Zen City, Grégoire Hervier.

 

zen-city-grégoire-hervier
Dominique Dubois, cadre trentenaire remarquablement moyen, s’installe plein d’espoir à Zen City, paradis high-tech où, grâce à la puce dont chacun est doté, on peut avoir un réfrigérateur toujours plein sans jamais aller au supermarché et être protégé 24 heures sur 24 sans même s’en rendre compte. Mais quand sa jolie collègue est assassinée chez elle, quand il devient la proie de hackers qui cherchent à miner de l’intérieur la Ville Transparence, sa vie en prépayé bascule… Ce livre est son Journal, le témoignage d’un des rares rescapés de ce que l’on a appelé la  » Tragédie de Zen City « .

Zen City, petite ville pyrénéenne, s’annonce comme la ville dont vous avez toujours rêvé: à la fois pôle de compétitivité et modèle de confort de vie pour cadres, sorte de Silicon Valley à la française.
Vous l’aurez compris, l’accent est mis sur le confort. Mieux! Vous souscrivez au programme Global Life®, La Vie clés en mains. Plus besoin de se préoccuper du quotidien, votre conseiller Global Life® est là pour tout gérer, des tracas administratifs à vos soucis de santé, en passant par vos peines de cœur. A Zen City, vous serez protégé 24h sur 24 sans même vous en rendre compte, dans un environnement idyllique, et vous ne manquerez de rien. Tout ça grâce à la technologie RFID!
Avec une simple puce RFID implantée dans le bras, vous vous assurez de vivre heureux et l’esprit en paix à Zen City. Voilà donc le programme idéal que découvre Dominique Dubois, cadre trentenaire parfaitement  moyen -pour ne pas dire banal. Après une longue série de foirades personnelles, professionnelles ou amoureuses, il souscrit sans hésiter à Global Life® et tourne le dos à son ancienne vie pour rejoindre la ville paradisiaque.
Bon, bien sûr, les autorités de la ville, et même vos voisins peuvent savoir en temps et en heure où vous vous trouvez exactement (et avec un peu d’imagination, ce que vous y faites), mais après tout, quel mal à cela? Zen City est une ville très conviviale, et vos voisins sont vos futurs amis.

Le roman présente un parti-pris original: présenté par un éditeur soucieux de la vérité, il offre un témoignage inédit  sous forme de journal intime sur la fameuse « tragédie de Zen City » (qui a donc déjà eu lieu au début du roman, et dont on retrace l’historique). Bien sûr, dans le pôle de compétitivité technologique qu’est Zen City, ce journal intime ne pouvait être un simple manuscrit… il s’agit donc du blog personnel de Dominique Dubois. Dans une première partie, quelques extraits essentiels sont portés à notre connaissance, avec les commentaires qui y sont associés: on retrouve donc quelques lecteurs assidus, dont notamment un qui s’exprime uniquement en langage sms, ce qui ne manquera pas d’en faire sourire plus d’un. Ce qui n’est pas publié tel quel fait l’objet d’un résumé commenté par l’éditeur lui-même. Dans la seconde partie, on passe à un récit plus immédiat, rédigé à partir des articles du blog de Dominique Dubois non postés sur internet, et qui retracent la dégradation de sa situation. Voilà pour le premier point original.
Le récit joue par ailleurs allègrement avec les codes de divers genres, ce qui rythme assez bien la lecture: le journal intime d’un type très moyen dont la vie est elle aussi moyenne (avec le blog), le thriller (avec l’enquête policière), le roman d’anticipation (avec tout ce qui touche à la RFID, même si tout cela pourrait bien exister réellement…. à court terme.). Le propos est enfin doublé d’une satire bien pensée de la société consumériste actuelle, et donne à réfléchir.

Le roman est multiple donc, et sait renouveler l’intérêt du lecteur par les multiples formes qu’il prend, et par le rythme savamment maintenu jusqu’à la fin. La métafiction, exercice périlleux s’il en est, a été remarquablement maîtrisée, et rend la lecture du roman très agréable.

A noter que l’aventure peut se poursuivre une fois le roman achevé, en se rendant sur le site dédié à Zen City, ce qui donne une nouvelle dimension ludique à ce livre déjà multigenres.

abc-imaginaire-2012-challenge


Zen City
, Grégoire Hervier.
 Au Diable Vauvert, 2009, 347 pages.
8,5/10.

Si vous avez aimé, vous aimerez peut-être :

1984-george-orwell

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s