Brèves de comptoir #6

Et nous revoici déjà à l’heure des brèves ! Au menu de cette semaine : des prix, plein de prix, et quelques nouveautés éditoriales alléchantes !

Mardi : annonce des finalistes des British Awards 2013 !

Les lauréats seront annoncés le 3 novembre 2013, lors de la World Fantasy Convention, à Brighton. Attention, la liste est un peu longue !

Prix Robert Holdstock (meilleur roman de fantasy):
Red Country de Joe Abercrombie (Gollancz)
Some Kind of Fairy Tale de Graham Joyce (Gollancz)
The Brides of Rollrock Island de Margo Lanagan (David Fickling Books)
Railsea de China Miéville (Macmillan)

Blood and Feathers de Lou Morgan (Solaris)

Prix August Derleth (meilleur roman d’horreur) :
The Kind Folk
, Ramsey Campbell (PS Publishing)
Some Kind of Fairy Tale
, Graham Joyce (Gollancz)
The Drowning Girl
, Caitlín R. Kiernan (Roc)
Silent Voices
, Gary McMahon (Solaris)
Last Days
, Adam Nevill (Macmillan)

Meilleure novella :
The Respectable Face of Tyranny de Gary Fry (Spectral Press)
The Nine Deaths of Dr Valentine de John Llewellyn Probert (Spectral Press)
Curaré
, in Zenith Lives ! de Michael Moorcock (Observe Books)
Eyepennies de Mike O’Driscoll (TTA Press)

Meilleure nouvelle :
“Sunshine”, in Black Static #29, de Nina Allan (TTA Press)
“Shark! Shark!”, in Black Static #29, de Ray Cluley (TTA Press)
“Our Island”, in Where Are We Going ? de Ralph Robert Moore (Eibonvale Press)
“Wish for a Gun”, in A Town Called Pandemonium, de Sam Sykes (Jurassic London)

Meilleur recueil de nouvelles :
 The Woman Who Married a Cloud, Jonathan Carroll (Subterannean Press)
Where Furnaces Burn, Joel Lane (PS Publishing)
From Hell to Eternity, Thana Niveau (Gray Friar Press) 
Remember Why You Fear Me, Robert Shearman (ChiZine Publications)

Meilleure anthologie :
Terror Tales of the Cotswolds dirigée par Paul Finch (Gray Friar Press)
Magic: an Anthology of the Esoteric and Arcane dirigée par Jonathan Oliver (Solaris)
The Mammoth Book of Ghost Stories by Women
dirigée par Marie O’Regan (Robinson)
A Town Called Pandemonium dirigée par Anne C. Perry et Jared Shurin (Jurassic London)

Edition indépendante :
TTA Press (Andy Cox)
Gray Friar Press (Gary Fry)
Spectral Press (Simon Marshall-Jones)
ChiZine Publications (Brett Alexander Savory et Sandra Kasturi)

Essai :
Ansible
, David Langford
The Cambridge Companion to Fantasy Literature, Edward James & Farah Mendlesohn, dir. (Cambridge University Press)
Coffinmaker’s Blues, in Black Static, Stephen Volk (TTA Press)
Fantasy Faction, Marc Aplin, dir.
Pornokitsch, Anne C. Perry & Jared Shurin, dir.
Reflections: On the Magic of Writing, Diana Wynne Jones (David Fickling Books)

Magazine/Périodique :
Black Static
, Andy Cox, ed. (TTA Press)
Interzone
, Andy Cox, ed. (TTA Press)
SFX
, David Bradley, ed. (Future Publications)
Shadows and Tall Trees
, Michael Kelly, ed. (Undertow Publications)

Artiste :
Ben Baldwin
Vincent Chong
Les Edwards
Sean Phillips
David Rix

Comics/Roman graphique :
The Unwritten
, Mike Carey, Peter Gross, Gary Erskine, Gabriel Hernández Walta, M.K. Perker, Vince Locke et Rufus Dayglo (DC Comics/Vertigo)
The Walking Dead
, Robert Kirkman et Charlie Adlard (Skybound Entertainment/Image Comics)
Dial H
, China Miéville, Mateus Santolouco, David Lapham et Riccardo Burchielli (DC Comics)
Saga
, Brian K. Vaughan, et Fiona Staples (Image Comics)

Scénario :
Sightseers
, Alice Lowe, Steve Oram et Amy Jump
The Hobbit: An Unexpected Journey
, Fran Walsh, Philippa Boyens, Peter Jackson et Guillermo del Toro
Avengers Assemble
, Joss Whedon
The Cabin in the Woods
, Joss Whedon et Drew Goddard

Prix Sydney J. Bounds (Meilleur nouveau venu)
Saladin Ahmed, pour Throne of the Crescent Moon (Gollancz)
Stephen Bacon, pour Peel Back the Sky (Gray Friar Press)
Stephen Blackmoore, pour City of the Lost (Daw Books)
Kim Curran, pour Shift (Strange Chemistry)
Anne Lyle, pour The Alchemist of Souls (Angry Robot)
Helen Marshall, pour Hair Side, Flesh Side (ChiZine)
Alison Moore, pour The Lighthouse (Salt Publishing)
Lou Morgan, pour Blood and Feathers (Solaris)
E.C. Myers, pour Fair Coin (Pyr)
Molly Tanzer, pour A Pretty Mouth (Lazy Fascist Press)

Mercredi : Neil Gaiman n’a pas dit son dernier mot avec Neverwhere !

Alors que son dernier roman The Ocean at the End of the Lane est sorti hier mardi, l’auteur a annoncé qu’il allait revenir à l’univers de Neverwhere. Une nouvelle publiée dans le recueil Rogues de G.R.R. Martin le laissait présager, et l’auteur a annoncé qu’il avait d’ores et déjà un titre en tête : The Seven Sisters.
Neil Gaiman avait déjà dévoilé depuis longtemps ce titre sur son site. Voilà une excellente nouvelle : il ne reste qu’à attendre encore un peu !

 

Jeudi : le Diable Vauvert annonce une publication en feuilleton numérique du dernier bébé de Pierre Bordage !

15 ans après le succès démentiel des Derniers hommes, du même auteur, Au Diable Vauvert relance le feuilleton numérique, toujours avec Pierre Bordage. Chronique des ombres, c’est le titre, se déclinera en 36 épisodes à suivre en numérique tout l’été (du 24 juin au 16 septembre, soit 3 épisodes par semaine), au prix de 0,49 € chaque, sauf les deux premiers épisodes qui seront gratuits.
Tout cela sera suivi d’une parution papier le 19 septembre.
De quoi ça parle ?
Pierre Bordage met en scène un monde futur, post-apocalyptique. Après la guerre nucléaire, une pollution mortifère a confiné une partie de la population mondiale dans des mégapoles équipées de purificateurs d’air. Les capitales sont regroupées en Cités Unifiées : la plus importante, NyLoPa, réunit New York, Londres et Paris. La sécurité est assurée par une armée suréquipée de super détectives, les fouineurs.
Soudain, dans toutes les villes et en quelques minutes, des centaines de meurtres sont perpétrés par d’invisibles assassins, les Ombres. On soupçonne la secte de la Fin des Temps d’en être à l’origine, mais l’enquête menée par les fouineurs va les plonger dans un enchevêtrement de complots et de luttes de pouvoir. Ils vont être entraînés hors des cités, dans le « pays vague », lieu de tous les dangers.
Là où le concept devient très original, c’est que Pierre Bordage se glisse dans la peau d’un feuilletoniste du XIXe siècle, et écrira de la même façon, comme l’explique la directrice, Marion Mazauric :

«Pierre Bordage écrira la fin du roman alors que les premiers épisodes auront déjà été publiés. Il prend le risque que le lecteur s’arrête en cours de route, comme les feuilletonistes du XIXe siècle.»

Rendez-vous le 24 juin !

 

Jeudi encore : annonce des résultats du premier tour du prix Rosny 2013 !

Romans :
Oniromaque, Jacques Boireau (Armada)
L’empire du sommeil, Sylvie Denis (L’Atalante)
Points chauds, Laurent Genefort (Bélial’)
Mimosa, Vincent Gessler (L’Atalante)
Exodes, Jean-Marc Ligny (L’Atalante)
Le Melkine, Olivier Paquet (L’Atalante)
Vestiges, Laurence Suhner (L’Atalante)

Nouvelles :
Contre pouvoir, Franck Antoine (in Etherval n° 1, Les Plumes de l’Imaginaire)
RCW, Ayerdhal (in Utopiales 2012, ActuSF)
Évaporation et sublimation, Anthony Boulanger (in Destination Univers, Griffe d’Encre)
Les Quatre saisons de la Baleine, Olivier Caruso (in Galaxies n° 19/61)
Les Tiges, Thomas Geha (in Destination Univers, Griffe d’Encre)
Le Déclin, Catherine Loiseau (in Etherval n° 1, Les Plumes de l’Imaginaire)
Miséricorde et pénitence, Adriana Lorusso (in Des nouvelles de Ta-Shima, Ad Astra)

 

Samedi : annonce des résultats du prix Merlin 2013 !

Roman : Potion macabre
Nouvelle : Mademoiselle Edwarda, Vampire malgré lui, (Petit Caveau). 

Samedi toujours : un roman de Diana Wynne Jones publié à titre posthume !!

Alors que son essai Reflections : On the Magic of Writing vient d’être nominé aux British Fantasy Awards, son dernier roman pourrait paraître à titre posthume, deux ans après le décès de la grande dame. Les éditions Harper Collins Children Books viennent d’acquérir les droits de The Islands of Chaldea pour les USA et les éditions Alltimes les ont acquis pour le territoire britannique. Ces dernières prévoient une édition cartonnée pour mars 2014. The Islands of Chaldea raconte l’histoire d’une jeune fille et de son autoritaire Sorcière Blanche de tante qui doivent se battre pour libérer le fils d’un roi gardé en otage derrière un champ de force enchanté. Elles rencontreront un chat invisible géant et un lézard de feu sur le long de leur chemin. Selon HCCB, il s’agirait d’une « aventure picaresque unique et humoristique ». Le roman a été complété par Ursula Jones, la sœur de Diana Wynne Jones ; il ne reste plus qu’à attendre une traduction !

Publicités

2 commentaires sur “Brèves de comptoir #6

  1. Mypianocanta dit :

    Enfer et damnation ! je ne connais aucune des œuvres cités dans les différents prix, je ne suis vraiment pas à la page  

    J'aime

    • Sia dit :

      J’en connaissais pas mal de titres, mais je n’ai encore rien lu, ça me désespère. Déjà parce que tout n’a pas été traduit et que la V.O. n’est pas forcément mon fort, et aussi parce que je ne suis pas toutes les maisons. D’un autre côté… cela veut dire qu’on a encore plein de belles lectures en perspective !

      J'aime

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s