Brèves de comptoir #30

brèves

Tous les dimanches, l’actu de l’imaginaire en bref !

 

Lundi : l’imaginaire au Musée du Quai Branly !

2015 verra se tenir deux conférences dédiées à l’imaginaire au sein des cycles de conférences du musée du Quai Branly. Notez donc dates et sujets :
– le mercredi 28 janvier 2015, à 18h30 : Romain Graziani et Tobie Nathan, discuteront sur le sujet «L’immortalité par le sexe : taoïsme et vampirisme» (Cycle Décalages : les autres et nous).
– le mercredi 11 février 2015, à 18h30, Jean-Claude Milner parlera de «Deux épopées juvéniles, Harry Potter et Le Seigneur des Anneaux» (Cycle : L’enfance).

Mardi : Gabriel Katz, le retour !

gabriel-katz-marie-pavlenko-SLPJ

A gauche sur la photo, vous vous en doutez. A droite, c’est Marie Pavlenko, un autre de mes auteurs fétiches !

 

Vous, je ne sais pas, mais cette nouvelle me fait trépigner d’avance. Jean-Paul Arif a révélé au micro d’Elbakin.net que Gabriel Katz revenait en janvier avec un roman de fantasy adulte qui s’intitulera Æternia et qui, d’après l’éditeur, est un magnifique exemple de réussite en fantasy adulte !
Devinez qui l’a déjà noté dans sa wish-list  (et dans son challenge ABC au passage) ?

Mardi encore : encore des promos numériques !

Cette fois, c’est au rayon à bulles que ça se passe. Chez Glénat, un certain nombre de premiers tomes sont à 0,99 €, et ce jusqu’au 8 décembre, dans toutes les librairies numériques.
Voici les titres :
La Quête d’Ewilan, Lylian, Laurence Baldetti et Pierre Bottero.
Agence Quanta, Jean-Marc Krings.
Mamette, Nob.
La Contessa, Didier Criss et Herval.
Danger Girl, Andy Hartnell.
Paola Crusoé, Mathilde Domecq.
Valentine, Anne Guillard.

Mardi toujours : les Gobelins et la fantasy ?

Envie de rêver un peu ? L’école des Gobelins propose un court-métrage plein de fantasy et de poésie. Découvrez Nébula !

Mercredi : Quidditch à Viroflay !

La première Coupe de France de Quidditch, organisée par la France Quidditch Association (FQA) aura lieu les 6 et 7 décembre à Viroflay (Yvelines), au stade des Bertisettes.
Mais comment joue-t-on au Quidditch, en fait ?
Les joueurs sont tous sur balai (entrave obligatoire). Évidemment, personne ne vole, mais j’imagine que vous vous en doutiez. Les poursuiveurs doivent faire entrer le Souaffle dans l’un des trois buts de bout de terrain ; les cognards sont joués par les attrapeurs, qui n’entrent en jeu qu’au bout de 18 minutes, de même que le Vif d’Or, interprété par un joueur neutre, lequel défend une balle de tennis scotchée dans son dos. Et s’il s’avère trop fort, les arbitres peuvent lui ajouter des handicaps.
Alors, facile, le Quidditch ? Méfiance, car les deux équipes parisiennes sont composées d’étudiants en STAPS ; le niveau n’est pas si facile que cela !

Mercredi encore : opération de Noël chez ActuSF !

Les livres dédicacés sont de retour !
Jusqu’au 12 décembre, vous pouvez commander et recevoir dédicacés les titres suivants :  
– Le Guide de l’uchronie de Bertrand Campeis & Karine Gobled (sortie le 6 janvier)
-La République des Enragés de Xavier Bruce (sortie le 6 janvier)
L’Héritière, Jeanne-A. Debats
Stoner Road, Julien Heylbroeck.
Le Guide steampunk et Le Petit guide à trimbaler de Philip K. Dick d’Étienne Le Barillier.
La Troisième Lame d’Ayerdhal.
L’Opéra de Shaya, Le Miroir aux éperluettes, Espaces insécables, et Marouflages de Sylvie Laîné. (Attention, les titres de Sylvie Laîné ne sont en promotion que jusqu’au 5 décembre).

Jeudi : tribune de Vincent Monadé et Sylvie Vassallo dans Libération !

Alors que mercredi voyait l’inauguration du Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil, Sylvie Vassallo (directrice du SLPJ) et Vincent Monadé (directeur du Centre National du Livre) publient une tribune libre dans Libération en faveur de la littérature jeunesse (et de genre) souvent décriées. Vous pouvez lire La littérature jeunesse, un art majeur, ici.

 Vendredi : De Bons présages en podcast sur la BBC !

A défaut d’une adaptation ciné, la BBC vous propose l’adaptation radiophonique du roman De Bons présages, de Neil Gaiman, durant les vacances de Noël, soit du 22 au 27 décembre, à minuit, sur Radio 4 (et en anglais, of course).
Les podcasts seront disponibles ici.

À la semaine prochaine !

Publicités

10 commentaires sur “Brèves de comptoir #30

  1. Mypianocanta dit :

    Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!! Un nouveau Katz et adulte en plus, je note 😀

    J'aime

  2. Tesrathilde dit :

    «Deux épopées juvéniles, Harry Potter et Le Seigneur des anneaux» *FACEPALM* De temps en temps je me dis que Tolkien doit avoir la colonne vertébrale foutue à force de se retourner dans sa tombe à chaque fois qu’on sort des aberrations sur son oeuvre ou sur lui. Enfin, sait-on jamais, que la discussion soit sur le fait que ce ne soit pas si juvénile que ça ? *n’y croit pas vraiment*. Et mettez ce *** de A majuscule dans le titre, *** !! (désolée ça fait 10 ans que je traîne cette souffrance, il faut que ça sorte de temps en temps ^^) Ah et je ne pense pas que le terme d’épopée corresponde non plus très bien à Harry Potter. (Trop critique, moi ? ^^)
    Je n’ai toujours pas lu de Gabriel Katz mais ça viendra bien un jour, il est sur ma liste d’auteurs à découvrir, j’en entends énormément de bien, c’est juste que j’ai beaucoup trop de choses à lire.
    Des titres rigolos au rayon bulles, je ne lis toujours pas en numérique mais je vais retenir quelques titres, à voir en papier ce que ça donne ! 🙂

    J'aime

    • Sia dit :

      Je plaide coupable pour le A-, c’est probablement moi qui ai oublié de le mettre !
      Au départ, j’avais compris « juvéniles » au sens de « premier roman ou presque de l’auteur ». Mais le titre du cycle a dissipé cette naïve interprétation ^^
      Je ne qualifierais pas non plus Harry Potter d’épopée, et Le Seigneur des Anneaux me semble un poil trop ardu pour des enfants (hormis gros lecteurs s’entend). La prof de français d’un de mes cousins l’avait mis sur leur liste de 6è… mais pas Le Hobbit (que je trouve bien plus accessible).
      Quant à Gabriel Katz, je ne peux que plussoyer, il faut le lire !!

      J'aime

      • Tesrathilde dit :

        Je comprends « juvénile » comme « écrit pour des enfants ». Or là on est bien d’accord : le Hobbit s’adressait à un public jeune, mais pas le Seigneur des Anneaux. Ce n’est pas pour autant que les enfants ne *peuvent* pas le lire, c’est juste qu’il ne correspond pas du tout aux codes de la jeunesse. Tout comme d’ailleurs les ouvrages jeunesse ne sont pas interdits aux adultes, ni même forcément abêtissants ou simplistes. Ah c’est marrant ton interprétation ; pour ce sens j’aurais plutôt dit « jeunes » !
        T’en fais pas pour le A, à chaque fois je me dis que ce sont probablement des gens qui ne connaissent pas l’histoire qui la font (récurrente dans la presse tout particulièrement) – et aussi que quelques erreurs de frappe ou d’inattention doivent bien passer de temps en temps – mais je la vois tellement et depuis des années ! 😉 En fait j’ai pensé que tu avais sans doute copié-collé tout l’intitulé.

        J'aime

      • Sia dit :

        Il n’est pas impossible que j’aie bêtement copié-collé l’intitulé (flemme, bonjour). Ou alors j’ai retapé à la chaîne, et j’ai toujours du mal avec les orthographes des titres (notamment sur les subtilités de majuscules). En tout cas, c’est corrigé :p
        Quand j’ai lu le titre de la conférence et que j’ai vu « juvénile », j’ai pensé à « oeuvre de jeunesse » parce que je trouvais ça vraiment trop réducteur. Mais malheureusement, c’était bien ce que ça semblait être. Comme tu le dis, ce n’est pas parce que c’est jeunesse qu’un adulte ne peut pas le lire et vice versa, mais dans les faits, aujourd’hui, la plupart des gens disent « jeunesse » pour « c’est nul/pas utile/pas intéressant » etc. J’ai présenté Le Trône de Fer au club lecture de ma médiathèque, et la directrice (de la bibli et du réseau de bibli de la communauté de communes !!!) m’a dit « Ah, c’est pour les adolescents », d’un ton qui signifiait clairement qu’elle ne s’abaisserait pas à le lire. J’étais dégoûtée. Et après on se demande pourquoi les jeunes ne lisent pas !

        J'aime

  3. Lupa dit :

    Je ne sais pas où tu déniches ces brèves mais elles sont toujours intéressantes 😉
    Gabriel Katz, je n’ai toujours pas découvert sa plume, et si je comprends bien, je vais devoir vite réparer ça… Merci Sia

    J'aime

    • Sia dit :

      Je les trouve au fil des newsletters, infos, et autres fils d’actualités ! Les semaines où je n’ai pas trop le temps de fureter sur internet, les brèves sont plus light 🙂
      Et oui, il faut découvrir Gabriel Katz !

      J'aime

  4. Camille dit :

    Bon je réessaie d’écrire mon commentaire! Je ne sais même plus ce que je disais! 😛
    Je crois que je parlais de Gabriel Katz! On me l’a dit sur le stand Scrineo pour son nouveau roman et j’étais trop contente! J’ai hâte!!!

    J'aime

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s