BRIGGS, Patricia. Sianim #1- Masques.

masques.jpg

  Aralorn est une changeforme qui a délaissé les privilèges d’une noble naissance pour une vie d’espionnage et d’aventures. Elle a croisé Loup au cours d’une mission et tous deux sont devenus d’inséparables amis, car elle sait qu’il dissimule sa véritable nature sous son apparence animale.
   Mais des circonstances dramatiques vont l’amener à se poser encore plus de questions sur son énigmatique compagnon et sur l’ampleur de ses pouvoirs.
   Quant à lui, il fera tout pour protéger Aralorn du danger mortel qui la guette, quitte à se dévoiler, quitte à mettre sa vie et son âme en péril.

 

 

Croyant à une nouvelle parution d’un auteur que je suis bien volontiers, j’avais acheté ce roman en pensant découvrir une nouvelle série. Mais la préface m’apprit rapidement qu’il ne s’agissait pas d’une nouveauté, loin de là, mais de la réédition revue et augmentée d’un écrit de jeunesse. C’est donc avec circonspection que je m’engageai dans cette lecture.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’auteur, sans s’être réellement penchée sur la fantasy avant l’écriture de ce roman (de son propre aveu), en a bien intégré les codes les plus courants et les stéréotypes les plus largement répandus.

La jeune héroïne rebelle et solitaire, le mystérieux héros dissimulant un passé glauque, et même jusqu’au grand nécromancien asservissant la population pour régner en maître et acquérir l’immortalité sont présents. N’oublions pas, bien sûr, une arme légendaire, un destin plus fort que tout, des héros unis-mais-seuls-contre-tous, des pouvoirs magiques atypiques, des alliés qui tombent (un peu trop) à-pic et, évidemment, une histoire d’amour !  Si le scénario fait parfois sourire par ses maladresses et son faux suspens (on ne doute pas un seul instant qu’une idylle surgira entre les protagonistes, pas plus qu’on n’envisage l’échec de la mission sacrée qu’ils se sont fixée), ou les procédés narratifs un peu grossiers, les ingrédients d’un bon roman de genre sont présents, mais pas suffisamment exploités. Cela étant dit, l’auteur n’a pas repris son texte, mais l’a seulement étoffé, afin de ne pas dénaturer l’écrit initial.


L’ouvrage pêche donc par manque d’expérience, tout en restant assez agréable à lire –quoique sans prétentions. On lui reprochera toutefois son côté un peu brouillon, les coups de théâtre trop prévisibles et le manque d’équilibre entre le trop plein de détails insignifiants et les fulgurants éclairs de lucidité d’Aralorn, pas toujours explicites, même s’ils font bien progresser l’action. Ainsi, entre les passages où l’action se traîne à cause de trop nombreuses justifications, et celles où, au contraire, les événements s’enchaînent confusément, sans explication aucune, on s’y perd parfois un peu. Cela donne l’impression d’un récit confus, pas assez travaillé, où l’action progresse sur des intuitions auxquelles nous n’avons pas accès.
A côté de cela, le style actuel de Patricia Briggs se dessine déjà et, dans ses attitudes et certaines de ses répliques, la fougueuse Aralorn n’est pas sans rappeler une certaine mécanicienne des Tri-Cities…
J’attends donc de voir si la suite est du même acabit ou si on retrouvera le style auquel Patricia Briggs nous a habitués.

On signalera tout de même que la psychologie des personnages tient une place assez importante ; ainsi le caractère bien trempé d’Aralorn est-il bien mis en scène, à la limite de tomber dans la caricature par moments. On la sait volontaire et impétueuse, mais certaines de ses décisions semblent prises uniquement pour faire avancer l’histoire,  au détriment de la sagesse la plus élémentaire –ce qui rejoint l’effet brouillon global sans toutefois paraître grotesque.


En définitive, ce roman se laisse lire, mais avec une bonne dose de concentration et d’indulgence pour cet écrit de jeunesse!

 

 

 

  • Patricia Briggs – Sianim #1, Masques.
  • Editions Milady, 2011; 384 pages.
  • fantasy.
  •  5/10.

Si vous avez aimé, vous aimerez peut-être:

 

leilan-segura.jpg

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Fantasy.

Mettre son grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s