van Wilder (chronique à venir tout pareil), une bonne découverte également. Après un début un peu déroutant, on plonge dans un riche récit médiéval : j’ai hâte de lire la suite, et il se trouve que le second tome est arrivé récemment dans ma bibliothèque !

Citations.

« Le Bruit, c’est du bruit. Ça craque et ça crépite et ça finit généralement par une grande purée de sons et de pensées et d’images, et la moitié du temps, impossible d’y comprendre quelque chose. L’esprit des hommes est rien qu’un fouillis et le Bruit, c’est comme la version active, respirante de ce fouillis. C’est ce qui est vrai et ce qui est cru et ce qui est imaginé et ce qui est rêvé, et ça dit une chose et son contraire total en même temps, et même si la vérité s’y trouve forcément, comment faire la différence entre ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas quand vous captez tout, absolument tout ? Le Bruit, c’est un homme non filtré, et sans filtre, un homme, c’est rien qu’un chaos sur pattes. »
La Voix du couteau, Patrick Ness.

« J’ai des ampoules et des courbatures et mon cœur me fait mal de tout ce qui me manque et de tout ce qui ne reviendra plus. »
La Voix du couteau, Patrick Ness.

« Tu as vieilli et je ne parle pas du physique. Je suppose que ça arrive à tous ceux qui ont atteint un certain degré de certitude…Tu as beaucoup de certitudes, Max?
– Peu. je sais seulement que les hommes doutent, se souviennent et meurent.
– Ça doit être ça. C’est le doute qui maintient les gens jeunes. La certitude est comme un virus sournois. Elle est contagieuse et c’est elle qui rend vieux. »
Le Tango de la Vieille Garde, Arturo Pérez-Reverte.

« Elle. Elle. Le mot met encore une bonne minute à s’imprimer.
Je me doutais bien que Jin avait des secrets. Tout le monde en a à Hak Nam. Mais celui-là…
Impossible que…
J’ai peut-être parlé tout haut. A moins que le médecin ne déchiffre mon expression.
– Tu ne le savais pas ? Elle se donnait beaucoup de mal pour le cacher. Mais oui, il s’agit d’une fille, sans aucun doute.
Jin est une fille.
Dire que je croyais que c’était moi qui possédais tous les secrets. »
Fuir la citadelle, Ryan Graudin.

Publicités

9 commentaires sur “[2014] Petit bilan de décembre

  1. Cassie dit :

    Très sympa ton bilan 😉

    J'aime

  2. Acr0 dit :

    De ceux cités, je n’ai lu que le Cyrano 🙂 (et j’ai bien aimé) Je note le film « Le Père Noël ».

    J'aime

  3. Lupa dit :

    Merci pour ce chouette bilan, très divers et varié, et dans lequel je note tout particulièrement la série « Les Outrepasseurs » ! Merci 🙂

    J'aime

  4. Solessor dit :

    Bon sang, tes trois tops me tentent beaucoup beaucoup ! Ainsi que Silver spoon, que Tag’ vante depuis un moment aussi. Va encore falloir ajouter des jours à 2015 ! 😉
    J’en profite pour te souhaiter une très bonne année, continue de nous tenter avec tes chroniques !

    J'aime

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s