[2013] Petit bilan d’avril.

 

L’an dernier, à la même époque, j’avais battu tous mes records de lecture sur un mois ; il semblerait que ce mois d’avril-ci ne déroge pas à la règle. J’aime les mois riches en (bonnes) découvertes et, ce mois-ci, j’ai été servie !
Toutes les lectures ayant fait l’objet d’une chronique sont répertoriées ici.

Ce mois-ci, en revanche, je n’ai lu aucun manga. Pour être honnête, j’ai commencé Letter Bee, mais je n’ai pas accroché plus que ça et, par manque de temps, je n’ai pas pu le terminer avant la date de retour à la bibliothèque. Il faudra que je retente la lecture plus tard. Côté B.D., j’ai découvert Les Zappeurs, à l’occasion d’un baby-sitting. C’est l’histoire d’une famille moyenne (le père, la mère, un garçon, une fille…), dans les années 90, dont toute la vie tourne autour de la télévision et des programmes télévisés. Les dessins ne m’ont pas accrochée plus que ça. C’est sympa, sans plus. Les gags sont assez répétitifs, et ça manque un peu de profondeur – le sujet, en même temps, ne permet pas vraiment de faire mieux. C’était bien pour passer le temps, mais rien de plus !

En revanche, j’ai découvert la collection Des Graines et des Guides, des éditions À dos d’âne, qui permet aux enfants (disons les 7-12) de découvrir en quelques pages accompagnées d’illustrations la vie des hommes et des femmes qui ont changé le monde. Je suis entrée dans cette collection avec le volume sur Donald W. Winicott, l’inventeur du doudou (écrit par Nicole Sorand, illustré par Rahpaële Ide) : c’est vraiment très bien fait. On balaye rapidement la biographie du personnage en quelques pages (il y a l’essentiel), son œuvre, ses théories et ce en quoi cela a fait évoluer le monde. Les illustrations en noir et blanc, un peu floues, donnent un côté très doux à l’ensemble. C’est clair, didactique, et écrit de façon à intéresser un jeune enfant sans l’ennuyer. Je pense que j’en lirai d’autres !

la-trilogie-des-illumières-2-le-voyage-des-âmes-perdues-neal-shustermanParmi les chouettes découvertes du mois, il y avait de très bonnes surprises : voici les 3 titres en tête de mon classement personnel (subjectif au possible, évidemment).
Le Voyage des âmes perdues, de Neal Shusterman. C’est la suite de l’Eternéant, que j’avais déjà dévoré. Ce tome deux a tout ce qui manquait au premier : suspens haletant, évolutions des personnages, construction de l’univers… je me suis régalée, et j’attends donc – impatiemment – le troisième tome.

Les Yeux d’Elisha, de Timothée de Fombelle. Même verdict que pour le roman ci-dessus  : tout ce qui manquait autobie-lolness-2-les-yeux-d-elisha-timothée-de-fombelle premier est dans cet opus, que j’ai nettement préféré. Tobie Lolness est un de ces romans qui vous laissent un excellent souvenir indélébile !

les-terres-de-cristal-le-puits-des-mémoires-3-gabriel-katzEnfin, grâce à un partenariat avec Livraddict et les éditions Scrinéo, j’ai pu lire le troisième et dernier tome de la trilogie Le Puits des Mémoires de Gabriel Katz. Même si je l’ai trouvé un poil en-dessous des précédents, j’ai passé un excellent moment, marqué par la tristesse de quitter cet univers qui m’a éminemment plu.

Le flop d’avril, quant à lui, est glorieusement attribué à Rencontre pimentée à Espelette, de Carlota Otegi, aux éditions Aïtamatxi. La chronique qui explique tout ça en détails arrivera sous peu ! Mais j’ai également été quelque peu déçue par le tome 2 de Merlin, qui m’a globalement ennuyée et par La Liste, de Siobhan Vivian, qui manque de profondeur.

Et pour terminer, voici quelques citations glanées au fil des pages.

« James, est-ce que tu as déjà embrassé une fille ?
– Pardon ?
– Est-ce que tu as déjà embrassé ?
– Ce n’est pas convenable de parler ainsi, miss Gwendolyn.
– Alors, tu n’as jamais embrassé ?
– Je suis un homme, dit James.
– Qu’est-ce que c’est que cette réponse ? »

«- Tu as de nouveau parlé avec ce coin de mur, Gwendolyn. Je t’ai vue.
– Oui, c’est mon coin préféré, Gordon. Il est vexé quand je ne lui parle pas.»
Kerstin Gier.

«Quand j’avais acheté mon téléphone, on m’avait fournit une notice. Quand papa avait acheté l’ordinateur familial, on lui avait fourni un mode d’emploi.
Quand Mélanie m’avait mis Emma sur les bras, je n’avais eu ni manuel, ni explication, ni mise à niveau. Rien. »

«Les garçons ne pleurent pas, mais les hommes oui.»
Malorie Blackman.

Publicités

2 commentaires sur “[2013] Petit bilan d’avril.

  1. solessor dit :

    Un certain nombre de clôtures de sagas ! Plus qu’à en trouver de nouvelles au même niveau ! La vie de lectrice est cruelle, parfois… 😉

    J'aime

    • Sia dit :

      N’est-ce pas! En même temps, j’aime bien finir les sagas, j’ai moins l’impression d’avoir laissé des choses en plan. Mais des fois, c’est difficile de se dire « bon, c’est terminé », oui.

      J'aime

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s