Les 10 auteurs préférés découverts en 2012, TTT#2

 

Il est rare que je participe au T.T.T., ou petit top 10 du mardi, mais là, je dois dire que l’occasion était trop belle, puisqu’il s’agit de présenter nos 10 auteurs préférés découverts au cours de l’année. Initié sur la blogosphère anglosaxonne par The Broke & The Bookish, il a été repris en français par Iani.

TopTenTuesday

Voici donc mon top 10 des auteurs préférés découverts en 2012.
Comme je ne parvenais pas à établir un classement par préférence de ces auteurs, autrement qu’en les mettant tous 1ers ex-æquo, les noms sont classés par ordre alphabétique d’auteur.

Ange.

Ange, alias Anne et Gérard Guéro, sont des scénaristes à succès, ayant à leur actif un grand nombre de bandes dessinées, de scénario de jeux de rôles et de romans.
Je les ai découvert tout récemment avec l’intégrale de leur trilogie Ayesha, la légende du peuple turquoise, une trilogie ambitieuse de fantasy, narrant l’histoire d’un peuple réduit en esclavage, juste parce que les étoiles étaient placées d’une certaine façon un certain soir. Evidemment, il va aussi être question de la révolte de ce peuple enchaîné. C’est une œuvre que je découvre sur le tard, mais j’ai  beaucoup apprécié, et la relirai certainement à l’avenir.

ayesha-ange


Charlotte Bousquet.

Philosophe de formation, passionnée par l’histoire, les contes et la mythologie, elle est l’auteur d’une vintaine de romans pour adultes ou pour la jeunesse et possède un style décapant. Vous pouvez en apprendre un peu plus sur son site perso, ici.
Découverte en mars , j’ai eu la chance de la rencontrer aux Futuriales à Aulnay et j’en étais ravie ! J’avais lu peu de temps auparavant le premier tome de son cycle L’Archipel des Numinées, un roman vif et percutant, mettant en scène Théodora, une bretteuse libertine qui enquête sur les étranges actions de certains de ses concitoyens, dans une ambiance à couper au couteau. Une vraie réussite. J’attends de me procurer d’autres de ses œuvres qui me font de l’œil!

  arachnae-charlotte-bousquet


Alan Bradley.

Après 25 ans dans les média, Alan Bradley prend une retraite anticipée pour écrire. Cet auteur canadien a été lauréat du prix du premier roman « Dagger Award » en 2007, ce qui n’est pas rien.
Découvert à l’automne, j’ai avalé les trois premiers tomes de sa saga Flavia de Luce, narrant les enquêtes loufoques d’une gamine génie de la chimie, dans l’Angleterre de l’après-guerre, le tout dans une ambiance très british. Un vrai régal ! Je n’ai qu’une hâte : que la suite de la saga soit traduite et éditée en France !

 les-étranges-talents-de-flavia-de-luce-alan-bradley la-mort-n-est-pas-un-jeu-d-enfant-flavia-de-luce-alan-bradley  mort-dans-une-boule-de-cristal-flavia-de-luce-bradley

Gail Carriger.

De son vrai nom Tofa Borregaard, Gail Carriger est une auteur californienne, diplômée en archéologie et en anthropologie. Juste après ces prestigieux diplômes, elle publie le premier tome de sa saga contant les aventures d’Alexia Tarabotti, dans le Londres victorien envahi par les créatures surnaturelles – et de non moins surnaturelles énigmes. J’ai trouvé le tome 1 aussi drôle que bien écrit et attends impatiemment  que la suite paraisse en poche!

  le-protectorat-de-l-ombrelle-sans-âme-gail-carriger

Fabien Clavel.

Frappée par la magnifique couverture, j’avais acheté L’Antilégende sur un coup de tête (et de cœur).
Après des études de littérature classique, Fabien Clavel se lance dans l’écriture d’une saga rééditée récemment chez Mnémos, exploitant la mythologie angélique. Ses œuvres explorent différents genres, dans différents registres. Pour en savoir plus, vous pouvez allez voir ici.
Partie avec L’Antilégende sous le bras pour un voyage en train, j’avais été embarquée par le début de cette histoire étrange, mais tellement bien écrite. Puis j’ai pu échanger quelques mots avec l’auteur dans divers salons, et trouvé le temps de caser cette lecture mise en pause trop longtemps. Une chose est sûre : j’ai très envie de voir ce que donnent ses autres œuvres!

fabien-clavel-l-antilégende

Jeanne-A. Debats.

En rangeant les livres à la bibliothèque, je suis plusieurs fois tombée sur EdeN en sursis, que j’ai fini par emprunter, et que j’ai beaucoup apprécié. Et voilà comment j’ai découvert Jeanne-A. Debats au printemps. Née en Aquitaine (!!), elle est « professeur par vocation, écrivain par nécessité » et est tombée dans la SF lorsqu’elle était petite. Pour en savoir plus, ça se passe . Toujours grâce  aux rayons bien fournis de la bibliothèque, j’ai lu L’Envol du dragon, un roman aussi bref que poignant. Ensuite, Blackwolf m’a tentée avec Métaphysique du vampire, que j’ai acheté sitôt rentrée chez moi, et je n’ai absolument pas regretté. J’attends de me procurer la suite de ses œuvres !

métaphysique-du-vampire-jeanne-a-debats  l-envol-du-dragon-jeanne-a-debats  jeanne-a-debats-eden-en-sursis


Gabriel Katz.

Ha, Gabriel Katz. J’en ai beaucoup entendu parler, tant sur les blogs que par des amis conquis. Et j’ai lu le premier tome. Et j’ai été irrémédiablement perdue! Auteur et scénariste de B.D., Gabriel Katz a également été rédacteur. Le Puits des mémoires est son premier roman et, une chose est sûre : il est extrêmement réussi! Le second tome, Le Fils de la Lune, tient toutes ses promesses et laisse sur des charbons ardents. J’attends le dernier tome avec une impatience grandissante.

      la-traque-le-puits-des-mémoires-1-gabriel-katz     le-puits-des-mémoires-2-le-fils-de-la-lune-gabriel-katz

Qiu Xiaolong.

À l’occasion du club de lecture spécial « Polars » de ma bibliothèque en septembre, j’ai emprunté au hasard ce roman, Mort d’une héroïne rouge, de Qiu Xiaolong – et aussi pour lire un auteur chinois. Et quelle claque ! Né à Shanghai, Qiu Xiaolong est marqué très tôt par la Révolution culturelle ; après des études de littérature américaine, il reste aux Etats-Unis où il écrit en langue anglaise des romans traduits dans une vingtaine de pays. J’ai beaucoup apprécié les aventures de l’inspecteur Chen Cao, et suis pressée de le retrouver dans d’autres enquêtes!

   mort-d-une-héroïne-rouge-qiu-xiaolong

Bénédicte Taffin.

J’avais déjà entendu parler des auteurs précédents avant 2012. Mais Bénédicte Taffin? Que nenni. Au début de l’été, j’ai lu une super chronique pour La Pucelle et le Démon, sur Bookenstock et, coup de bol monstrueux, je l’ai gagné au même endroit, ce qui m’a amenée à lire dévorer ce remarquable roman de fantasy historique. Après plusieurs années dans l’informatique, l’auteur s’est consacrée à sa famille et aux livres – et les lecteurs ne peuvent que s’en réjouir. Après Les Yeux d’Opale, roman de science-fantasy jeunesse, elle se penche sur l’Histoire de France revisitée, pour le plus grand bonheur des lecteurs. Si vous voulez en savoir plus sur l’auteur, vous pouvez venir faire un tour ici. Et moi, j’attends la suite de ses œuvres (je ne mets pas la pression, non non non)!

    la-pucelle-et-le-démon-benedict-taffin  les-yeux-d-opale-bénédicte-taffin

Connie Willis.

Née dans le Colorado en 1945, Connie Willis est une auteur reconnue de science-fiction. Elle a reçu pas moins de 11 fois le prix Hugo, 7 fois le prix Nebula, 11 fois le prix Locus, et est même entrée, en 2009, au Science-Fiction Hall of Fame. Avouez que ça en jette, hein?
Si Black-Out fait parler de lui en ce moment (et attend sagement dans ma PAL), c’est avec Sans parler du chien que je l’ai découverte cet automne. Et j’ai littéralement adoré : c’est fin, drôle, brillant et loufoque à souhait! Voilà qui m’a donné envie d’en savoir plus sur l’auteur.

sans-parler-du-chien-connie-willis

En guise de conclusion…

Un peu de statistiques, tiens. Sur ces 10 auteurs découverts en 2012 et que je suivrai désormais avec plaisir, je compte 1 Canadien, 2 Américaines, 1 Chinois et 6 Français (un peu de chauvinisme ne fait pas de mal). Du côté des genres, plutôt des auteurs touche-à-tout, et la parité homme-femmes est presque respectée!
Si je fais le compte, j’ai découvert presque (mais pas tout à fait) la moitié de ces auteurs grâces aux blogs que je suis, les autres en flânant à la bibliothèque et en librairie, ou en suivant l’actualité.

Et vous, quels sont vos nouveaux auteurs favoris découverts en 2012?

Publicités

6 commentaires sur “Les 10 auteurs préférés découverts en 2012, TTT#2

  1. Phooka dit :

    Je suis ravie que tu sois devenue fan de Bénédicte Taffin. Au moins ma chro aura servi à ça! 🙂

    J'aime

  2. magmay dit :

    rien de neuf sous le soleil… ceux dont on entend parler sur les forums depuis des siècles sans qu’ils aient produit une oeuvre exceptionnelle !

    J'aime

    • Sia dit :

      Des siècles ! Mince, moi qui pensais qu’ils étaient tous contemporains, me voilà fort désappointée. Les dates m’auront sûrement trompée. Quant à la production, il semblerait que tous les goûts et les couleurs soient dans la nature. Quelles sont donc tes propres découvertes pour cette année?

      J'aime

  3. Flora dit :

    Je suis allée lire ta chronique sur « Sans âme » de Gail Carriger, et il m’a tapé dans l’oeil ! J’irai voir si je le trouve en librairie, car il a capté mon intérêt grâce à ta très belle chronique !

    J'aime

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s