Week-end à 1000 : le bilan.

Le week-end dernier, c’était donc le week-end à 1000, challenge consistant à lire 1000 pages ou presque entre le vendredi 19h, et le dimanche minuit.
Si vous avez suivi l’affaire, vous avez su (presque) en temps réel où j’en étais : presque, parce que j’ai pas mal lu au soleil, ou lézardé dehors, donc hors connexion (et pour mon plus grand plaisir, navrée pour les autres).

  weekendamille

Alors c’est parti pour un billet récap’, et un suivi lecture dans le même temps.

Vendredi 11h : tous mes livres sont prêts, le choix définitif (ou pas ?) opéré. Mon carnet de chroniques et mon stylo sont sortis. J’ai préparé des MP (pas n’importe lesquels : un marque-page gravé à mon nom qu’on m’a offert, un marque-page soutien de librairie, et un marque-page poney). Je mets toutes les chances de mon côté.

Vendredi 19h15 : nous sommes au cinéma. Nous lisons frénétiquement tout ce qui passe à l’écran… ça compte, les cartes géographiques et les tracts vantant les mérites des bordels du Far-West ?

Vendredi 22h : je suis au chevet du jeune malade et me demande comment faire baisser la fièvre. Autant vous dire que je n’ai pas du tout la tête au challenge.

Vendredi 23h30 : le malade dort, j’entame donc A comme Association (abrégé AcA à partir de maintenant) : Le Subtil parfum du soufre, de Pierre Bottero. Mon frère me signale, depuis l’autre bout de la chambre que, lui, il a déjà lu 100 pages. Pistonné, va.

Samedi 2h : un bruit suspect me réveille en sursaut. Ni une ni deux, je saute de mon lit, chausse mes binocles, vole dans les escaliers et vais constater les dégâts : c’était bien ce que je craignais, le malade s’est réveillé (et pas en super forme).

Samedi 2h10 : on éponge, on éponge, on éponge. Je lis des notices pharmaceutiques (comment ça, ça ne compte pas ?!).

Samedi 3h : je me recouche. Je lis, je ne lis pas ?
Mon nez s’écrase dans l’oreiller. Bon apparemment, je ne lis pas. Je dors.

Samedi 6h30 : le réveil de mon co-challenger sonne. Je grogne. Il enquille 100 pages au petit-déjeuner, le fourbe.

Samedi 9h58 : j’émerge péniblement. Un rail de paracétamol, un demi de café et 100 pages du Subtil parfum du soufre plus tard, ça va beaucoup mieux. Je reprends les choses sérieuses.

Samedi 10h30 : mince, finalement, j’ai plein de trucs à faire. Je n’avance pas. Je stagne toujours aux alentours de 100 pages.

Samedi 13h : je profite de la mission de surveillance du four pour grapiller quelques pages. Me voilà à 130 pages.

Samedi après-midi : l’aprèm’ file à toute vitesse. Je n’ai pas le temps de fourrer mon nez dans un livre. Zut.

Samedi 16h30 : mon co-challenger rentre enfin du travail, et prend un déjeuner bien mérité, agrémenté du tome 1 du Livre des Etoiles. Je pensais prendre de l’avance, mais il me met encore 100 pages dans la vue.

Samedi 18h15 : je reprends enfin la lecture.

Samedi 19h : je torche AcA 4. Beuh, il me faut le 5, tout de suite, mais ce n’est pas au programme !

Samedi 19h30 : je prépare le dîner d’une main, tout en faisant des maths. J’ai lu 180 pages, je sens que ça va être tendu.

Samedi 20h : ça y est, je reprends la route avec Ellana. Comme je l’aime bien, cette route, je lis assez vite. Pim, 50 pages dans les dents !

Samedi 20h30 : nous partons en soirée (pique-nique et feu d’artifice son et lumière, pour ne rien vous cacher). Dans mon sac à mains, Les Fleurs de l’ombre, de Steve Mosby.

Samedi 22h : la voiture est garée (loin), le pique-nique avalé. Plus que 45 minutes avant le début du spectacle. On se les gèle, sur cette plage. Je sors ma lampe frontale, et je lis sous le regard ébahi des voisins. Eh bien, quoi, je ne vais pas rester 45 minutes à me tourner les pouces, non ? Toutes les deux minutes, je lève le nez et guette une hypothétique étoile filante. Je n’en vois pas, mais parmi mes comparses, on en a entraperçu une. Raté, je ne peux pas être sur tous les fronts.
Je ne lis pas des masses, du coup (genre 20 pages, pas plus).

Dimanche 00h10 : ça y est, on a réussi à rentrer (enfin). Je n’ai pas beaucoup lu, mais le spectacle était sympa. Je retrouve mes marchombres avec grand plaisir.

Dimanche 1h30 : je pique du nez. J’en suis au quart de L’Envol, mais mes yeux refusent de continuer à jouer le jeu. Je rends les armes, j’éteins, on verra demain si c’est rattrapable. J’avoisine les 300 pages lues.

Dimanche 9h : reprise des hostilités sur les routes de Gwendalavir. Mon co-challenger, lui, termine le volume 1 du Livre des Etoiles. Le petit-déj’ tourne à la bataille rangée, afin de déterminer qui va aller le plus vite (pronostics : pas moi).

Dimanche 11h : j’essaie de discipliner mon chignon. Forcément, ça me prend plus de temps que d’habitude. Je me rattrape en terminant mon chapitre d’une main, pendant que je me rebrosse les dents de l’autre.

Dimanche 12h : on danse en plein cagnard. Le seul truc à lire est le programme du spectacle. Je ne crois pas que ça compte.

Dimanche 14h : retour à la maison. Chacun d’un côté de la table, mon frère et moi sommes plongés dans la lecture. Le repas achève de cuire. Le reste de la maisonnée fait des pronostics sur le nombre de pages qu’on réussira à lire d’ici ce soir. Le malade, sacrément requinqué, débarque sur la terrasse avec le tome 1 d’AcA, et un petit air chafouin. Il pense s’y mettre lui aussi, mais a conscience que 1000 pages en 10h, c’est chaud.

Dimanche 15h : il fait lourd, et j’ai un mystère à élucider. Je plonge sous un drap et me remets à arpenter les routes de l’Empire. De l’autre côté de la chambre, Guillemot vaque à ses occupations de fin du tome 2.

Dimanche 17h30 : je lis et ignore l’appel du goûter. 550 pages.

Dimanche 17h45 : finalement, je veux bien une menthe à l’eau et un carré de chocolat pour « reprendre des forces ».

Dimanche 18h : mon co-challenger a atteint son quota ! Mais il poursuit (vers l’Infini, et au-delà, comme on dit couramment chez nous). J’en suis à 600 pages.

Dimanche 18h02 : Rrrhhha, j’ai terminé Ellana 2. J’ai envie de lire les autres livres de la série au sens large. Je me discipline, et je récupère Les Fleurs de l’Ombre, pour reprendre l’enquête avec Hannah Price. 650 pages atteintes : ça commence à être serré.

Dimanche 18h15 : 1000 pages et d
es brouettes plus tard, mon co-challenger atteint l’épilogue du dernier tome du Livre des Etoiles. Il exige une photo, que je prends sagement. (Toutes les photos sont dispo sur la page FB du blog).

Dimanche 18h30 : bon, c’est décidé, je prends La Quête d’Ewilan, tome 1. Tant pis pour Hannah Price.

Dimanche 19h : je prends le soleil sur la terrasse, vu qu’il fait enfin moins chaud, j’ai un stock illimité de menthe à l’eau à portée de main et je pourfends du Ts’liche. La vie est belle.

Dimanche 19h30 : il paraît que c’est l’heure de la collation de 19h chez les Hobbits locaux, alors on a droit à un autre carré de chocolat. De l’autre côté de la table, c’est un sandwich nutella-BN (berk), une recette infaillible pour un marathon-lecture, paraît-il.
Mon co-challenger se rit de mes 800 pages et reprend le tome 2 des aventures de Bartiméus (L’Oeil du Golem). Il en est déjà à 1100 pages, le bougre.

Dimanche 20h45 : je fatigue sérieusement. Je fais une micro-pause qui ressemble à s’y méprendre à un début d’endormissement. Mince, je vais pas lâcher maintenant, il ne me reste pas grand-chose à faire !

Dimanche 22h00 : on requiert ma présence à table. Zut et rezut. J’en suis à 850 pages. La réussite me semble compromise.

Dimanche 22h40. J’expédie la vaisselle. Je replonge à la poursuite de Salim, Ewilan et consorts.

Dimanche 23h00 : allez, je peux le faire. Je prends le tome 14 de Bakuman : oui, c’est tricher, je sais, mais la fin justifie les moyens !

Dimanche 00h10 : je rouvre un oeil. Zuuuuuut. Je crois que j’ai dormi. Je regarde la page où je me suis arrêtée (aux 3/4 du manga qui aurait dû me permettre de finir). Ça me fait 925 pages. De l’autre côté de la chambre, on ronfle comme un sonneur. Je m’arrête là, et me rendors pour de bon : le suspens attendra bien jusqu’à demain !

Au final, j’aurai donc totalisé 925 pages, ce qui m’étonne moi-même, vu la quantité de choses que j’avais à faire ce week-end (qui n’était pas du tout compatible avec un challenge au long cours comme celui-là, évidemment). Mon co-challenger, lui, a totalisé quelques 1200 pages et des brouettes, ce qui n’est pas si mal non plus. Nous n’avons pas chronométré nos temps respectifs de lecture, mais j’ai apprécié de lire en famille (et le dernier schtroumpf a tout de même réussi à lire 300 pages ! Quand je pense que, lorsqu’il était petit, le seul mot « lecture » déclenchait des crises de larmes, ça me fait chaud au cœur).
À nous tous, nous aurons lu :
AcA, tomes 1, 4, et 5.
Le Livre des Etoiles, tomes 1 à 3.
Ellana, tome 2.
– Un petit bout du roman de Steve Mosby, Les Fleurs de l’ombre.
– Un gros bout de La Quête d’Ewilan, et de L’œil du Golem.

J’ai évité de passer trop de temps sur les suivis lectures des autres, sinon je n’aurai rien lu ! J’en profite d’ailleurs pour remercier les pompom girls qui ont indéfectiblement soutenu cette édition, en nous rappelant que c’était, par exemple, l’heure de manger, ou en faisant don de leurs pages lues durant le week-end (Acr0, si tu passes par là, on veut bien lécher les casseroles que tu as brandies, il paraît qu’on mange très bien chez toi !).
À la prochaine édition, j’essaierai de faire mieux ! On me susurre dans l’oreillette que j’aurai droit à un bunker, et serai consignée à résidence tant que je n’aurai pas atteint les 2000 pages. Finalement, je ne sais pas si je participerai en famille !
N’hésitez pas à faire suivre vos propres suivis et bilans !

Publicités

10 commentaires sur “Week-end à 1000 : le bilan.

  1. Mariejuliet dit :

    Waouhhh! Ce n’est plus un challenge mais un parcours du combattant! Ton total m’inpressionne vu ce que tu as eu à gérer à côté! Ma page de suivi est bien tranquille comparrée à la tienne et c’est ici : http://booksandme.canalblog.com/archives/2013/08/09/27813067.html

    J'aime

  2. licorne dit :

    Ben dis donc ! C’est du délire ce week end ! j’ai lu avec amusement ton marathon ! Beau challenge ! Bisous Sia

    J'aime

  3. Camille dit :

    Oui c’est trop rigolo de suivre les aventures en famille! Bravo à vous tous!

    J'aime

    • Sia dit :

      Merci ! C’était très sympa de faire ça à plusieurs, c’est vrai. Prochain coup, on trichera encore plus, on fera un relai =D Et j’admire celles et ceux qui ont mis leur billet à jour au fur et à mesure, moi j’étais trop prise dans mes lectures ! 

      J'aime

  4. Acr0 dit :

    C’est chouette de lire tous ensemble 🙂 Félicitations à vous ! (huhu merci)

    J'aime

    • Sia dit :

      C’était très sympathique, en effet ! Et comme on connaissait les livres des autres, ça nous a permis de pas mal papoter autour des intrigues, donc c’est encore mieux.  Merci à toi pour le soutien fort efficace !

      J'aime

  5. Aeyrine dit :

    Super bilan 🙂 C’est cool de pouvoir lire en famille ^^ Bravo pour les 925 pages !

    J'aime

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s