Subliminale, La Balance brisée #1, Lise Syven.

 

la-balance-brisee-1-subliminale-lise-syven

Élie vient de perdre ses deux parents dans un accident de la route. Depuis, rien ne va plus. À la maison, son frère Karl nourrit une obsession absurde pour les canards en plastique et sa tante Magalie se met à fabriquer des badges à la chaîne. Le jour où Élie surprend des messes basses entre eux deux où il est question d’un Ordre mystérieux et de sortilèges, elle se demande si elle n’est pas la seule personne saine d’esprit de la famille. 
Ou bien… cela pourrait signifier qu’ils sont vraiment magiciens. Et qu’elle risque également d’en être une. Et si…. la mort de ses parents n’était pas réellement due à un accident ?
Élie enquête pour découvrir la vérité… et elle n’est pas la seule !

Avant toute chose, je tiens à remercier vivement Livraddict et les éditions Castelmore pour m’avoir permis de découvrir le roman de Lise Syven !

Depuis que ses parents sont morts, c’est un peu comme si l’Apocalypse fondait sur Élie. Non seulement elle est dévastée par le chagrin mais, en plus, sa famille débloque complètement. Sa tante se lance dans une création frénétique de badges, son frère se passionne pour les canards en plastique. C’est la cata.
En plus, il se passe des choses extrêmement bizarre et Karl et la tantine ont des conversations on ne peut plus louches… sur la magie. Ce qu’Élie ignore c’est que sa tante, ses parents, son frère, et elle-même, sont tous doués de sorcellerie… et que le traumatisme du deuil va révéler précocement ses propres talents.

Voilà qui change la donne : car Élie doit désormais faire avec ses pouvoirs, apprendre à s’en servir du mieux qu’elle peut alors qu’elle n’a pas de maître en la matière sous la main et… dénouer le mystère qui plane. Ses parents étant des mages réputés, difficile de croire qu’ils ont vraiment eu un accident de la route. Premier bon point : l’auteur ne verse pas dans le pathos mélodramatique suite à la disparition des parents d’Élie et Karl. Le sujet est traité avec sensibilité, délicatesse, et on ne sombre ni dans la surenchère, ni dans le ridicule consommé.
Second bon point : les personnages sont extrêmement réalistes. Qu’il s’agisse d’Élie, en prise avec ses problèmes d’ado et de magicienne, de Karl, de quelques années son aîné, des copines d’Élie, ou de la tante Mag et de ses problèmes d’adultes, tous semblent travaillés, consistants, complexes. En un mot : réel. Et c’est un vrai plaisir à lire car, si l’histoire de magie occupe le devant de la scène, les histoires du quotidien ont aussi leur importance et apportent leur lot de suspens et d’émotion. Ce qui fait de Subliminale un roman adressé aussi bien aux jeunes lecteurs (proches de l’âge d’Élie) qu’aux lecteurs plus âgés, qui y trouveront également leur compte. Très réussi !

Et c’est d’autant plus plaisant à lire lorsque l’on aime les histoires de magie, d’apprentissage, et les mystères bien tournés. La magie inventée par Lise Syven est vraiment originale, et l’univers est à l’avenant. Il fourmille de petits détails proprement réjouissants (comme le fonctionnement des sceaux, ou l’équivalent du chien de garde chez les sorciers), et on sent qu’il reste bien des choses à découvrir. Le suspens, de son côté, est bien présent et on a une myriade de questions. Si la fin permet de clore l’histoire, il reste tout de même des points plus personnels à régler (comme l’évolution des relations des personnages avec leur entourage, mettons). On a l’impression de lire un tome unique, et en même temps la délicieuse sensation que l’univers n’a pas encore tout révélé !

Dans l’ensemble, la narration est très bien menée, le style travaillé, et la plume fluide. Malgré tout, de temps en temps on achoppe sur quelques phrases moins bien tournées, au style qui semble parfois un peu naïf, ou sur quelques raccourcis, alors que le reste fait preuve d’une belle maturité. Tout petit détail, certes, mais un peu chagrin lorsque le reste du roman présente une indéniable qualité.

Pour résumer, Subliminale est un très bon premier tome, mettant en place un univers fouillé et, surtout, des personnages à la fois charismatiques et travaillés, qu’ils soient principaux ou secondaires. L’histoire est proprement envoûtante, bien menée, et on la lit avec grand plaisir. Le récit mêle très habilement aventure magique et petits faits du quotidien, en traitant intelligemment et avec une grande subtilité la question du deuil,  et les petits tracas adolescents, le tout sans verser dans un pathos malvenu ou les bons sentiments mielleux : c’est excellent. Si l’on ajoute à cela une plume fluide, et l’envie d’en savoir plus, on tient là les bons ingrédients d’une série pleine de potentiel ! Vivement la suite !

 

La Balance brisée #1, Subliminale, Lise Syven.
Castelmore, mai 2014, 464 p.
8,5 /10

challenge-4-saisons

 

Si vous avez aimé, vous aimerez peut-être :

wizards-diane-duane

Publicités

7 commentaires sur “Subliminale, La Balance brisée #1, Lise Syven.

  1. Flora dit :

    Ce livre m’avait déjà tapé dans l’oeil, mais là, tu me donnes encore plus envie ! J’avais peur qu’il soit trop jeunesse, mais si un jeune adulte peut y trouver son compte, je fonce. C’est mauvais pour ma PaL, tout ça… ^^

    J'aime

    • Sia dit :

      Eh bien le côté « pas complètement jeunesse » m’a très agréablement surprise, je dois dire. Mise à part la ronchonnerie stylistique, tout était à mon goût ! 

      J'aime

  2. Johanne dit :

    Je ne connaissais pas ce roman, tu m’intrigues, le résumé également. Merci 🙂

    J'aime

  3. […] touchée avec Subliminale, le premier tome de La Balance Brisée. Et ça mérite bien une palme, car je n’étais pas du […]

    J'aime

  4. […] encore : nouvelle gratuite dans l’univers de La Balance brisée […]

    J'aime

  5. […] de Fombelle, (Gallimard) – Monstre en cavale ! d’Audrey Francaix, (Octobre) – La Balance brisée de Lyse Syven, […]

    J'aime

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s