Un lavoir en Provence, Jean-Max Tixier.

un-lavoir-en-provence-jean-max-tixier

Un lavoir en Provence rassemble des histoires dont le thème commun est celui de l’eau en Provence dans son étonnante complexité. Il s’agit des fleuves, des rivières, des ruisseaux, mais aussi des sources, des lacs, des étangs et de la mer. Qu’ils s’inspirent des légendes provençales, parfois naïves mais toujours touchantes, qu’ils plongent dans un univers fantastique et merveilleux où interviennent les saints et les démons ou qu’ils exploitent le quotidien pittoresque des gens de la campagne, ces récits célèbrent tous, chacun à sa manière, l’imaginaire extraordinairement fertile de cette région dont on connaît les beautés, la force des traditions, les capacités d’invention, le goût du verbe. Grâce à la plume sûre et colorée de Jean-Max Tixier, on surprend les ragots des lavandières à leur lavoir. On apprend comment une jeune fille du Rhône fut enlevée par un terrible drac. On découvre comment un paisible paysan fut ensorcelé par l’eau maléfique coulant du canon d’une fontaine. L’usage de l’eau rejoint ici, pour une lecture poétique du lieu, la fluidité de la parole et la fugacité des songes.

Le Cabinet fantastique est une des collections du Pré-aux-Clercs, dirigée par Edouard Brasey, qui propose des anthologies de contes merveilleux, regroupés par origines ou thèmes. Ici, le recueil propose des contes autour du thème de l’eau, et essentiellement en Provence, comme son nom l’indique. On visite donc différentes contrées de la Provence que l’auteur fait revivre, explorant les légendes locales, les histoires des lieux-dits, ou faisant revivre les figures du folklore. Tantôt drôles, tantôt cruels, les contes ne sont pas dépourvus d’une certaine morale, reflet de la sagesse populaire, qu’il convient parfois de deviner. Exploitant les fibres de l’émotion, ou de la peur, ils sont agréablement alternés, dans une édition soignée, que l’on se verrait bien lire au coin du feu.

Quoi qu’il en soit, on finit rapidement par se méfier de l’eau, des rumeurs et des mauvais présages, en lisant ce recueil. Que vous alliez vous promener aux bords de la Durance, ou que vous croisiez un étrange pâtre aux abords d’un marais, nul doute que la lecture de cet ouvrage vous fera ouvrir bien grand les yeux et les oreilles.

Voilà donc un petit recueil parfait à offrir pour qui aime les vieilles histoires, les légendes, et les contes populaires; si, en plus, vous connaissez la Provence et projetez d’y aller, ce recueil devient indispensable. A emporter dans ses bagages !

 

Un Lavoir en Provence et autres histoires, Jean-Max Tixier. Le Pré-aux-Clercs, 2007, 170 pages.
8/10.

 

Publicités

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s