Roméo forever #2, Stacey Jay.

roméo-forever-stacey-jay

Dans la tragédie classique, Roméo et Juliette se tuent l’un pour l’autre, par amour. 
Oubliez cette version. Dans la vraie vie, les mânes de Roméo et Juliette continuent d’arpenter cette terre : lui au service de redoutables Mercenaires, chargé de voler des âmes, elle au service des Ambassadeurs de la lumière, chargée au contraire de faire le bien. 
Sept siècles de haine, ça fait beaucoup. Alors quand Juliette fait mine de tomber amoureuse d’un autre, Roméo ne peut que riposter en lui rendant la pareille. Mais peut-il oublier Juliette ?

 

Si le premier tome de ce diptyque, Juliette Forever revisitait la légende séculaire et rendait une romance mignonne tout plein, il est malheureux de constater que ce n’est pas le cas de ce second opus, bien en-dessous. L’auteur a pris le parti d’accorder un tome à chaque protagoniste : tome 1 consacré à Juliette, second tome à Roméo (logique). Le premier tome offrait une fin tout à fait satisfaisante, et je regrette sincèrement de ne pas m’en être tenue à cette fin, tant le second tome m’a semblé mauvais en comparaison.

On y suit donc Roméo, âme damnée vouée au Mal. Sauf que, rapidement, il est renvoyé dans le corps de Dylan Stroud qu’il occupait précédemment avec, pour mission, de défaire les bêtises qu’il a perpétrées, tout en faisant le bien autour de lui – car, au fond, Roméo est un gentil garçon, ce n’est pas vraiment de sa faute s’il a passé 700 ans à tuer et torturer des gens. Soit.
On pourrait accepter un personnage qui, subitement, a une prise de conscience et se rend compte que son attitude était extrêmement déplacée. Mais de là à sombrer dans la mièvrerie la plus dégoulinante, non. Car c’est bien de cela qu’il s’agit. Sous couvert d’une histoire vaguement fantastique d’âmes réincarnées, Roméo forever n’est rien d’autre qu’une romance – et pas excellente, en plus.

On retrouve des personnages du volume précédent, mais sous un autre jour – tandis que Juliette, personnage central, est quasi-absent. De plus, on oublie la variation autour du mythe des amants maudits : en dehors des noms, rien ne rappelle la tragédie de base, et c’est bien dommage. La pièce n’est qu’un vague prétexte à une histoire qui ne s’avère pas spécialement passionnante, malgré de nombreuses pistes intéressantes qui ne sont qu’esquissées. Ainsi, il est question de réalités parallèles, mais le concept est à peine poussé, alors que c’est un point central. De même, l’histoire d’Arielle est affreusement superficielle, alors que c’est elle qui est au centre des intrigues fantastiques et amoureuses. Malgré l’alternance des points de vue (un pour Roméo, un pour Arielle), on tourne en rond dans cette histoire à l’eau de rose, qui laisse l’aspect le plus intéressant de côté.

Si le style, dans le premier tome, était assez entraînant, il croule ici sous l’assaut de niaiseries insupportables : c’est lourd, c’est long. On s’ennuie rapidement. Malgré cela, le rebondissement final est intéressant ; dommage que tout se déroule trop vite. Cela manque de recul, d’explications, et de vision globale, malgré une fin originale.

Dans l’ensemble, voici une suite bien décevante, alors que le premier tome, en forme de variation autour d’une histoire qui a atteint le rang de mythe était très prometteur. Suivant la mode des romances destinées aux adolescents, vaguement teintées de fantastique, Stacey Jay perd tout ce qui faisait le sel du premier opus, et sombre dans une intrigue asphyxiée par la mièvrerie d’ensemble. C’est fort dommage, d’autant que la série avait un fort potentiel.

◊ Dans la même série : Juliette Forever. 

 

Juliette forever #2, Roméo forever, Stacey Jay. Milan (Macadam), 2013, 346 p.
5/10. 

 

Si vous avez aimé, vous aimerez peut-être :

damnés-lauren-kate

4 commentaires sur “Roméo forever #2, Stacey Jay.

  1. Camille dit :

    J’aime bien quand tu fais des critiques de livres que tu n’as pas aimé! niark niark!  Bon je ne lirai pas cette saga! 

    J'aime

  2. Solessor dit :

    Ah ah, et 350 pages, tu as dû souffrir ! Félicitations d’être arrivée au bout ! XD

    J'aime

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s