Le Trône de Fer #1, G. R. R. Martin

 
le-trône-de-fer-g-r-r-martin

Après avoir tué le monarque dément Aerys II Targaryen, Robert Baratheon est devenu le nouveau souverain du royaume des Sept Couronnes. Tandis qu’en son domaine de Winterfell, son fidèle ami le duc Eddard Stark rend paisiblement la justice. Mais un jour, le roi Robert lui rend visite, porteur de sombres nouvelles : le trône est en péril. Stark, qui s’est toujours tenu éloigné des affaires du pouvoir, doit alors abandonner les terres du Nord pour rejoindre la cour et ses intrigues. L’heure est grave, d’autant qu’au-delà du mur qui protège le royaume depuis des siècles, d’étranges créatures rôdent…

À l’occasion des vacances d’été, je me suis relancée dans la saga Le Trône de Fer, commencée il y a fort longtemps. Et c’est avec un grand plaisir que je me suis replongée dans les aventures narrées par G. R. R. Martin qui, décidément, s’y entend pour raconter des histoires fabuleuses. Et cette édition en « intégrales » a le mérite de rendre la lecture plus aisée, puisqu’elle respecte (enfin!) le découpage V.O. Pour les cinéphiles, ces tomes correspondent en plus aux saisons de la série télévisée de HBO donc, que demander de plus?

Ce premier tome est, somme toute, assez calme. Mais il nous plonge dès les premières pages dans le marasme des intrigues politiques qui animent les Sept Couronnes, et les terres au-delà. G. R. R. Martin sait s’y prendre, et tricote son intrigue avec une grande maestria. La narration alternée suit successivement les personnages: les Stark, seigneurs du Nord, Tyrion Lannister, le beau-frère difforme -mais futé- du roi, et Daenerys Targaryen, la princesse exilée. Ainsi, et c’est là une des grandes finesses de l’auteur, on a accès aux points de vues des différents camps qui s’affrontent. Ce choix d’alterner les chapitres en les titrant du nom du personnage dont ils offrent le point de vue, s’il peut surprendre au départ, donne au récit une grande fluidité et permet de suivre au mieux les différentes manœuvres politiques. Car ne vous y trompez pas : Le Trône de Fer demande un minimum de concentration à la lecture, ne serait-ce que pour retenir qui est allié avec qui, et qui s’apprête à trahir qui. Les faux-semblants règnent en maître, et chaque personnage a des choses à cacher aux autres. Tous sont denses, travaillés, et ne font pas office de personnages fantoches. A leur manière, tous sont attachants – sauf peut-être Sansa qui mériterait une bonne paire de claques de temps en temps – et tous, à un moment ou à un autre, finissent par surprendre.

Le récit se déroule dans un univers médiéval et la magie est, au départ, assez peu présente; comme quoi, un bon roman fantasy peut se passer de cet artifice. Au fil des chapitres, elle se fait plus présente mais seulement par petites touches, discrètement par-ci par-là (ce n’est donc absolument pas le thème central du roman). Non, l’intérêt ici réside dans les intrigues entremêlées et leur bon -ou mauvais- déroulement, au sein d’un univers sombre, complexe, et très travaillé. La maîtrise des personnages, des relations et de l’univers dont fait preuve G. R. R. Martin force l’admiration. Son style, efficace et prenant fait du Trône de Fer un roman palpitant (voire éprouvant) qu’il est très difficile de lâcher -malgré une traduction parfois bancale.

En somme, ce premier tome du Trône de Fer nous introduit un univers passionnant, une intrigue décoiffante, avec des personnages complexes et humains à la fois. Dans un monde sombre et froid, dominé par un hiver qui s’annonce tenace et éprouvant, l’auteur brosse d’une main de maître le tableau des passions humaines. Un livre que je recommande chaudement à tous et à toutes, amateurs de fantasy ou non, tant il est prenant, bien écrit et palpitant!

 

Le Trône de Fer, intégrale #1 (A Song of Ice and Fire), G. R. R. Martin. J’ai Lu, 2008 (1ère édition: 1996), 786 p.
9,5/10

 

 

Si vous avez aimé, vous aimerez peut-être…

fille-de-l-empire-r-e-feist-janny-wurts

La Trilogie de L’Empire, signée R.E. Feist et J. Wurts.

 

 

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Fantasy.