C’est la rentrée!

Et voilà, comme tous les ans, juste avant la rentrée scolaire, c’est la rentrée littéraire. De fin août à octobre, les éditeurs vont présenter leurs poulains, et mettre en lice quelques-uns de leurs titres pour les divers prix (pour n’en citer que deux, le Goncourt et le Renaudot) décernés à ce moment-là.

Alors, que nous réserve la rentrée littéraire cette année? Le cru 2012 proposera pas moins de 646 nouveaux romans étalés sur ces quelques semaines, aussi bien en littérature française qu’étrangère. Les grands noms reviennent avec de nouveaux titres, d’autres présentent leur tout premier roman.

Pour rester dans les chiffres, on trouvera cette année 426 romans français, dont 69 premiers romans, et 220 romans étrangers. Ce qui, peu ou prou, représente un volume identique à celui de l’an passé. Parmi tous ces titres, certains font déjà parler d’eux. Des deux côtés, on atteint avec impatience la production de certaines pointures (cf. les quatre qui suivent).
Jean Echenoz (14, Minuit), revient avec un récit sur la première guerre mondiale ; Olivier Adam (Les Lisières, Flammarion), s’intéresse au portrait d’un père jamais tout à fait là, et toujours un peu ailleurs ; Amélie Nothomb, (Barbe-bleue, Albin Michel), quant à elle, s’intéressera au personnage du conte.
Et bien sûr, J. K. Rowling s’essaie au polar (Une place à prendre, Grasset). Oh, bien sûr, ne citer que ceux-là est affreusement injuste pour les autres – mais je ne compte pas cataloguer ici les 646 titres et auteurs non plus. Tout ce qu’il y a à savoir, c’est qu’ils sont nombreux, et pour la plupart très attendus. Mais, comme l’a signalé un auteur parisien récemment, « il n’existe qu’une seule littérature et elle se fait à Saint-Germain-des-Prés » ; pour reprendre son mot, inutile donc de citer tout le monde.

Et côté imaginaire, alors? Parce que c’est essentiellement le sujet de ce blog, tout de même.

De ce côté-là, on attend de pied ferme la suite de Chronique du tueur de roi, de Patrick Rothfuss, qui sort après-demain après trois ans d’une insupportable attente! Nul doute que les fans attendent de pied ferme les deux volumes (La Peur du sage 1 et 2, Bragelonne). Le même jour, on attend aussi Le Faucon éternel (David Gemmell), Sanctuaire (premier tome d’une nouvelle trilogie d’Alexandre Malagoli) et Black-out (Connie Willis).
On en a beaucoup parlé ces derniers temps, et la collection R (Robert Laffont), propose pour septembre Phaenix (Carina Rozenfeld), qui défraie déjà la chronique.
Chez Mnémos, on attend Le Goût de l’immortalité  (Catherine Dufour, septembre), récit sombre et futuriste et Dans les veines (Morgane Caussarieu, septembre), qui s’intéresse au mythe du vampire (et sans boule à facettes, promis!).
Chez Asgard, on trouvera La Somme des rêves, (Nathalie Dau) et L’Ange de la mélancolie, (Nicolas Liau). Et les éditions Lokomodo reviennent avec Contes désenchantés (David Bry, novembre), L’Emprise des rêves (Simon Sanahujas, novembre), ou encore La Mer des songes (Anaïs Cros, septembre).
Et chez L’Atalante, on peut citer Vers la lumière (Andreï Dyakov, septembre), La Brigade chimérique (Serge Lehman, Fabrice Colin, Gess ; octobre) ou encore Coup de Tabac (Terry Pratchett, octobre).

Alors, bien sûr, là non plus, je ne peux pas citer tout le monde, ni tous les titres! Mais tout cela nous offre de belles heures de lecture en perspective!

Et vous, quel sera le roman sur lequel vous jetterez-vous sitôt paru?

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s