[2013] Petit bilan de décembre.

Pour ne pas changer, toutes les publications de décembre sont listées ici.

B.D., manga et bulles.

Décembre a été synonyme de très chouettes découvertes en B.D., dont seulement 2 ont été chroniquées : les deux premiers tomes de D. Mais j’ai également découvert tout ça :

bd-decembre

Le retour à la terre, de Manu Larcenet et Jean-Yves Ferri a été une excellente découverte : narrant les aventures de Manu, citadin ayant déménagé à la campagne, la série est proprement hilarante – mais pleine de bon sens. Graphisme, scénario, esprit, tout est excellent là-dedans !
Notes : Born to be a larve, de Boulet, m’a également plu : c’est drôle, on embarque rapidement dans les strips, et le dessin colle au propos. Que demander de plus ?
Ma vie est tout à fait fascinante : après avoir moyennement accroché à Cadavre exquis, je retente un album de Pénélope Bagieu. Là encore c’est divertissant, mais j’en aurais voulu plus ! C’était trop court à mon goût.
L’Onde Septimus, dernier volume en date de la série Blake et Mortimer, a été une grosse déception. Si le graphisme est correct, le scénario est franchement mauvais : c’est mou, c’est long, cela manque d’explications, et les cartouches sont redondants avec le contenu des philactères (ce qui ne sert à rien). De plus, ils sont rédigés sur un ton enfantin proprement exaspérant : au lieu d’un Blake et Mortimer, on a l’impression de lire un volume de Martine (et non, ce n’est pas flatteur pour B&M). Dommage dommage dommage.

Carnet de lectures.

Il n’y a que deux titres qui ont échappé à la chronique, ce mois-ci : une nouvelle, et un titre jeunesse.

Innocent, Magali Turquin.
Ce court roman (une petite soixantaine de pages) revient sur le génocide rwandais ; on y suit un enfant en plein conflit, qui court pour sauver sa vie, sans comprendre comment les choses en sont arrivées à ce point.
Le récit, bref, est très poignant, même s’il est dommage que la narration alterne sans prévenir entre passé et présent, rendant le marquage temporel un peu confus. Malgré cela, on lit avec avidité, tant les émotions et l’horreur de la situations sont retransmises avec simplicité et finesse. Idéal pour faire appréhender la situation à un jeune lecteur.

Hilbert Hôtel, Xavier Mauméjean, in Retour sur l’horizon – 15 grands récits de S.F., réunis par Serge Lehman.
Une des dernières participations au challenge ABC Imaginaire de Ptitetrölle (j’ai remplacé un gros roman de Mauméjean par cette nouvelle). L’auteur nous embarque au sein d’un hôtel proprement infini (comme le paradoxe mathématique du même nom), dans lequel un train dessert l’interminable comptoir, et où les employés prenant leur service font leurs adieux à leur famille logée dans les hauteurs. L’univers est très original et, en quelques pages, l’auteur nous plonge dans cet incroyable hôtel. C’est proprement fantastique, bien écrit, et très prenant !

Challenge hivernal – Fées d’hiver.

challenge-fees-d-hiver-2

Déjà 15 lectures ce mois-ci ! Tous les billets et lectures sont répertoriés ici et il reste encore près de deux mois pour faire le plein de lectures féériques ! Pour ma part, j’ai attaqué avec trois très bons titres : l’excellent Âmes de verre, du talentueux Anthelme Hauchecorne ; le très bon Fée d’hiver, 4è volume des (més)aventures de Dresden, le magicien fauché de Jim Butcher ; et le déroutant second volume du Cycle des Princes d’Ambre, Les Fusils d’Avalon, de Roger Zelazny.

Top & Flop.

Comme je l’ai écrit juste au-dessus, deux des titres lus pour le challenge Fées d’hiver m’ont éminemment plu.
Âmes de verre, d’Anthelme Hauchecorne m’a séduite par l’énergie qui se dégage du récit : l’intrigue est vive, nerveuse, c’est bien écrit, c’est sombre et glauque à souhait, mais c’est palpitant. J’ai adoré l’univers, les personnages torturés, l’intr
igue recherchée, les dialogues bien tournés. C’est vraiment une excellente découverte !

Fée d’hiver, de Jim Butcher : j’ai un gros faible pour Dresden, sa poisse constante, sa détestation du latin, et la rapidité à laquelle les ennuis lui tombent sur le coin du nez. Cette plongée chez les fées est vraiment très réussie : on passera sur la traduction pas toujours excellente pour se concentrer sur l’intrigue rondement menée, et un personnage toujours plus dense !

Et j’ai enfin découvert Brandon Sanderson avec L’Empire ultime, premier volume de la série Fils-des-Brumes : et mazette, quelle découverte ! C’est un gros coup de cœur, et je n’ai quasiment rien à redire à ce roman. C’est dense, c’est prenant, c’est original, les personnages sont top, bref : c’est génial!

Et j’ai été déçue par quelques titres, au premier rang desquels le 22è volume des aventures de Blake et Mortimer. Pour un peu, je dirais qu’il est temps que cela s’arrête, tant ce volume est mou, poussif, mal écrit, et peu original. Quel dommage !
J’ai également été un peu déçue par le dernier roman de Jean-Michel Payet, Dans la nuit blanche et rouge : je m’attendais vraiment à mieux. Je l’ai trouvé trop facile, pas toujours assez approfondi, et mélangeant de façon assez peu efficace histoire et fantastique. Dommage aussi.

Citations.

«Quel est donc ce sinistre craquement? … Horreur! Un vernis de civilisation qui se fissure!
– Priez pour qu’il tienne bon, Swindley.»
Lady d’Angerès, Alain Ayroles, Bruno Maïorana, Thierry Leprévost.

«Elle se rembrunit. Elle a horreur que l’on se paie sa fiole. N’est-ce pas trop pour une coïncidence ? songe-t-elle. Quand le Destin lui désigne un spécimen masculin avec une telle insistance, dorénavant, elle se méfie.
Les cadeaux du hasard entretiennent une fâcheuse ressemblances avec les articles d’une boutique de farces et attrapes : ils vous explosent à la gueule sans crier gare.
Qu’on lui pardonne d’être sceptique. Après tout, dans sa dernière « pochette surprise » karmique, déballée il y a longtemps, Camille n’a trouvé que dix secondes de plaisir.
Et neuf mois d’emmerdes.»
Âmes de verre, Anthelme Hauchecorne.

– Il est peu probable que lord Elend Venture s’intéresse réellement à vous. Il a une réputation d’excentrique à la cour : il essaie sans doute simplement de la renforcer en faisant quelque chose d’inattendu.
Vin se sentit rougir. Il a sans doute raison, se réprimanda-t-elle sévèrement. Malgré tout, elle ne put s’empêcher de se sentir agacée par eux trois – surtout Kelsier, avec son insouciance et sa désinvolture.
– Oui, ajouta celui-ci, il vaut sans doute mieux que tu évites totalement Venture. Essaie de l’offenser, ou quelque chose comme ça. Accorde-lui quelques-uns de ces regards noirs que tu maîtrises si bien.
Vin braqua sur Kelsier un regard mauvais.
– Voilà, celui-là ! dit-il en riant.»
L’Empire ultime, Brandon Sanderson.

Publicités

5 commentaires sur “[2013] Petit bilan de décembre.

  1. Escrocgriffe dit :

    J’ai lu pas mal de mauvais retours sur le dernier Blake et Mortimer 😦 Je suis assez partagé sur cette mode de poursuivre une franchise après la mort de son auteur, je trouve ça bizarre…

    J'aime

    • Sia dit :

      Honnêtement, j’avais pas mal accroché au Serment des 5 Lords (alors que Gondwana, moins), et j’ai été vraiment très déçue par ce dernier opus. Je l’ai offert à mon père (un fan de la 1ère heure) et il a trouvé également que c’était « assez nul » (et j’étais encore plus déçue, du coup). Poursuivre une franchise, pourquoi pas, mais si c’est pour ne pas respecter à ce point la série initiale, franchement, c’est dommage (et je trouve qu’ils sortent très opportunément aux alentours de Noël depuis quelques tomes, je ne peux pas m’empêcher de me demander si ce n’est pas un poil commercial, tout ça.).

      J'aime

  2. Escrocgriffe dit :

    « je ne peux pas m’empêcher de me demander si ce n’est pas un poil commercial, tout ça ». Carrément…

    J'aime

  3. […] volume de Blake et Mortimer, Le Bâton de Plutarque. J’y allais un peu à reculons, car L’Onde Septimus était franchement mauvais. Première bonne surprise, l’album est signé Yves Sente et André […]

    J'aime

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s