Brèves de comptoir #12

Lundi : la dernière maison de Dickens bientôt ouverte au public !

Ce week-end, c’était les journées européennes du patrimoine, alors autant ouvrir cette session des brèves avec une histoire de patrimoine historique et architectural, justement. Et on va en Angleterre, sur les traces de Charles Dickens.
Charles Dickens finit sa vie dans le Kent, où il décède d’une crise cardiaque à l’âge de 58 ans, et sa maison abritait, depuis les années 1920, un établissement scolaire. La maison n’étant plus faite pour accueillir une collectivité au XXIe siècle, les écoliers et leurs professeurs déménagent : la demeure sera réhabilitée, et ouverte au public. L’arrière-petite-fille de l’auteur, Marion Dickens, a inauguré les nouveaux bâtiments qui accueilleront les écoliers et met en valeur le patrimoine bientôt accessible au public. D’après elle, la visite de la demeure de l’auteur devrait plaire aux amateurs de lecture : « les visiteurs qui aiment ses livres pourront passer la porte et sentir la magie que je ressens moi-même ».
Reste à patienter encore un peu avant de pouvoir visiter la chambre à coucher de l’auteur, où se promener aux endroits où il a rédigé ses derniers écrits !

Mardi : les résultats du prix Elbakin.net !

 

Ils sont tombés à l’instant ! Une cérémonie de remise des prix aura lieu le 1er octobre, au Dernier bar avant la fin du monde, à Paris afin de «féliciter auteurs, éditeurs et traducteurs en personne (Bon, peut-être pas Patrick Rothfuss…). Et de grignoter quelques petits trucs aussi, tant qu’à faire.»
Et voici les récompensés , par catégorie !

Meilleur roman fantasy français : Porcelaine, d’Estelle Faye (Les Moutons électriques, coll. Bibliothèque voltaïque).
Meilleur roman fantasy français jeunesse : La Fille-sortilège, de Marie Pavlenko (Le Pré aux Clercs, coll. Pandore).
Meilleur roman fantasy traduit : La Peur du sage (1 et 2), Patrick Rothfuss, trad. de Colette Carrière (Bragelonne).
Meilleur roman fantasy traduit jeunesse : Grisha, Leigh Bardugo, trad. de Nenad Savic (Castelmore).

Vous pouvez retrouver les autres titres sélectionnés dans les brèves de juillet.

Mardi encore : bientôt… un nouveau jeu de plateau Harry Potter !

Décidément, Harry Potter n’en finit pas de faire l’actu, bien que la saga soit terminée depuis un bon moment, de même que les adaptations. Cette fois, c’est sous forme de jeu de plateau que les aventures du jeune sorcier reviennent sur le devant de la scène. Annoncé par Gallimard Jeunesse comme disponible dès le 10 octobre, le jeu (dès 8 ans) proposera plus de 1000 questions et des défis afin de voyager à travers la saga, du quai 9 3/4 à la bataille finale, en incarnant un des personnages principaux (au choix parmi Harry, Ron, Hermione, Ginny, Neville et Drago). Il permettra de jouer à 6 personnes, avec 3 niveaux de difficulté (aucune mention de prix n’est encore avancée).
Et voici la bande-annonce du jeu :

 

Mardi toujours : les titres sélectionnés pour le prix Renaudot viennent de paraître !

Le prix Renaudot passe par deux phases de sélections, après la parution de la liste initiale, qui se tiendront le 8 et le 28 octobre à l’Hôtel de Massa. Les lauréats, quant à eux, seront annoncés le 4 novembre, chez Drouant.

Romans : Etienne de Montéty, La Route du salut (Gallimard)
Chistophe Ono-Dit-Biot, Plonger (Gallimard)
Yann Moix, Naissance (Grasset)
Patricia Reznikov, La Transcendante (Albin Michel)
Philippe Vasset, La Conjuration (Fayard)
Thomas Clerc, Intérieur (Gallimard, coll. « L’Arbalète »)
Romain Puertolas, L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa (Le Dilettante)
Pierre Lemaitre, Au revoir là-haut (Albin Michel)
Philippe Jaenada, Sulak (Julliard)
Cloé Korman, Les Saisons de Louveplaine (Seuil)
Frédéric Verger, Arden (Gallimard)
Metin Arditi, La confrérie des moines volants (Grasset)

Essais : Gabriel Matzneff, Séraphin c’est la fin (La Table ronde)
Frédéric Schiffter, Le Charme des penseurs tristes (Flammarion)
Pierre Jourde, La première pierre (Gallimard)
Jean-Paul et Raphaël Enthoven, Dictionnaire amoureux de Proust (Plon/Grasset)
Lydie Salvayre, Sept femmes (Perrin)
Bernard Quiriny, Monsieur Spleen (Seuil)
Serge Sanchez, La lampe de Proust (Payot)

Jeudi : Les Animaux fantastiques, de J.K. Rowling… bientôt adapté en film !

Les Animaux fantastiques, c’est ce court fascicule de J.K. Rowling, écrit et vendu au profit d’une association caritative. Le livre fait totalement partie de l’univers des Harry Potter, puisque ce titre – fictif – était sur la liste des courses des premières années. Les films donc, loins d’être des suites ou des préquelles, retraceront les aventures de Newt Scamander (l’auteur fictif), le célèbre naturaliste. Lorsque le projet de la Warner Bros a été présenté à J.K. Rowling, elle a décidé qu’elle s’occuperait du scénario, ne parvenant pas à laisser le destin de Newt en d’autres mains que les siennes.
Pour l’instant, aucune date n’a encore été avancée, reste donc à patienter.

Vendredi : les nominés au prix Julia Verlanger 2013.

La fondation Julia Verlanger a été créée par Jean-Pierre Verlanger, en 1990, sous l’égide de la Fondati
on de France, afin de perpétuer la mémoire de son épouse (1929-1985), auteur de nombreux romans de science-fiction sous le pseudonyme de Gilles Thomas. Tous les ans, le prix récompense un ouvrage de science-fiction.

Et voici les six titres en lice :
Le Protectorat de l’ombrelle, Gail Carriger (Orbit).
Malédiction, Larry Correia (L’Atalante).
Le Melkine & La Mort du Melkine, Olivier Paquet (L’Atalante).
Les Damnés de l’Asphalte, Laurent Whale (Critic).
Le Dernier loup-garou, Glen Duncan (Denoël).
Sandman Slim, Richard Kadrey (Denoël).

Le lauréat sera annoncé au cours des Utopiales, qui se tiendront à Nantes, du 31 octobre au 3 novembre 2013.

Les oublis de la semaine dernière : Isaac Asimov, un visionnaire !

1964. Isaac Asimov, auteur de science-fiction reconnu, se lance dans un petit jeu : imaginer ce que 2014 serait. Et, tel Jules Verne, sa prédiction est tellement proche de la réalité que c’en est effrayant. Tout (ou presque) y est : travellators, exploration martienne, conquête spatiale, conquête spatiale, matériel électronique… et bien d’autres choses. Les prédictions sont lisibles ici !

 

Publicités

4 commentaires sur “Brèves de comptoir #12

  1. Mypianocanta dit :

    Rho j’avais loupé le jeu de plateau Harry Potter… hop dans la liste de Noël 😉 Et je viens de m’apercevoir que je serai de retour pour les Utopiales. Encore une fois merci pour ces brèves 😀

    J'aime

    • Sia dit :

      Aah, j’ai hésité aussi pour le jeu, mais on prendra une décision collégiale ! Je referai une petite annonce pour les Utopiales : avec un peu de chance, je pourrai y aller cette année !

      J'aime

  2. Mère Blabla dit :

    Je découvre seulement ton blog via ta chronique sur Alpha et Omega et j’aime beaucoup tes breves de comptoir! Je continuerai à te suivre avec attention 🙂

    J'aime

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s