Bienvenue à Griffstone, Eva Ibbotson.

bienvenue-à-griffstone-eva-ibbotson
Madlyn et son frère Rollo sont envoyés par leurs parents passer l’été chez l’oncle George et la tante Emily, au château de Griffstone, en Écosse. Mais dès l’arrivée, les enfants déchantent : l’oncle et la tante sont dépassés, le château est humide, en triste état, et complètement délaissé par les visiteurs. Alors, pour sauver Griffstone, les enfants décident de frapper un grand coup : ils vont recruter des fantômes pour faire de Griffstone un château hanté.
Mais attention : de vrais fantômes. Avec la tête qui se détache. Des poignards plantés dans la poitrine. Et des hurlements à glacer le sang.
Bienvenue à Griffstone !

L’annonce des vacances à Griffstone a différents effets : si Madlyn ne saute clairement pas de joie, Rollo semble, lui, plus enclin à aller s’enterrer dans le château.
L’ennui, c’est qu’il n’y a pas grand-chose à y faire dans ce château, et que l’oncle Georges et la tante Emily, en bons célibataires endurcis, ne semblent pas très au point sur la garde d’enfants. Et c’est sans parler de la tenue d’un monument historique ! Accumulant les bourdes et les erreurs commerciales, l’oncle et la tante coulent rapidement et sûrement leur affaire, déjà peu glorieuse. On comprend que les enfants se sentent responsables de la remise à niveau et du musée, et des finances.

Une bande de fantômes fera donc l’affaire et les enfants trouvent rapidement leur bonheur. De là, l’intrigue glisse doucement vers le fantastique, genre avec lequel Eva Ibbotson n’a pas de difficultés. À cette histoire de fantômes recrutés pour booster les entrées s’ajoute une histoire autour du troupeau de vaches sauvages de Griffstone qui vont subitement devenir l’objet de la lutte acharnée entre Griffstone et lord Trembellow, propriétaire véreux et vénal d’un florissant château assez proche.
Les adultes ici, souffrent tous de stéréotypes : la tante Emily est une vieille fille dépassée, l’oncle Georges un doux rêveur un peu ringard, lord Trembellow incarne le pire des agents immobiliers, et les scientifiques sont des hommes assoiffés de richesse et de pouvoir, sans réel intérêt pour la science. Les enfants, en revanche, sont plus nuancés (même s’ils sont relativement épargnés par les défauts).

Si l’on comprend bien où veut en venir l’auteur, on regrettera quelque peu l’accumulation des thèmes qui confèrent un aspect un peu brouillon à l’intrigue : il y a donc le recrutement des fantômes en vue de renflouer le monument, l’aide à l’oncle et la tante, les magouilles immobilières du très désagréable voisin, et tout ce qui va tourner autour des vaches, et de l’intérêt scientifique qu’elles présentent. Si le tout se goupille assez bien, on a l’impression que tout est un peu trop survolé, et pas vraiment approfondi – ce qui est un peu dommage. Néanmoins, l’aventure est très divertissante, et se lit avec plaisir.

Légèrement en-dessous de L’Étoile de Kazan et de Reine du fleuve, Bienvenue à Griffstone est un court roman très divertissant : si l’on peut regretter les divers stéréotypes, et l’intrigue un peu « patchwork » légèrement survolée, on le lit tout de même avec plaisir. Comme souvent, Eva Ibbotson présente des enfants courageux, plein de ressources, capables de se dépasser pour le bien d’autrui, et repoussant leurs propres limites – tout en délivrant un message écologique, ce qui n’est pas rien. Un peu léger, mais néanmoins bien écrit et prenant, voilà un roman qui devrait contenter les petites faims de lecture !

Bienvenue à Griffstone, Eva Ibbotson. Albin Michel (Wiz), 2007, 254 p.
8,5 / 10. 

 

ABC-2013-Imaginaire

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s