Le Mystère de Callander Square, Anne Perry.

 

le-mystere-de-callander-square-anne-perry

En creusant dans Callander Square, deux jardiniers découvrent un cadavre de bébé. Alerté, l’inspecteur Thomas Pitt se rend sur les lieux, où il découvre un second corps d’enfant enseveli.
Il entreprend dès lors une enquête dans ce lieu habité par la grande bourgeoisie, qui n’apprécie pas beaucoup de voir ses secrets mis à jour, et s’évertue à lui mettre des bâtons dans les roues. Pour l’aider dans sa tâche, l’inspecteur Pitt peut compter (à son corps défendant) sur son épouse, Charlotte, ainsi que sur la soeur de celle-ci, Emily, lesquelles n’aiment rien tant que mener l’enquête. Mais sachant que l’assassin a déjà frappé, est-ce vraiment raisonnable?

Pour ce second tome des enquêtes de Thomas et Charlotte Pitt, le jeune inspecteur est de nouveau amené à travailler avec la grande bourgeoisie, fort peu ravie d’être l’objet de ses attentions, comme on s’en doute.

Dans ce tome, ce sont surtout Charlotte et Emily qui mènent la danse : Pitt est assez absent, on ne le voit vraiment que lorsque sa présence est indispensable. C’est dommage car, du coup, l’inspecteur semble progresser uniquement grâce aux investigations des deux femmes, et fait figure de second rôle. De leur côté, Emily et Charlotte mettent en oeuvre ce qu’on a déjà vu dans Le Crime de Paragon Walk : Emily utilise son statut et ses relations, Charlotte en profite pour mener l’enquête du côté des domestiques. D’autant que ceux-ci sont au cœur de l’affaire : il est en effet impensable qu’une grande dame ait avorté ou acouché d’enfants morts-nés sans que cela se sache.
Et pourtant … au fil des pages, on constate que les intrigues et les petits secrets sordides sont légion. Sous un vernis social sophistiqué, ces membres de la haute société sont affublés des mêmes travers que ce prolétariat qu’ils méprisent si fort – ce dont on ne doutait pas un seul instant.

Dans l’ensemble, l’intrigue reste assez convenue : on n’échappe ni aux fausses accusations contre un domestique (qui se fait renvoyer, forcément), ni à la relation amoureuse entre une jeune dame et son majordome. Celui-ci ne manque pas d’être retors, manipulateur et machiavélique, et les bourgeois ne sont pas en reste, n’hésitant ni à mentir, ni à faire jouer des relations haut-placées. L’intrigue laisse donc peu de place au suspens, si ce n’est dans la recherche du (ou des) coupables, même si les informations sont données peu à peu, et de façon toujours crédible.
Alors que l’enquête piétine, on en apprend un peu plus sur Emily, et les relations avec son mari Georges. Malheureusement, rien du côté de Charlotte et Pitt : les scènes de la vie familiale sont réservées aux dialogues portant uniquement sur l’enquête, et le couple se rencontre rarement chez lui. On aurait apprécié d’en savoir un peu plus!
Comme je l’avais déploré dans le tome 3, la résolution est extrêmement rapide. Alors que l’enquête traîne depuis plusieurs chapitres, Pitt fait une rencontre décisive, qui précipite les événements – alors que lui-même n’a pas terminé de relier entre elles les informations. On a du coup l’impression que l’histoire se règle d’elle-même, d’autant que le destin des personnages, après la fin des investigations, n’est pas du tout évoqué.

En somme, ce roman est assez agréable à lire, car bien écrit. Pourtant, la résolution est trop rapide, et les relations entre personnages trop superficielles ne permettent pas de vraiment rentrer dans l’histoire, même si cette dernière progresse régulièrement. Pourtant, le roman se laisse lire, et se lit même assez vite, tant le portrait de cette « bonne » société victorienne est précis et, quoiqu’un peu convenue, criant de réalisme. Ce second tome présente donc un polar historique facile à lire, mais qui ne m’aura pas touchée plus que cela – ce qui ne m’empêchera pas d’en lire d’autres.

 

 

Le Mystère de Callander Square, Les Enquêtes de Thomas et Charlotte Pitt #2, Anne Perry. 10/18, 1997, 383 p.
6,5 /10.

 

Si vous avez aimé, vous aimerez peut-être…

 

 

Publicités

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s