Brèves de comptoir, multiple ration.

Mardi 16 : The Cuckoo’s Calling : traduction française annoncée !

l-appel-du-coucou-robert-galbraith

Grasset, la maison d’édition qui a déjà publié le précédent roman de J.K. Rowling, avait déjà acheté les droits de traduction de The Cuckoo’s Calling  – le dernier roman de l’auteur britannique publié sous pseudonyme, et dont je vous parlais à la dernière édition des brèves – en toute connaissance de cause. Maintenant que le secret a été dévoilé, la maison d’édition a annoncé une parution anticipée, préférant passer ce titre à la rentrée littéraire de septembre 2013, plutôt qu’à celle de janvier 2014. Sans surprise, les ventes du roman ont explosé depuis la révélation du véritable nom de l’auteur. Pour autant, l’éditeur français a annoncé que le roman paraîtrait sous le nom de Robert Galbraith, comme dans son pays d’origine. De son côté, J. K. Rowling a laissé entendre qu’elle continuerait de publier sous ce nom-là, et même qu’une suite des aventures de Cormoran Strike.

Jeudi 18 : Chronique du Tueur de roi bientôt à la télé ?

le-nom-du-vent-chronique-du-tueur-de-roi-1-patrick-rothfuss

Il se chuchote que les droits d’adaptation de la saga de Patrick Rothfuss auraient été acquis par la 20th Century Fox, pour en faire une série télévisée. Aux commandes : Eric Heisserer, en tant que producteur exécutif.
Tout cela n’en est encore qu’au stade des propositions, concepts et projets, mais voilà une affaire à suivre.

Toujours jeudi : Insolite ! A San Diego, on parle le dothraki. 

Les festivaliers présents au Comic Con auront intérêt à bûcher leur grammaire : les panneaux de signalisation du festival seront effectivement rédigés en dothraki, langue utilisée dans Le Trône de Fer, de G.R.R. Martin. Messieurs-dames, à vos Bescherelles dothraks !

Lundi 22 : une belle initiative à Rouen : l’opération « livre suspendu ». 

Le concept existait déjà dans certains cafés : vous payez votre consommation, et en achetez une autre, ce qui permet à une personne n’ayant pas les moyens de bénéficier de ce « café en attente ».
Et voilà, l’idée est arrivé aux oreilles d’un libraire d’occasions à Rouen, via un client qui disposait d’un petit crédit, et c’est parti, les livres suspendus ont fait leur apparition. Au Rêve de l’Escalier (rue Cauchoise, à Rouen), Mickaël (le libraire passionné, surnommé « Monsieur Rêve ») propose donc aux personnes venues acheter un livre de verser 2 euros et de mettre un livre « en attente » pour un ou une inconnue. L’heureux bénéficiaire choisira le livre de poche de son choix et, si le prix excède le crédit en suspens, c’est la librairie qui complètera la mise. Voilà une excellente idée qui, en plus du lien social qui se crée entre libraire et client, créera de la solidarité.
Il y a quelques années, le concept aurait paru futuriste, inconcevable, relevant de la science-fiction, mais force est de reconnaître que c’est aussi généreux que poétique !

Mardi 23 : l’adaptation d’Artemis Fowl serait en route !

Ça y est, le petit génie du crime a enfin attiré l’attention des producteurs !
Le studio Disney a annoncé débuter une adaptation avec Harvey Weinstein en producteur, avec Robert De Niro et Jane Rosenthal en producteurs exécutifs. La série de 8 tomes, achevée en 2012,  s’est vendue à 21 millions d’exemplaires, et l’adaptation concerne les deux premiers tomes : Artemis Fowl et Mission Polaire. Au scénario : Michael Goldenberg (il avait planché sur ceux d’Harry Potter et l’Ordre du Phénix). Pour l’instant, il n’y a pas de nom de réalisateur avancé.  A la sortie du tome 1, en 2001, a société Miramax avait mis la main sur les droits pour une potentielle adaptation et Harvey Weinstein était déjà dans le coup ; en 2003, Eoin Colfer lui-même annonçait le blocage du projet. En 2008, le réalisateur Jim Sheridan annonçait qu’il était intéressé par le projet, avant que tout ne s’arrête.
Cela faisait donc plus de 10 ans qu’on parlait de cette adaptation qui serait un projet particulier pour Harvey Weinstein, non seulement parce qu’il en était déjà en 2001, mais surtout parce que ses enfants adorent la série ! hez Disney, on met en avant les côtés aventure, mystère et histoire familiale, qui conviennent au studio. Espérons que la qualité sera au rendez-vous.

Mercredi  31 : une fan websérie pour Harry Potter..

Vous avez certainement déjà croisé des fanfics, qui vous ont peut-être hérissé le poil. Eh bien sachez qu’elles se déclinent aussi en web-séries… Si, si. Et cette web série se base, selon les dires des réalisateurs, sur la plus impopulaire des fanfics Harry Potter : cela promet.
Si vous êtes toujours partants pour un aperçu, il suffit d’aller par .

Mardi 6 : les nominés au Prix Utopiales Européen Jeunesse 2013 !

Tous les ans, le Festival International de Science-Fiction de Nantes – les Utopiales organise le prix Utopiales Européen Jeunesse, afin de récompenser des auteurs européens des littératures de l’imaginaire. Le prix récompense un roman ou un recueil, paru en langue française durant la saison littéraire précédent le festival et dont l’auteur est ressortissant de la communauté européenne. Le comité de présélection, composé d’une bibliothécaire, d’un libraire, et d’un traducteur a choisi six titres ; le jury officiel est composé de 9 jeunes lecteurs, âgés de 12 à 16 ans. Voici les titres sélectionnés !

  • Microphobie d’Emmanuel Dadoun, Sarbacane
  • La fournaise d’Alexander Gordon Smith, Pocket Jeunesse (traduction Guillaume Le Pennec)
  • Nox volume 1 : Ici-bas d’Yves Grevet, Syros
  • 172 heures sur la lune de Johan Harstad, Albin Michel Wiz (traduction Jean-Baptiste Coursaud)
  • Théa pour l’éternité de Florence Hinckel, Syros Soon
  • Cantoria de Danielle Martinigol, L’Atalante

Cette année, le festival aura lieu du 30 octobre au 4 novembre 2013 (à la Cité des Congrès, à Nantes) et la remise des prix se tiendra le 2 novembre.

Mercredi 7 : Blake Charlton récompensé ! 

L’auteur de Mortilège vient d’être récompensé par l’Association internationale de la Dyslexie. Il remporte donc le Pinnacle Award, remis chaque année, et qui vient récompenser un individu ayant surmonté son handicap pour réussir sa vie professionnelle. Parmi les précédents récompensés, on trouve un cascadeur et un champion olympique du décathlon ! Félicitations à lui !

Toujours mercredi : une anthologie hommage à David Gemmell verra le jour !

Tout ça n’est pas encore finalisé, mais on a déjà quelques noms à ajouter au sommaire de l’anthologie Legends : Joe Abercrombie, James Barclay, Tanith Lee, Adrian Tchaikovsky, Juliet E McKenna, Stan Nicholls, Jonathan Green, Storm Constantine, Gaie Sebold… le tout coordonné par Ian Whates. L’ouvrage sera lancé en octobre, à Brighton, pendant la Convention mondiale de fantasy. À noter qu’aucune nouvelle ne prendra lieu dans un des univers de David Gemmell car Ian Whates estime que le résultat serait moins bon : en revanche, les contributeurs devront tenir compte du style de l’auteur ! La couverture est signée Dominic Harman.

Lundi 12 : les titres nommés aux Gemmell Awards sont connus !

Et voici les sélectionnés !

Legend Award (meilleur roman) :

  • The Red Country, Joe Abercrombie (Gollancz)
  • Stormdancer, Jay Kristoff (Pan Macmillan UK)
  • King of Thorns, Mark Lawrence (HarperCollins/Voyager)
  • The Gathering of the Lost, Helen Lowe(Orbit)
  • The Blinding Knife, Brent Weeks(Orbit)

Morningstar Award (meilleur premier roman) :

  • Throne of the Crescent Moon, Saladin Ahmed (Gollancz and DAW)
  • The Red Knight, Miles Cameron (Gollancz)
  • Malice, John Gwynne (Pan Macmillan UK)
  • Irenicon, Aidan Harte (Jo Fletcher Books)
  • Stormdancer, Jay Kristoff (Pan Macmillan UK)

Ravenheart Award (meilleure illustration de couverture) :

  • Didier Graffet & Dave Senior, pour The Red Country de Joe Abercrombie (Gollancz)
  • Dominic Harman, pour Legion of Shadow de Michael J. Ward (Gollancz)
  • Clint Langley, pour Besieged de Rowenna Cory Daniells (Solaris)
  • Silas Manhood, pour The Blinding Knife de Brent Weeks (Orbit)
  • Colin Thomas, pour Stormdancer de Jay Kristoff (Pan Macmillan UK)
  • Stephen Youll, pour The Black Mausoleum de Stephen Deas (Gollancz)

 

On en reste là pour cette (ces) semaine(s), et à bientôt pour de nouvelles niouzes !

Publicités

2 commentaires sur “Brèves de comptoir, multiple ration.

  1. Camille dit :

    Merci pour ses brèves toutes aussi intéressantes les unes que les autres! 😀

    J'aime

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s